Le lundi 29 juin 2009

PolitiqueQuébec

Les échecs du gouvernement libéral

Jean Charest obtient la note E

Par Parti Québécois

L’attitude démagogique des libéraux et de Jean Charest lui-même n’a d’égal que leur incorrigible habitude à mentir aux Québécois. En fait, il n’était pas nécessaire d’attendre la fin des travaux parlementaires pour établir que le gouvernement libéral de Jean Charest n’a pas fait de gains pour les Québécois!

La session parlementaire à l’Assemblée nationale a pris fin la semaine dernière et l’heure des bilans a sonné. Le Parti Québécois a déposé des projets de loi et tenté de susciter des débats, que les libéraux ont balayés du revers de la main.

L’attitude démagogique des libéraux et du premier ministre lui-même n’a d’égal que leur incorrigible habitude à mentir aux Québécoises et aux Québécois. En fait, il n’était pas nécessaire d’attendre la fin des travaux parlementaires pour établir que le gouvernement libéral de Jean Charest n’a pas fait de gains pour les Québécoises et les Québécois!

Les échecs des libéraux sont nombreux! En voici une liste non exhaustive…

  • La démission programmée de Monique Jérôme-Forget et la déroute dans les finances publiques, menant au cul-de-sac du déficit budgétaire;
  • Les pertes historiques de 40 milliards de dollars à la Caisse de dépôt et placement, dont on ne connaît toujours pas toutes les causes, et la nomination imposée et controversée de Michael Sabia;
  • Le scandale des FIER et le détournement de ces fonds régionaux vers des amis libéraux de Montréal;
  • Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, qui a provoqué la crise des diagnostics de patientes atteinte du cancer du sein en ignorant l’alarme sonnée par les spécialistes depuis 2005, qui a échoué à mettre en œuvre de la Loi facilitant le don d’organes adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale en 2006, et dont le bilan dans la gestion des urgences du Québec est désastreux;
  • Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Laurent Lessard, dénoncé par la Protectrice du citoyen pour avoir mal géré la crise du fromage;
  • L’abandon des travailleurs forestiers;
  • La ministre de l’Éducation, Michelle Courchesne, qui est incapable de livrer un plan musclé de lutte au décrochage scolaire;
  • Le ministre de la Sécurité publique, Jacques Dupuis, dont l’entêtement a fait échouer l’enquête publique du coroner sur la mort du jeune Freddy Villanueva;
  • La perte de contrôle dans les grands projets d’infrastructures comme le CHUQ, le CHUM, la rue Notre-Dame et l’échangeur Turcot;
  • Les mauvaises décisions de la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, dans le dossier des clowns et avec le Conseil des aînés, causant la perte de confiance des regroupements d’aînés;
  • Les comportements douteux et le manque d’éthique de ministres libéraux, dont David Whissel, Monique Gagnon-Tremblay et Pierre Arcand, ainsi que du premier ministre lui-même dont le boni n’est pas mentionné dans le rapport annuel du PLQ malgré la demande du directeur général des élections;
  • Les propos déplacés du ministre de la Famille, Tony Tomassi, à l’égard des parents qui ne réussissent pas à trouver de place en service de garde pour leur enfant;
  • L’aplaventrisme de la ministre des Régions, Nathalie Normandeau, qui a fermé les yeux sur les problèmes à Montréal et qui abandonne les régions;
  • L’inaction déplorable du ministre Pierre Corbeil pour améliorer les conditions de vie des autochtones du Québec;
  • L’incapacité du gouvernement libéral à régler les contentieux avec le gouvernement fédéral et l’absence de revendications ayant pour but la reconnaissance concrète de la nation québécoise;
  • Et ça continue…

Six mois après les élections générales, le gouvernement de Jean Charest a repris ses bonnes vieilles habitudes… le manque de transparence, les mensonges, l’imposture et l’hypocrisie. Le premier ministre a au moins le devoir de procéder à un remaniement ministériel avant la rentrée parlementaire de septembre pour démontrer sa bonne foi.

« C’est l’illustration parfaite d’un gouvernement tape-à-l’œil qui donne l’impression de bouger, mais qui n’exerce aucun suivi », a dénoncé Pauline Marois. « L’autre cas le plus patent, c’est le Plan Nord. Ce plan n’est que dans la tête du premier ministre. Aussi bien dire qu’il n’existe pas! Pourtant, Jean Charest a fait une élection là-dessus. Un beau cas d’imposture. »

Depuis que les libéraux sont au pouvoir, on attend plus longtemps à l’urgence; le taux de décrochage scolaire a augmenté, on refuse de s’y attaquer avec ardeur et la ministre de l’Éducation est incapable d’admettre qu’il s’agit d’un problème grave; on refuse de se fixer des objectifs et des échéanciers pour régler les 8,8 milliards de dollars de contentieux avec Ottawa. « Jean Charest ne se fixe pas d’objectifs et ne risque donc pas de les atteindre, cela doit cesser », a indiqué Pauline Marois.

Cette approche défaitiste de Jean Charest s’applique dans tous les domaines, comme en fait foi la liste d’échecs de son gouvernement. Dans ses relations avec Ottawa, Jean Charest n’agit pas différemment. « En quelques jours, l’Ontario a harmonisé sa taxe de vente avec la TPS et a obtenu 4,3 milliards de dollars; 19 ans après l’avoir fait, le Québec attend toujours 2,6 milliards, et ce, malgré une motion unanime de la Chambre des communes. Faut le faire! Nos travailleurs forestiers ont obtenu des miettes du gouvernement fédéral; pendant ce temps, les travailleurs de l’automobile ont reçu 7,1 milliards de dollars. Le fédéralisme de correspondance a de graves conséquences pour les Québécois. Quand Jean Charest, comme premier ministre du Québec, va-t-il enlever son costume de Capitaine Canada et obtenir le butin des Québécois? », a vivement dénoncé Pauline Marois.

L’absence d’objectif des libéraux s’accompagne d’un lamentable manque de vision. Pourquoi le premier ministre Jean Charest refuse-t-il toujours de créer un poste de commissaire à l’éthique, tel qu’il s’y était engagé en 2003? Ce commissaire aurait pu accompagner les parlementaires pour la rédaction d’un code d’éthique et de déontologie qui respectent les principes de base en matière d’éthique. Le débat est reporté à l’automne. Autoriser un ministre à posséder une entreprise qui transige avec l’État, comme c’est le cas pour le ministre David Whissell, n’était même pas acceptable du temps de Duplessis…

Ainsi, le bulletin de l’opposition est bien meilleur que celui du gouvernement, qui fait figure de mauvais élève…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 927 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 1 mois, le lundi 29 juin 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Plagiat et désinformation à TVA: un bébé PAS né avec six coeurs Depuis plusieurs mois, de plus en plus de personnes remettent en question l'impartialité et la crédibilité des organes d'informations de [...]

2010: Le revenu moyen des francophones encore nettement inférieur à celui des anglophones Le porte-parole du Mouvement Montréal français, Denis Trudel, et le mathématicien Charles Castonguay dénoncent le manque de rigueur de l’Association [...]

2010: Cinquantenaire des indépendances en Afrique Le président américain Barack Obama a rencontré des leaders africains, vendredi, en marge du sommet du G8 au Canada. Il [...]

2010: Répondez à cette question les indépendantistes Voici une citation de Patrick Bourgeois: M. Parizeau croit que les souverainistes doivent bien davantage être des défenseurs de l’idéal souverainiste [...]

2010: Relève entrepreneuriale du Québec Les députés de Blainville et de Saint-Jean, Daniel Ratthé et Dave Turcotte, respectivement porte-parole de l’opposition officielle en matière de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages