Le mercredi 22 octobre 2008

QuébecPolitique

Le péquiste François Gendron élu président de l’Assemblée nationale

Première élection d’un député de l’opposition comme Président de l’Assemblée en 130 ans

Ameriquebec
Par CNW Telbec

En ce jour de reprise de travaux parlementaires, le nouveau président de l’Assemblée nationale, monsieur François Gendron, remercie ses collègues de leur confiance et réaffirme les valeurs qui l’animeront dans l’exercice de sa présidence.

« C’est avec une grande fierté, et aussi une grande humilité, que je reçois la confiance que m’accordent mes collègues en m’élisant au poste de président de l’Assemblée nationale. J’entends assumer cette fonction avec neutralité, en puisant dans les valeurs qui ont guidé mon expérience parlementaire depuis plus de 30 ans mais, aussi et surtout, dans le grand respect que je porte à cette institution», a déclaré monsieur Gendron.

Dans le discours qu’il a prononcé à l’Assemblée nationale à la suite de son élection, il a notamment souligné qu’il voulait imiter son prédécesseur, monsieur Michel Bissonnet, en mettant lui aussi en pratique deux grandes valeurs, soit la générosité du coeur et la très grande considération pour l’ensemble des parlementaires élus. C’est dans cet esprit qu’il a invité ses collègues de l’Assemblée, notamment à la période de questions, à faire preuve de dignité et de respect mutuel dans leurs échanges et de tout débat.

Monsieur Gendron a également salué les trois candidats au poste de président de l’Assemblée nationale, soit messieurs Yvon Vallières, Marc Picard et Maxime Arseneau, et a souligné leur engagement et leurs grandes qualités de démocrates.
Monsieur Gendron a tenu à assurer les députés de son entière collaboration dans la poursuite du projet de réforme parlementaire. Ce projet vise à améliorer l’efficacité du travail des députés et leur autonomie, à assurer le respect de l’équilibre démocratique dans le cadre des délibérations parlementaires. Enfin, il vise à rapprocher l’Assemblée des citoyens, à une époque où la fonction parlementaire est malheureusement dévalorisée et où il est primordial de faire connaître à la population toute l’importance du rôle de député dans la vie démocratique québécoise.

Diplômé en pédagogie et en administration, monsieur Gendron est le doyen de l’Assemblée nationale, comptant plus de 32 ans de vie parlementaire. Elu député du Parti Québécois dans la circonscription d’Abitibi-Ouest pour la première fois en 1976, il a été réélu sans interruption depuis. Au cours de sa carrière, il a occupé de nombreuses fonctions ministérielles, notamment celles de ministre de la Fonction publique, ministre de l’Éducation et ministre des Ressources naturelles.

En outre, il a également assumé plusieurs fonctions parlementaires, que ce soit en tant que leader parlementaire de l’opposition officielle, troisième vice-président de l’Assemblée nationale ou chef parlementaire du deuxième groupe d’opposition. Au moment de son élection à titre de président de l’Assemblée nationale, monsieur Gendron occupait le
poste de leader parlementaire du deuxième groupe d’opposition.

En plus de veiller au bon déroulement des travaux parlementaires, le président dirige et administre les services de l’Assemblée nationale et la représente dans ses relations avec les autres parlements. Il compte sur l’appui de trois vice-présidents, soit la députée de La Pinière, madame Fatima Houda-Pepin, première vice-présidente, le député de Westmount-Saint-Louis, monsieur Jacques Chagnon, deuxième vice-président, et le député des Chutes-de-la-Chaudière, monsieur Marc Picard, troisième vice-président.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Amériquébec
CNW Telbec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 90 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 463 a été rédigé par AmériQuébec il y a 11 ans et 5 mois, le mercredi 22 octobre 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Fracking vieux mononcle Je viens de lire l'article «Les verts au pouvoir ((Article de Jacques Brassard: Les verts au pouvoir)) » du vieux mononcle Jacques Brassard. [...]

2012: Libérer le Québec des énergies sales Une dizaine de groupes citoyens, écologistes et sociaux ont accueilli ce matin, lundi, le lobby pétrolier et gazier avec des [...]

2010: Changements à venir sur AmériQuébec Vous êtes invités à partager vos avis en commentaires! Vos opinions sont importantes, car vous êtes ceux qui consultez ce [...]

2009: Michael Ignatieff: imposture et ascension Il y eut d'abord Michael Ignatieff l'intellectuel: universitaire, écrivain et journaliste de renom. Pourfendeur du nationalisme québécois et ennemi de [...]

2009: Pour la voiture, les batteries ne sont pas la solution Oui à la voiture électrique, mais pas dans la direction des batteries. Les batteries présentent d’énormes problèmes de recyclage et elles [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages