Le mercredi 10 décembre 2008

Politique

Démission de Stéphane Dion comme chef du Parti Libéral du Canada

Une autre démission fracassante dans le monde politique

Canada ]

Par AmériQuébec

Nous ne sommes pas en reste ces temps-ci! Après de longues pressions de la part des libéraux, c’est au tour de Stéphane Dion de donner sa démission à titre de chef du Parti Libéral du Canada.

Suite à sa ridicule apparition dans une vidéo de qualité douteuse, Stéphane Dion a perdu le peu de crédibilité qui lui restait. On s’en souviendra longtemps, le soir du discours à la nation, l’allocution plus qu’inusitée de Stéphane Dion qui devait suivre celle du Premier Ministre Stephen Harper s’est faite attendre pendant plusieurs dizaines de minutes. Il semblerait qu’on avait « égaré la cassette » du côté des libéraux fédéraux. Quelqu’un peut me dire qui utilise encore des cassettes aujourd’hui alors que cette technologie est dépassée depuis un bon moment déjà?

Toujours est-il qu’une fois la fameuse cassette reçue, c’est un Stéphane Dion décadré, décoloré et défraîchi qui est apparu à l’écran. Non seulement le contenant était défaillant, mais le contenu manquait à l’appel. C’était sans même un préambule que Stéphane Dion démarrait son discours où il a même parfois béguayé. Difficile d’aspirer au poste de Premier Ministre après une performance aussi bâclée.

C’est ainsi que la pression s’est faite tellement forte que Stéphane Dion en a conclu qu’il valait mieux démissionner maintenant plutôt que d’attendre péniblement que le mois de mai montre le bout de son nez. De toute façon, il a fait la preuve qu’il était incapable de gérer une coalition, lui qui n’est même pas capable de se mettre en valeur quand l’occasion lui est offerte sur un plateau d’argent.

Commentant la décision du chef libéral Stéphane Dion de quitter la direction du Parti libéral du Canada, le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, a tenu à souligner l’esprit d’abnégation dont a fait preuve Stéphane Dion en prenant la décision de devancer son départ afin de permettre au PLC de désigner rapidement un nouveau chef.

« Nos opinions respectives diffèrent radicalement sur plusieurs plans, notamment concernant le statut du Québec, mais il n’en demeure pas moins que Stéphane Dion a toujours eu comme objectif de servir au mieux les intérêts de la population, selon les convictions qui sont les siennes », a déclaré le chef du Bloc Québécois.

« Récemment, le Bloc Québécois en est venu à une entente pour appuyer une coalition PLC-NPD dans la mesure où cette coalition s’est engagée à implanter un plan solide pour contrer la crise économique avec des mesures qui sont réclamées depuis longtemps au Québec. Le changement à la tête du PLC ne modifie en rien l’appui du Bloc Québécois à la coalition en autant que cette dernière respecte les termes de cette entente », a conclu Gilles Duceppe.

Vidéo du discours à la nation bâclé de Stéphane Dion


Un moment magique de télé alors que Stéphane Dion s’adresse à la nation canadienne.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 428 a été rédigé par AmériQuébec il y a 10 ans et 10 mois, le mercredi 10 décembre 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Quelques oublis de Chantal Hébert Comme lecteur assidu et fidèle du Devoir, fréquemment en accord avec les analyses Chantal Hébert, quelle ne fut pas ma [...]

2011: Pierre Curzi se sent “très, très, très proche d’Option Nationale” Option nationale a tenu vendredi soir dernier son premier grand rassemblement public, au théâtre Le National, à Montréal. Pour l'occasion, [...]

2009: Le multiculturalisme, outil d’assimilation massive d’un peuple Le Canada a la réputation d'être une nation multiculturelle. Selon une définition très simple, ce terme signifie que les Canadiens, [...]

2009: Le point de non retour Il y a de sérieux coups de barres à donner. Le plus urgent concerne la motivation des Québécois à entreprendre [...]

2009: Projet d’Écolosol à Mascouche Le député de Masson, Guillaume Tremblay, et le député de L’Assomption et porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages