Le samedi 9 mai 2009

QuébecÉconomiePolitique

Il n’y a pas de quoi être FIER…

Encore un scandale libéral!

Par Parti Québécois

La mauvaise gestion de plusieurs Fonds d’intervention économique régional (FIER) a permis à ses administrateurs, des libéraux connus, d’octroyer des contrats à leurs propres compagnies.

La semaine dernière, le député de Rousseau et porte-parole de l’opposition officielle en matière de Finances, François Legault, a exposé un scandale à la fois économique et éthique : la mauvaise gestion de plusieurs Fonds d’intervention économique régional (FIER), dont le FIER Boréal du Saguenay—Lac-St-Jean qui a permis à ses administrateurs, des libéraux connus, dont un ancien conseiller politique auprès des premiers ministres Daniel Johnson et Robert Bourassa, d’octroyer des contrats à leurs propres compagnies.

Après une semaine tumultueuse à l’Assemblée nationale et surtout de nombreuses questions demeurées sans réponse, le constat demeure : on ne peut pas faire croire aux gens qu’on constitue des fonds régionaux quand ces derniers peuvent investir ailleurs que dans leur région d’attache! Quand on gère des fonds publics, il faut toujours penser aux citoyens d’abord.

Cela ne semble pas avoir été le cas. Les investissements faits par le FIER Boréal à Montréal ne remplissent pas les exigences fixées, quoiqu’en dise le grand patron d’Investissement Québec, Jacques Daoust. En effet, contrairement à ce que M. Daoust a soutenu, M. Legault a confirmé que le FIER Boréal aurait dû avoir plus de 50% de ses placements annuels dans des entreprises de sa région désignée en affirmant que cet objectif devait être réalisé au terme des activités du fonds. M. Daoust a admis qu’un seuil de 50% calculé sur une base annuelle devait être atteint dans la région d’origine mais, selon lui, il s’agit d’une vérification technique permettant d’assurer que cet objectif sera aussi atteint à terme!

Comme le soulignait Sylvain Gaudreault, député de Jonquière, c’est aberrant que les FIER puissent investir 49% de leur capital à l’extérieur de la région. Le 1 mai, Jean Charest ne voyait pas d’anomalie au dossier. Même l’ADQ partage l’opinion du Parti Québécois à ce sujet, et en a rajouté.

Le ministre des Finances et du Développement économique, Raymond Bachand, s’est lui-même dit « intrigué » par une subvention d’un million de dollars accordée à une firme basée en Nouvelle-Écosse dont les propriétaires résident aux États-Unis. Par ailleurs, le FIER de la Gaspésie a réalisé un seul investissement… en Outaouais, arguant qu’il n’y avait aucun projet pertinent dans la région. En matière de développement régional, et pour stimuler l’économie locale en période de crise, on a déjà vu mieux.

En commission parlementaire, Raymond Bachand n’a pu dire si les fonds d’investissements régionaux FIER Boréal Saguenay—Lac St-Jean et Ville-Marie ont bien suivi toutes les règles d’Investissement Québec, ni n’a pas voulu dire non plus si des administrateurs s’étaient placés en situation de conflit d’intérêts en effectuant des placements dans des entreprises dont ils sont actionnaires. Le ministre affirme à qui mieux-mieux qu’Investissement Québec a la responsabilité de superviser les activités des FIER même si Investissement Québec ne respecte pas ses propres règles!

Par conséquent, certains réclament une enquête du vérificateur général. Quant à lui, le Parti Québécois réclame une enquête pour réviser en profondeur les mécanismes des FIER. Raymond Bachand s’est dit prêt à revoir certaines règles du programme. Enfin ! Espérons seulement que ce n’est pas Jean Charest lui-même qui déterminera les règles…

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Abdul-Rahim Le 9 mai 2009 à 10h39

    Pour mieux servir la démocratie québécois, il faut qu’on aie un enquête, bén-sûr, mais je demanderais que si le PQ ou l’ADQ à été à la tête du gouvernement, s’il dirigerait mieux? Peut-on attendre que les partis purement bourgeois vont garocher leurs amis à la corbeille quand ils arrivent au pouvoir? On pense que non…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 506 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 11 mois, le samedi 9 mai 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Munitions « à létalité réduite » de la SQ: inhumain! Le député de Québec solidaire, Amir Khadir, souhaite, ainsi que des milliers de citoyens au Québec qui ont encore un [...]

2011: Le Réseau de Résistance du Québécois a besoin de votre aide Il arrive qu'on ne puisse pas militer. C'est arrivé à tout le monde. On regarde les choses aller, on aimerait [...]

2011: Le client roi…. Voilà un débat  qui s'installe... j'ai régulièrement l'occasion d'en discuter avec des confrères de mon métier ou d'autres secteurs d'activités.. [...]

2011: Projet de loi exceptionnel pour l’autoroute 73 « Le projet de loi 2 cherche à cacher l’incurie du ministère des Transports, à cacher une comédie d’erreurs pour [...]

2011: L’ascendance indigène ou culturelle Si lors d’un trajet, votre véhicule enregistrait un bruit suspect, le comportement approprié consisterait à le stopper afin de voir [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages