Le mercredi 27 décembre 2006

ÉconomieQuébec

Les caisses populaires Desjardins

Par Julien Gaudreau

Le mouvement Desjardins a été un levier économique important au Québec. Il a permis à nombre de petit producteur de contracter des prêts de manière à développer leur production. Aussi il a permis à des milliers de québécois de pouvoir acquérir une propriété et a appuyé des centaines de projet communautaire dans tous les secteurs et toutes les régions du Québec.

Desjardins a permis aux canadiens français de se créer un classe d’affairiste qui nous a permis de prendre notre économie en main.

Le fondateur

Les caisses populaires Desjardins sont le fruit des réflexions de leur instigateur, Alphonse Desjardins. Née en 1854, Desjardins est très vite sensibilisé aux dures réalités de la vie économique car sa famille vit de peu de moyens. Ayant vécu une enfance dure, il acquiert dès le très jeunes âge les capacités de compassions qui lui servirons plus part. Adulte, il s’engage dans l’armée canadienne comme volontaire. À son retour, il occupe une fonction de journaliste, tout en approfondissant ses connaissances sur les systèmes de coopérations européenne et sur l’engagement social. Après mure réflexion, il utilise ses connaissances pour créé un projet pilote de banque coopérative, la première caisse populaire, créé à Lévis en 1900.

Les principaux objectifs de Desjardins étaient de :

  • Habituer les gens à épargner, de manière à être près financièrement au différents aléa de la vie.
  • Créer un système de près accessible à tous.
  • Aider à la création d’entreprise
  • Améliorer la condition financière du prolétariat et encourager l’économie du Canada-français.
  • Protéger la situation financière des travailleurs et des petits producteurs de la concentration des pouvoirs et du capitalismes abusif.

Le fonctionnement

Tous les membres d’une caisse populaire, grand ou petit épargnant, est copropriétaire de sa caisse populaire desjardins. À ce titre, chaque membre a certain droits et devoirs :

Droits

  • « d’exprimer votre point de vue en participant à l’assemblée générale annuelle;
  • de poser votre candidature pour être élu à l’un des postes de dirigeants bénévoles;
  • de recevoir des ristournes lorsque la rentabilité de la caisse le permet. » www.desjardins.com

Devoirs

  • « dans la vie démocratique de la caisse, en faisant connaître votre opinion et, si possible, en participant à l’assemblée générale annuelle;
  • dans la réussite financière de la caisse, en vous y procurant les services financiers dont vous avez besoin;
  • dans l’atteinte des objectifs sociaux de la caisse, en adhérant aux valeurs de solidarité et d’entraide qui sont le fondement de la coopération. » www.desjardins.com

Chaque année, une assemblé est convoqué pour exposer les résultats de la caisse. Les membres sont invités à s’exprimer sur des sujets locaux qui leur tienne à cœur et tenter de sensibiliser les autres épargnants à leurs préoccupations. C’est aussi le moment pour les membres d’émettre des critiques constructives sur le fonctionnement de leur caisse. Plus de 12000 dirigeants bénévoles sont impliqués dans la gestion des caisses.

À chaque assemblée annuelle, les membres :

  • adoptent ou modifient les règlements de la caisse;
  • décident du partage des trop-perçus entre la réserve générale, les ristournes individuelles et le fonds d’aide au développement du milieu;
  • approuvent ou rejettent tout projet de fusion avec une autre caisse;
  • élisent les dirigeants bénévoles au conseil d’administration et au conseil de vérification et de déontologie.

Le fonctionnement du mouvement Desjardins

Le mouvement Desjardins est régie par la fédération des caisses Desjardins qui dicte des règles communes à toutes les caisses. La fédération s’occupe de régler les différents qui pourrait exister entre deux caisses adjacentes quand aux partages des clientèles. Aussi, certain organisme parallèle au mouvement de caisses s’occupe d’organiser les différents produits financiers (assurances, les fonds d’action, etc.) qui seront offerts aux membres dans le cadre des caisses.

http://www.desjardins.com/fr/a_propos/profil/difference/organigramme.jsp

Ce qui distingue une banque d’une caisse

Ce qui distingue Desjardins des banques dites « traditionnelles » c’est sa volonté de mettre l’argent au service des gens. Cela ce traduit par une grand implication dans le milieu de chaque caisse et par des ristournes d’une grand partie de profit à chaque membre. En 2003 par exemple, Desjardins a remis 45 millions en dont et commandites à sa communauté et a ristourné 816 millions de dollars.

Le partage des dons selon les secteurs d’aide communautaire

  • Développement économique des régions – 17 M$
  • Santé et mieux-être – 10 M$
  • Éducation – 5 M$
  • Arts et culture – 4 M$
  • Sports et loisirs – 4 M$
  • Entraide et solidarité – 3 M$

Aussi, contrairement au banque qui sont gérées par une assemblé d’actionnaires, les caisses sont géré par des épargnants/coopérants, qui ont tous les même pouvoirs indépendamment de leur investissement dans leur caisse (voir fonctionnement d’une caisse)

L’influence du mouvement Desjardins

Le mouvement Desjardins a été un levier économique important au Québec. Il a permis à nombre de petit producteur de contracter des prêts de manière à développer leur production. Aussi il a permis à des milliers de québécois de pouvoir acquérir une propriété et a appuyé des centaines de projet communautaire dans tous les secteurs et toutes les régions du Québec. Desjardins a permis aux canadiens français de se créer un classe d’affairiste qui nous a permis de prendre notre économie en main.

Les services aux particuliers

  • Services en lignes
  • Financement
  • Assurances vie et santé
  • Service de Carte
  • Assurances de biens
  • Épargnes et placement

Les services aux entreprises

  • Financement
  • assurances de biens
  • paie et services aux employés
  • gestion des comptes fournisseurs
  • paiement au point de vente
  • centres financiers aux entreprises
  • placements
  • assurances vie et santé
  • gestion des comptes clients
  • services de cartes
  • comptes et forfaits
  • solutions en ligne

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Geneviève Le 1 février 2007 à 15h02

    Je crois bien que le message est passé. SORTEZ VOTRE ARGENT DES BANQUES ET COUREZ VITE PLACER VOTRE ARGENT A LA CAISSE POPULAIRE.
    De cette façon, un peu tout le monde pourra en profiter.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 23 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 772 a été rédigé par Julien Gaudreau il y a 13 ans et 9 mois, le mercredi 27 décembre 2006.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Tempête de neige: records de neige pour une tempête du siècle à Montréal! Même si ce n'est pas le cas pour toutes les régions du Québec, le 27 décembre 2012 entrera dans les [...]

2012: Obama a choisi John Kerry comme secrétaire d’État Le président Barack Obama a fait son choix pour remplacer Hillary Clinton au Département d'État. Il a annoncé vendredi dernier [...]

2011: Mise en place d’une bourse du carbone Bien qu’il salue la mise en place d’une bourse du carbone, promise et annoncée depuis plusieurs années, le député de [...]

2011: L’espéranto aura 125 ans l’an prochain En effet, l'espéranto a été créé en 1887 par le polonais Ludwik Lejzer Zamenhof. L'an prochain, la langue internationale aura [...]

2011: Manipulation de l’opinion publique Via Jean Charest, la fédération canadienne nous a offert 1 milliard de réductions d'impôts par année pendant cinq ans à [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages