Le samedi 30 mai 2009

PolitiqueQuébec

Est-ce un piège? Comment l’éviter?

Nouvelles brèves ]

Par Le Conseil de la souveraineté

Le gouvernement Charest, comme tous les gouvernements de droite, met à mal les finances de l’État. Dans quel but? Dans quels intérêts? Suivant quelle logique?

Nous avons sué “sang et eau”! Tous n’étaient pas d’accord. Nous l’avons fait quand même. Déficit zéro. L’avenir d’un peuple et de ses politiques publiques, disions-nous, seront mieux servis par des finances saines que par un État qui additionne des déficits à ses dettes. Un grand coup a été donné. Qui a laissé des marques.

L’équilibre a été atteint. Puis le début du réinvestissement eut lieu et des nouvelles politiques sociales furent aménagées. Notamment les centres de la petite enfance et les dispositifs de développement local et régional pour ne nommer que ceux-là.

Puis vinrent les libéraux fédéralistes : diminution des impôts de l’État québécois, affaiblissement de sa capacité de conduire les grands travaux (PPP), sous-traitance au privé du développement économique local et régional (les FIERs) changement de vocation de la Caisse de dépôt et de placement (priorité aux rendements et non au développement ), vente de la Bourse de Montréal, croissance de la dépendance du Fédéral pour la conduite des affaires économiques, croissance de la dette, puis, finalement, retour aux déficits… case départ. Tout ce parcours pour rien!

Le gouvernement Charest, comme tous les gouvernements de droite, met à mal les finances de l’État. Dans quel but? Dans quels intérêts? Suivant quelle logique? Fédéraliste jusqu’au bout des ongles, veut-il, comme ses prédécesseurs, laisser à la gouvernance alternative souverainiste une situation à ce point dégradé qu’il souhaitera qu’elle se décourage d’œuvrer à l’essence de son projet: faire le pays? Est-ce un piège? Comment l’éviter?

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Gérald Larose

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 51 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 261 a été rédigé par Le Conseil de la souveraineté il y a 10 ans et 10 mois, le samedi 30 mai 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Nouvelles brèves, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Julius Richard Petri : bactériologiste Le moteur de recherche Google nous a habitué à plusieurs surprises depuis quelques années. Il est toujours agréable de tomber [...]

2012: Grève étudiante: inquiétudes aux Nations Unies face à la situation au Québec Le Québec fait parler de lui à l'étranger grâce au gouvernement Charest, mais pas de façon très  positive. En effet, [...]

2011: L’insondable profondeur du vide Six semaines après un congrès où Pauline Marois a vu son leadership plébiscité par 93,08 % des membres, le PQ [...]

2011: Référendum sur la souveraineté: le Bloc interpelle le NPD «Alors que l'Assemblée nationale du Québec a dénoncé à l'unanimité la volte-face du chef du NPD, Jack Layton, concernant la [...]

2010: Sleep Country et Dormez-vous, des prédateurs et des partitionnistes La Coalition « Québec français (( Participent à la Coalition « Québec français » le mouvement Impératif français, la FTQ, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages