Le samedi 13 décembre 2008

Environnement

Conférence de Poznan sur les changements climatiques

Le Canada confirme qu’il se complaît dans son rôle de cancre environnemental

Par Bloc Québécois

Plutôt que d’emboîter le pas aux autres nations développées, de donner l’exemple en faisant preuve de leadership, les conservateurs se complaisent en assumant le rôle du mauvais élève.

« Le ministre fédéral de l’environnement, Jim Prentice, avait clairement un programme à défendre à la Conférence mondiale des Nations unies sur les changements climatiques, à Poznan, et ce n’est pas celui des Québécoises et des Québécois. Le ministre Prentice aura réussi encore une fois à démontrer à la face du monde que les conservateurs préfèrent ignorer les consensus scientifiques et les dangers liés au réchauffement du climat pour protéger l’industrie des sables bitumineux », a déclaré le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Environnement et député de Rosemont—La Petite-Patrie, Bernard Bigras, au terme de la conférence qui se terminait aujourd’hui.

Le député du Bloc Québécois, qui a lui-même participé aux travaux à Poznan, déplore qu’au moment où les Américains amènent des espoirs importants parmi la communauté internationale en annonçant des assouplissements majeurs en rapport avec leurs positions du passé, nous étions en droit de nous attendre à ce que le Canada en fasse autant dans le dernier droit des négociations pour permettre de réels progrès dans l’élaboration d’une stratégie commune de lutte aux changements climatiques.

« Ceux qui croyaient qu’on devait laisser une chance au coureur seront déçus. Le ministre s’obstine à faire du surplace alors que le problème des changements climatiques s’aggrave et que la Conférence de Copenhague approche à grands pas. Le gouvernement Harper refuse toujours de fixer des cibles de réduction absolue, il ignore toutes les preuves apportées par la communauté scientifique qui lancent l’alarme d’une hausse des températures et il présente même un portrait tronqué de l’effort au Canada, notamment concernant ses positions face à la production d’éthanol et l’exploitation des sables bitumineux. En somme, la délégation du gouvernement canadien à Poznan se livre à une vaste opération de camouflage et de neutralisation », a déploré Bernard Bigras.

« Tout le monde s’entend pour dire que le temps presse. Pourtant, Poznan n’aura servi pour le Canada qu’à dilapider le peu de crédibilité qui lui reste, confirmant ainsi son rôle de cancre environnemental. Plutôt que d’emboîter le pas aux autres nations développées, de donner l’exemple en faisant preuve de leadership, les conservateurs se complaisent en assumant le rôle du mauvais élève. Ils défendent encore une fois les intérêts des pétrolières et de l’Ouest canadien, des intérêts qui sont en tout point contradictoires avec les intérêts et les valeurs du Québec et des Québécois », a conclu Bernard Bigras.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 389 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 11 ans et 0 mois, le samedi 13 décembre 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: Modifications au programme de régions-ressources Le député de Labelle et porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement régional et d’occupation du territoire, Sylvain Pagé, [...]

2009: Les amendes, c’est réglé! Lors de la manifestation organisée par le Réseau de Résistance du Québécois (RRQ) contre la venue du prince Charles en [...]

2008: Les étudiants français au Québec Chaque année, environ 6400 Français étudient dans les universités québécoises alors que les Québécois sont au nombre d’un millier à [...]

2008: Le « nouveau Charest » et la désaffection civique Une courte majorité. Mais une épaisse couche de cynisme. De toute son existence le Québec n’aura jamais si peu voté. [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages