Le vendredi 24 juin 2011

QuébecSociété

Régis Labeaume a tué la St-Jean-Baptiste à Québec

Dur lendemain de veille... pour la nation!

Par AmériQuébec

Avec son power trip, Régis a non seulement tué la St-Jean, il a aussi tué l’âme de la nation. Encore vers 22h30, on avait la curieuse impression que le nombre total combiné de policiers, d’artistes, d’organisateurs et de toilettes chimiques dépassait le nombre total de fêtards dans le Vieux-Québec.

Fêtait-on la St-Jean-Baptiste le 23 juin 1911 à Québec? En tout cas, fête ou pas, il devait y avoir plus de gens en ville à cette époque qu’en ce 23 juin 2011. Pour constater l’ampleur des dégâts, il faut être un habitué de la fête. N’ayant pas manqué une seule St-Jean-Baptiste sur les plaines d’Abraham depuis 8 ans, je ne peux qu’affirmer que la fête nationale célébrée cette année était un véritable flop.

C’est une fête sans âme, l’âme de la nation, qui s’est produite cette année à Québec. Encore vers 22h30, on avait la curieuse impression que le nombre total combiné de policiers, d’artistes, d’organisateurs et de toilettes chimiques dépassait le nombre total de fêtards dans le Vieux-Québec. Labeaume affirmera probablement que c’est la faute de la pluie, or, chaque année où il aura plu, jamais le résultat n’aura été aussi catastrophique.

Premièrement, il faut dire que les fouilles étaient systématiques, et que comme il n’y avait personne, les policiers étaient bien identifiés et identifiables partout dans le Vieux-Québec. Non seulement l’alcool était interdit, mais on saisissait aussi les bouteilles d’eau! Il n’y a tellement pas eu foule cette année que la circulation des voitures dans le Vieux-Québec, de la Grande-Allée au Carré d’Youville, était complètement fluide. Dehors, on avait l’impression qu’on assistait à un dimanche soir du mois de février tellement tout était mort.

La Grande-Allée, où d’habitude se massent des milliers de personnes qui consomment dans les commerces avoisinants, était déserte. En fait, tout ce qu’on retrouvait cette année sur la Grande-Allée, c’était les traditionnels paniers à salade1 (probablement les mêmes que ceux du G20 à Toronto), soit ces espèces de véhicules blancs conduits par des policiers, prêts à accueillir des fêtards pour les amener jusqu’au poste de police. C’étaient là des dizaines de paniers à salade et de voitures de police qui remplaçaient la foule de la St-Jean sur la Grande-Allée.. C’était grandiose! Un vrai Régis régime de terreur! Au niveau du Concorde, là où on retrouve une fourmilière de milliers de gens, personne! RIEN.

La Grande-Allée le 23 juin 2011
La Grande-Allée rayonnait de ses mille feux, une ambiance décorée par des phares de voitures de police

Sur les plaines, ce n’était guère mieux. Du côté du show clandestin, vers les 22 heures, à peine une trentaine de personnes assistaient à l’excellent spectacle de Maybe Watson, là où l’année dernière encore, on pouvait retrouver des dizaines de milliers de personnes un peu partout.

Les plaines d'abraham
Ne soyez pas surpris si vous ne voyez rien sur cette photo des Plaines d’Abraham. C’est qu’il n’y avait RIEN, ni personne, là où on retrouvait plusieurs milliers de personnes les années précédentes.

Au Carré d’Youville, un des premiers points de rencontre habituel de la St-Jean, à peine une vingtaine de personnes avaient franchi le périmètre de sécurité pour assister au spectacle de Karim Ouellet. À 23 heures, rien ne laissait paraître que c’était le soir de la St-Jean à Québec. Il devait y avoir probablement plus de personnes au Carré d’Youville durant la plus froide journée d’hiver qu’en ce soir de la St-Jean. Les voitures et les autobus circulaient normalement, d’ailleurs la majorité des autobus étaient déserts.

Place d'Youville le soir de la St-Jean-Baptiste, 23 juin 2011
Rien ni personne pour célébrer au Carré d’Youville. Une impression de 28 novembre.

Dans les rues, une ambiance morte, une fête sans âme, des fêtards déçus. Des gens ayant effectué des centaines de kilomètres pour venir fêter la St-Jean à Québec. Je ne me rappelle plus le nombre de fois que j’ai dû m’excuser pour la piètre qualité de la fête, où on avait plus de chance de croiser des policiers que des fêtards.

Le seul endroit où on a pu rencontrer une certaine foule, ce fut à l’endroit que j’ai baptisé le “corridor de la mort”, ce corridor artificiel entre les plaines et le Carré d’Youville, où les clôtures étaient probablement plus nombreuses que les fêtards. Grâce aux clôtures, personne pour fêter devant le parlement, là où chaque année on retrouve encore des milliers de personnes. D’ailleurs, c’était même impossible de s’approcher de la fontaine de Tourny, étant exclue du périmètre de la mort.

Dans ce fameux corridor de la mort, mes yeux d’habitué de la St-Jean peuvent vous dire qu’on y retrouvait grosso-modo environ 10% de la foule habituelle. Et en dehors du corridor, sur la Grande-Allée, sur les plaines, au Carré, je ne pense même pas me tromper en affirmant qu’on retrouvait probablement 1% de la foule habituelle. C’est qu’il n’y avait tellement personne, que pour mettre un pourcentage sur la foule qui était présente en ce 23 juin, il faut multiplier un nombre nul de personnes par un nombre excessivement élevé, dépassant le chiffre 100 ou même plus.

Pari gagné pour Labeaume: pas de débordement. Normal, il n’y avait personne. Pourtant, on apprend aujourd’hui qu’on a eu grosso modo le même nombre d’arrestations que l’an dernier, alors que la foule avoisinait les 200 000 personnes en 2010. Peut-on finalement qualifier cela de succès? Une trentaine d’arrestations sur 200 000 en 2010, contre une trentaine d’arrestations pour moins de 7000 (d’accord, mettons 10 000) personnes 2011… Bref, c’est vraiment raté.

Et que dire de toutes les retombées économiques habituelles de la St-Jean? Toutes les terrasses étaient désertées à cause de la pluie, mais tous les bars et restaurants étaient eux aussi tous déserts. L’achalandage dans les hôtels étant en chute libre… Et facile d’imaginer tout l’argent perdu à Québec par tout ces gens qui viennent habituellement de l’extérieur. Bravo Régis.

Les zombies de la communication de l’Hôtel de Ville de Labeaume sont tous fiers aujourd’hui du fait que le Vieux-Québec soit désert, c’est pathétique! On se réjouit que la Grande-Allée se soit transformée en parade de la St-Police. À 1,2 million de dollars pour ça, si vous êtes pour répéter l’expérience l’an prochain, annulez tout et envoyez-nous un chèque par la poste à la place.

C’est donc une fête sans âme qu’est devenue la St-Jean-Baptiste à Québec, ce lieu où chaque année règne d’habitude une ambiance festive avec des gens de partout au Québec, où règne une certaine harmonie qu’on ne peut voir nulle part ailleurs avec une foule aussi élevée.

Avec son power trip, Régis a non seulement tué la St-Jean, il a aussi tué l’âme de la nation. Tout ceux qui étaient présents ce 23 juin, et les autres qui ont boudé la fête de la répression de la St-Régis-Labeaume, sauront en temps et lieu sanctionner ce maire Red Bull, ce bouffon qui donne l’impression d’avancer, mais qui au fond, fait stagner la ville de Québec. Après le dossier Clotaire Rapaille, l’interminable saga du Colisée de Québec, et désormais la St-Jean ratée d’hier, je crois que l’heure du bilan sur les “accomplissements” de ce maire populiste de pacotille doit se faire!

En ce lendemain de St-Jean-Baptiste, je crois qu’on peut affirmer sans détour que le maire Red Bull Labeaume s’est bien aliéné sa base d’électeurs et a mis la table pour sa chute, puisque Mononc Régis a littéralement tué la Fête Nationale à Québec.

Étiez-vous de ceux présents sur les plaines ou dans le Vieux-Québec hier? Quelle fut votre perception de l’événement? Avez-vous des expériences positives ou négatives à partager? Je vous invite à répondre à ce petit sondage sans prétention scientifique, mais surtout pour connaître votre opinion.

Au sujet de la Saint-Jean-Baptiste célébrée ce 23 juin à Québec, dans le Vieux-Québec et sur les Plaines d'Abraham: (sélectionnez toutes les réponses qui s'appliquent à votre situation)

  • Je suis en désaccord avec les changements imposés cette année (54%, 612 Votes)
  • Je suis surtout déçu à cause des règlements imposés par Régis Labeaume (50%, 569 Votes)
  • C'est un échec (47%, 537 Votes)
  • Je n'y suis pas allé (46%, 519 Votes)
  • C'était bien pire que d'habitude (29%, 324 Votes)
  • J'étais présent (25%, 288 Votes)
  • Je suis surtout déçu à cause de la pluie (14%, 162 Votes)
  • Je suis en accord avec les changements imposés cette année (12%, 133 Votes)
  • Tout cela m'indiffère (5%, 59 Votes)
  • C'était mieux que d'habitude (2%, 21 Votes)
  • C'est un succès (2%, 21 Votes)
  • J'ai adoré (2%, 21 Votes)

Nombre total de votes: 1 133

  1. Ce qu’est un panier à salade []

60 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Turcotte Adrien Le 24 juin 2011 à 18h25

    La St-Jean aux stile Lebaume cela est passer????

  2. 2 Sly Le 24 juin 2011 à 18h25

    Pauvre toi, as-tu pensé une seconde que la température pouvait être à l’origine de tout ça ?? Surtout que sur toutes tes photos, on voit de la belle pluie battante !!

    My two cents

  3. 3 Dave Le 24 juin 2011 à 18h29

    Comme je l’ai dit Sly, ce n’est pas la première année qu’il pleut et ça n’aura pas empêché personne d’aller fêter les autres années. Même à pluie battante.

    Le moment où il a plu le plus, c’était entre 21h et 22h. Certaine années, il a plu toute la nuit, et la baisse d’achalandage avait lieu, mais pas de cette manière.

    Ils ont transformé le carré d’youville en cimetière, c’est quelque chose!

    L’effet Labeaume combiné à la grisaille aura eu un effet dévastateur.

  4. 4 math Le 24 juin 2011 à 18h42

    Ha ben ses sa que sa fait quelqu’un qui premierement ne doit quasiment pas aller sur les plaine premierement 2ieme enconre en train de vivre dans le année 70 , sans evolution quelqu’onque de “‘esprit quebecoise 2011 et qui regarde lemission le lendemain assit dans sa luxueuse maison bien jai qu’un seul mot pour d’ecrire cette offense qui a ete fait a tout le quebecois qui vont a quebec depuis des année sans aucun problème , un beau doigt d’honneur decerner par moi et bien d’autre prend dont viagra tu sera p-t moi pogner que de lncer ta frustration sur tout le peuple qui ont la fleur de lys au coeur vraiment mechant colon regis stupide ,irrationnel, non auctuelle et franchement jme cacherait pour l’année a venir gros cave !!!! Voilà

  5. 5 Maxime Le 24 juin 2011 à 19h11

    Premièrement, il a tué la St-Jean baptiste tel qu’on la connaissait. La fête nationale va juste devenir plus familiale, comme le Carnaval. Quand elle va avoir rajeunie, on va pouvoir savoir du monde dans les hôtels et les restos. De plus, ceux qui se déplaçaient pour venir fêter la St-Jean et qui ne se sont pas déplacés cette année à cause de l’interdiction de boisson, c’est pas du monde qui font vraiment rouler l’économie. C’est facile de dire qu’on a pas pu boire en trous pendant la soirée quand c’est pas nous qui ramasse les cochonneries et qui paye pour les bris. Pour ce qui est de la fontaine de tourny, c’est normal qu’elle était inaccessible, tu crois que c’est les taxes de qui qui servent à la réparer et à planter les tulipes à ses côtés? Ensuite, cette année il y avait le party clandestin qui a semblé animer les foules, ce qui a fort probablement dissipé les troupes en deux. Enfin, admettons que tu aies raison et que Regis ait tué la St-Jean Baptiste, il ne sera pas accusé de de voies de fait armées comme les trois jeunes l’an passé à pareille date…

    Je prétend pas avoir complètement raison, je veux juste montrer l’autre côté de la médaille à ceux qui ne prennent pas la peine de faire avancer leur pensée!

  6. 6 Dave Le 24 juin 2011 à 19h14

    Si le party clandestin a coupé la foule en deux, c’est encore plus dramatique que je le croyais 😉

    Sincèrement, il n’y avait qu’une trentaine de personne du côté du show clandestin entre 21h00 et 22h00… pas de quoi diviser la foule.

    Espérons que le temps vous donne raison pour le reste.

  7. 7 Pierac Le 24 juin 2011 à 19h23

    Bla bla bla verbiage… c’est simple y mouillait à “scieau”!

  8. 8 john Le 24 juin 2011 à 19h28

    À mes yeux, ton texte soulève un fait important: c’est pas l’âme de la nation qui est morte, c’est l’âme des saoulons. On a tenté de restreindre la consommation d’alcool. Résultat? Les gens ont boudés la fête. Alors pour ce qui est de la belle fraternité québécoise, laisse moi rire! Si c’était vraiment de la fraternité (et non pas juste une raison de jouer a qui va être le plus saoul), les gens y serait aller quand même! J’y vais aussi à chaque année, et bien que je trouve désolant le sort que nous a imposer labeaume, je trouve que le public de buveur pas si fier de leur nation a sa part de tort, sinon, ils se seraient bottés le cul et seraient aller souligner leur fraternité malgré tout.

    mais bon, sa reste mon point de vue, sans plus

  9. 9 Dave Le 24 juin 2011 à 19h34

    Il faut quand même noter que la bière était en vente sur le site pour la modeste somme de 2,50$. Ceux qui voulaient vraiment boire auraient pu boire pour pratiquement le même prix!

    Ça dépasse la question de boire de l’alcool ou de la simple pluie. L’ambiance était difficilement à la fête. On a passé les 3 semaines précédent la St-Jean à “casser” le party. “Vous êtes invités, mais vous n’êtes pas les bienvenus”, c’était un peu le message qu’on sentait dans les rues hier.

  10. 10 Dude Le 24 juin 2011 à 19h37

    Bon.
    Y’a des points que je soutiens mais pour ma part :
    J’suis pas aller pcq y pleuvait. C’est ben beau notre devoir de québecois d’aller spèter la face c plaines, mais caliss quand y pleut moi sa m’tente pas (genre l’année passer a 2h du matin quand ya commencer a pleuvoir sans bon sens, stai dla marde.)
    C’est sur on peut pas boire sul site, mais tes capable de tsouler avant pi d’aller boire d’ein rue proche dla grande-allée si tu tien a faire ton alcoolique tte la nuit.
    Mais bon anyway la ville est déjà fail, faut pas s’attendre à s’que sa saméliore.
    Ciao.

  11. 11 Jean Paul Tellier Le 24 juin 2011 à 19h59
  12. 12 luka Le 24 juin 2011 à 20h58

    c’est pas a cause de la pluie i pleuvai ben plus ke sa lannée passer

  13. 13 Édith Le 24 juin 2011 à 20h58

    C’est faux de croire ça. À la fin des années 80 début 90, Jean Doré, un maire extraordinaire de Mtl a imposer cette réglementation de M. Labaume à Montréal. Retournez dans les archives et remettez la pendule, ce ne fut pas plus facile à ce moment-là d’appliquer cette politique aux Montréalais. Hier les Plaines étaient quand même plaines de quelques milliers de personnes courageuses sous la pluie diluvienne, qui s’amusaient tout en gaîté, certaines de ne pas avoir de problèmes à cause des excès des autres.

  14. 14 Steven Verreault Le 24 juin 2011 à 21h01

    Non mais c’est qui qui a écrit cet article-là… Attendez je vais me donner la peine d’aller voir… C’est Dave… Dave, je ne sais pas où tu as pris ton cours de rédaction … premièrement, il y a des fautes d’écriture… deuxièment tu as répéter au moins 20 si c’est pas 40 fois que Régis avait gâché la fête… Oui, on peut être répétitif pour passer un message, mais l’être autant, devient tannant. Tu peux avoir ta propre opinion c’est correcte… Mais la pluie aura jouer pour beaucoup… toutes les photos que l’on voit sont remplies de pluie. Pour ma part, ça fait 12 ans que j’y vais… et puis cette année je n’y aies pas été car justement il mouillait trop.. et les artistes n’étaient pas ceux que j’aimais… Donc, rien à voir avec Régis Labeaume… Quand on veut essayer de planter quelqu’un on essaie mais faut quand même être logique, ce que tu sembles avoir manqué… LOGIQUE!

    Steven Verreault

  15. 15 mic Le 24 juin 2011 à 21h01

    Pour tout ceux qui dise: ouin mais ya dlacool c plaine tu peu boire! Ben l’affaire c’est que le 3/4 du monde qui von a quebec a la st-jean (si on exclut cette année) se caliss du show de marde sur les plaines..alors ils boivent avec les 100 millions de quebecois qui a avec eux! Pi tsé on nes passer d’un extreme a un autre..on n’avais un gros party..on na pu rien..wtf?

  16. 16 Le singe de course Le 24 juin 2011 à 21h19

    Mais, fêter quoi? Une nation sur le point de sombrer? C’est plutôt une veillée funèbre et de recueillement qui conviendrait.
    « Le monde veulent avoir du fun. » disent-ils dans leur dialecte d’illettrés. Oui, en effet, il est vrai qu’il faudrait être dans un sévère état d’ébriété pour avoir envie de fêter notre déchéance nationale.

  17. 17 Dave Le 24 juin 2011 à 21h30

    @Steven

    D’accord, je me suis relu, il y avait pas mal de fautes, je les ai corrigées. Personne n’est parfait. Je n’ai pas pris de “cours” de rédaction. Mais merci de m’avoir averti.

    Sinon, je sais accepter les critiques, mais il faudrait que tu relativises: je n’ai pas dis ni 40 fois, ni 20 fois, ni même10 fois que Régis avait gâché la fête. À un moment donné, il ne faut pas exagérer non plus. Une fois dans le titre, une fois dans le résumé, et 2 ou 3 fois, surtout à la fin du texte. Si on peut être répétitif pour passer un message, combien de fois me permets-tu de l’être, réalistement?

    Comme d’autres l’ont dit, la plupart des gens se foutent des spectacles (même si hier, il y avait plusieurs bons groupes sur plusieurs scènes), ils vont là pour l’événement, l’ambiance. En 8 ans, je n’ai été voir que 2 fois les spectacles sur la scène principale, le reste du temps, les gens discutent entre eux, fraternisent. La majorité des gens ne se ramassent pas sur les lieux ou se donnent les spectacles, mais partout ailleurs où cette année il n’y avait personne.

    Ceci dit, bonne St-Jean!

  18. 18 Leïla Serena Le 24 juin 2011 à 21h42

    Bonjour,
    J’ai lu l’article complet et les commentaires pour et contre et je vais vous avouer que j’ai été très déçue en me présentant en ville hier soir. Je travaille à un couche-tard non loin de là (entre le carré et les plaines). Nous étions 3 commis, plus le gérant, plus un agent de sécurité, s’attendant à une file de gens jusqu’à l’extérieur du magasin. J’étais sensé terminer à minuit et j’ai été coupée à 8h30. Mort. C’était mort. Vous pensez pas que les dépanneurs font rouler l’économie eux aussi? Les commerces indépendants? Oui, sinon même plus que les bars habituellement. Plus tard, vers minuit, je me suis présenté au carré d’Youville et il y avait peut être une trentaine de personnes sur la rue St-Jean. Quoi!? J’me suis tu trompé de jour moi là? Oubliez LA PLUIE : Ça fais combien d’années qu’il pleut à la St-Jean et ça la jamais empêché les milliers de gens de se présenter! Dans un commentaire plus haut je lis que la fête nationale va devenir plus familiale comme le carnaval; Justement, on a le carnaval POUR ÇA. Es-ce que il est obligatoire de pouvoir amener les enfants avec nous dans tous les événements? Si tu veux la fêter en famille, ben fête là en famille autour d’un feu chez vous si c’est si important. Je m’ennuie de l’océan de sourires fendus jusqu’aux oreilles, des: «BONNE ST-JEAN!!» qu’on entendais hurler les un par dessus les autres, on avait l’impression de tous se connaitre, d’être une grosse famille! Là voilà ta fête familiale! Il n’y avait alors plus aucune différence entre nous tous, on se réunissais; avec les problèmes de différence en moins. Peut-importe l’ethnie, peut-importe l’âge, on avait tous la même chose à Coeur; Fêter notre Québec. Pensez-y, ça arrive une seule fois par année. UNE seule. Laissez-nous la donc.

    Pour c’qui est de: «C’est qui qui paye les dégâts après?» Et ben le jeune qui va avoir vomi ses tripes toute sa cristy de soirée sur les plaines paye autant que celui qui va être resté chez lui à écouter le show à la télé. Et de toute façon, on va payer le même montant de taxe et d’impôts que y’aille une fête ou non, et j’ai jamais vu de changement nulle part; nos routes sont tout autant dégueulasses, pis le système de santé; sa me prend encore 5 heures d’attente dans l’urgence parce-qu’ils sont pas foutu de mettre assez de médecins. Et ça, c’est pas de la faute de la st-jean. Coupez donc les voyages gratuits des politiciens sur notre bras avant et là on pourra débattre sur le fait de «C’est qui qui paye?» Qu’on l’aille ou qu’on l’aille pas notre St-Jean, on sais jamais vraiment où va vraiment l’argent; c’est de la poudre aux yeux. Ils disent bien ce qu’ils veulent de la manière qu’ils le veulent pour influencer notre opinion. 1 millions de dégâts l’année dernière! Ouhlala! Ouais ben sa la couté 1,2 fucking millions pour mettre en place la sécurité cette année pour 7 milles personnes. EPIC – FAIL.

    Voilà mon opinion, moi je regrette la St-Jean de l’année dernière et des autres avant, c’est sur qu’il y a eux des problèmes, mais partout où il y a des foules ÇA ARRIVE. Allez calmez-vous le cul s’il-vous-plait. Ce qui faut ressortir des st-jean d’avant c’est surtout la belle union nationale qui nous réunissaient tous. C’est drôle mais je suis absolument CERTAINE que plus de 90% des gens qui étaient en accord avec les nouvelles mesures sont sois; des gens en haut de 50-60 ans ; Sois des gens qui ne l’ont jamais VRAIMENT vécu. Il lisaient le journal le lendemain et c’est tout.

    Et venez pas dire que c’est L’ESPRIT DES SAOULONS qui est mort; voyons donc je veux boire une couple de bière a la st-jean et je peux même pus, c’est une tradition comme la dinde à Noël! Et en plus, moi j’irais pas boire sur grande allée payer ma biere 4$ la biere moitiée eau en sachant très bien qu’en plus à cause des nouveaux règlements y’aura plus un cristy de chat; j’va m’inviter une couple de monde chez nous pis ça va finir qu’avec les années, les seuls événements qui nous permettais de sortir de notre bulle, celle qui nous coupe du monde constamment, cette facade de fausseté créée par les médias, Facebook, et toute c’te marde là, ben y’en aura pu; finito.

  19. 19 Leïla Serena Le 24 juin 2011 à 22h05

    Oh une chose de plus; ceux qui étaient là sauront que y mouillassait la plupart du temps. J’étais en veste sans parapluie et j’étais disons, humide, pas mouillée. L’année derniere il pleuvait des cordes. :)

  20. 20 patrick d Le 24 juin 2011 à 22h22

    En passant, gros shout out à Leila Serena ; Elle résume tout haut ce que le monde pensent tout bas …

    Je suis 100 % d’accord avec ce qu’elle dit. Si sa continue demême le monde vont ”boycotter” la plus grosse fête de l’année dans la capitale.

    Quel échec du maire Labeaume ”le visionnaire” eh ben … Y’a surment pu voir que ”sa” fête était un gros échec ; Encore plus gros que le Million englouti.

    P.S

    J’ai très hâte à la prochaine élection ; Cette fois je crois bien que c’est ”nous” qui auront le dernier mot. J’ai toujours trouvé Labeaume ben louche mais là c’est la goûte qui fait déborder le vase…

    Patrick

  21. 21 Dave Le 24 juin 2011 à 22h23

    Je suis en complètement d’accord avec tes deux commentaires Leïla! En espérant que les autorités apprendront de leurs erreurs pour les prochaines années.

    Bonne St-Jean Baptiste à toi!

  22. 22 tg Le 24 juin 2011 à 23h12

    Wow leila toute a fait dacor…une seule chose a rajouter en plus que la ville sois vide les petite municipalité et vosinage eux étais bonder….il buvais ou quil voulais et fesais se quil voulais vu que la police étais toute en ville donc ces petit party étais la meme débauiche que dhabitude mais cétais de plus petite gang autant maganer que dhabitude et il étais a léxterieur pourtant il pleuvait non?

  23. 23 Stef Le 24 juin 2011 à 23h35

    Eeh, tué “l’âme de la nation” ? J’espère que l’âme de la nation est autre chose qu’une caisse de bières! Si les gens sont pas capable de fêter et d’avoir du fun sans se soûler, y’a un sérieux problème d’alcoolisme…

  24. 24 Numa Mazari Le 24 juin 2011 à 23h41

    Personnellement, je suis assez, plutôt, oui, d’accord avec les mesures prises pour la St-Jean cette année… J’ai lu tous les commentaires et je comprends l’idée de fraternisation, mais c’est quoi, on est pas capable de fraterniser sans être soul mort pis plein de vomi, sans avoir l’air de des sauvages? Serieusement, on avait l’air de des beaux caves; ça manquait tristement de civilisation. Les touristes en visite à Québec devaient vraiment nous trouver intelligent. Tu bois chez vous, c’est toute? Les endroits publics c’est pas faite ça. Et la personne qui a dit que la plupart du monde qui était d’accord avec les nouvelles mesures devaient avoir 50 ans et +… j’en ai 18. Et oui, j’ai vécu les anciennes St-Jean parmi la merveilleuse foule, je suis donc en mesure d’affirmer qu’on avait vraiment l’air d’un peuple brillant. J’ai pas non plus envie que la St-jean devienne le Carnaval de Québec avec une mascotte en fleur-de-lys qui fait d’la danse en ligne en chatouillant des bébés, mais faut au moins piler sur notre orgueil pis avouer que des grosses débauches comme ça ça pas rapport dans des endroits publics : t’as juste la chienne d’recevoir un feu d’artifice dans face. Common, on est capable de se réunir pareil sans se saouler comme des dégueulasses, pis au pire tu te saoule sur ton terrain pis tu ramasseras tes poubelles toi même le lendemain. Y en a pas de problème mes petits québecois chialeux! Commencez donc pas à bouder la St-Jean, c’est vous qui allez la tué.

    Bonne St-Jean à tous!

  25. 25 Rolla Le 25 juin 2011 à 1h01

    De très bons commentaires sont écrits sur cette page, bien heureux d’en avoir lu quelques-uns. Voici mon opinion:

    Je me suis rendu sur Grande-Allée hier, où j’ai pu avoir un aperçu de la St-Jean version 2.0. Alors que j’attendais à la lumière rouge, j’ai vu un camion blanc s’arrêter brusquement, ses portes s’ouvrir et 6 policiers débarquer hâtivement du véhicule pour fouiller machinalement quelques fêtards, vider des récipients sur le sol et même embarquer un jeune homme. Cela m’a surpris et même attristé, parce qu’un tel regroupement de personnes (ils étaient 10, environ) n’aurait pas reçu un tel traitement un autre soir que celui de la St-Jean. Alors pourquoi venir emmerder ces jeunes qui ne faisaient que circuler sur la voie publique avec des bouteilles de jus en plastique (nous leur donnons le bénéfice du doute quant à la teneur en alcool des récipients, mais bon..)? Après avoir vu les policiers agir de la sorte, j’étais plutôt triste de voir toute la magie de la fête anéantie derrière cette intervention. Je ne suis pas d’accord avec le fait qu’on ait détruit l’âme de la fête, mais on lui a, certes, enlevé un petit peu de son cachet. Puisqu’il n’y avait personne sur la Grande-Allée, je suis retourné chez moi, et plusieurs questions sont apparues à mon esprit:

    Pourquoi dépenser autant d’argent pour de telles mesures radicales? Pourquoi ne pas réinvestir intelligemment dans des mesures de contrôle au lieu que dans des mesures d’interdiction complète? Pourquoi ne pas collaborer avec ÉducAlcool d’une autre façon que de faire des panneaux publicitaires en déclarant clairement que les Québécois sont des “pas de classe” lorsqu’ils sont en boisson? Pourquoi ne pas faire de compromis pour rendre cette fête plus agréable, sans interdire la boisson sur les Plaines – puisque, disons-le, toutes les fêtes sont généralement bien arrosées, alors pourquoi celle-ci ne devrait plus l’être? Pourquoi ne pas encourager les gens, et peut-être même utiliser des mesures similaires pour faire en sorte de ne laisser passer que des canettes sur le site – cela ne tuera personne de s’acheter des canettes au lieu de des bouteilles et on évite ainsi une bonne partie du gâchis, non?

    Enfin, pourquoi ne pas faire de notre ville et de cette fête qui nous est chère une occasion de se rassembler et pour une seule fois dans l’année, comme le font l’Allemagne et l’Autriche, permettre aux gens de boire ensemble? Percevons-nous vraiment les Allemands et les Autrichiens comme des “esti de saoulons”?

    Cette fête permet évidemment de faire “rouler l’économie”, mais là n’est pas le principal élément, bien entendu! Je pense qu’elle nous permet en fait d’avoir un petit bout de tradition auquel s’accrocher, peut-être même un petit clin d’oeil aux provinces anglaises, un moyen de se démarquer et de faire sourir. J’ai participé à quelques Saint-Jean et pour ceux qui considèrent que les fêtards salissent la ville à coup de vomi ou de débris(de toute façon, avec tout le liquide que les policiers se sont amusés à déverser sur la voie publique, la dite “insalubrité” de la ville en cette nuit n’était probablement que peu différente des autres années), il y a moyen de se consoler en se disant que le lendemain, à midi, la ville brille, à chaque année, comme un sou neuf. Ce même lendemain, à la même heure, deux-cent-cinquante mille personnes sont bien heureuses d’avoir mis leur chandail bleu et leur peinture blanche pour s’être rendues sur les Plaines. Aujourd’hui, toutefois, au moins deux-cent-quarante mille personnes sont un peu tristes de voir cette fête s’éteindre dans de telles circonstances.

  26. 26 Dave Le 25 juin 2011 à 1h14

    Je vois Rolla que vous avez, tout comme moi, rencontré les fameux “paniers à salade” (camions blancs) sur la grande allée. Vous avez mieux décrit que moi à quel point cela était triste. J’ai pensé exactement la même chose. L’ensemble de votre commentaire est pertinent.

  27. 27 Sylvain Racine Le 25 juin 2011 à 1h15

    LE premier juillet par contre, les drapeaux canadiens vont flotter et il y aura une foule monstre.

  28. 28 Maxime Le 25 juin 2011 à 2h33

    @ Leila, Pour ce qui est de tes commentaires sur les impôts, essaye de laisser le provincial en dehors de ca. Les dégats sont payés par la ville de québec, pas pas le provincial. Donc c’est en partie les taxes payées à la ville qui payent pour ce que le fêtards brisent sur la place publique. D’une suite logique, le monde qui descendent de st-clin-clin et qui fuckent le chien, payent pas étant donné qu’ils sont pas dans leur ville. Faut parler des choses qui vont ensemble et pas entrer dans des discours politiques de radio-poubelles en disant que la santé va mal quand le point qui était soulevé c’était la casse qui était faite que la ville devait payer.

    Pour ce qui est de l’union nationale, j’aime me définir en tant que québécois fier en parlant de hockey comme un gérant d’estrade plutôt qu’en me disant que le reste de mes concitoyens est porc en maudit étant donné qu’ils savent pas boire, qu’ils pissent partout, cassent toute et poignardent des gens. Mais j’imagine que si ca arrive dans les grosses foules, faut qu’on ferme les yeux la dessus et qu’on essaye pas de rien changer… Mais non, c’est vrai, au FEQ je vois du monde s’amuser sans pisser dans la fontaine de tourny… ca doit être une exception alors!

    My 2 cents!

  29. 29 Jean Paul Tellier Le 25 juin 2011 à 3h19

    La police avait des directives pour le show des matraques.
    http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/924×615/201106/21/342643.jpg

    La météo a volé le show de la St-Jean partout sur le territoire du Québec.À Montréal,il y avait cinq fois moins de monde que l’an passé dans la boue du parc Maisonneuve.C’était plus la fête à Charlebois qu’au Québec.J’ai aimé le gros show du 23 à Québec,avec Mes Aïeux.C’était plus nationaliste qu’à Montréal.

    http://www.ledevoir.com/images_galerie/1_78295/fete-nationale-du-quebec.jpg

    Heureusement,il y a eu de belles petites fêtes de quartier,avec toute liberté de boire et de se solidariser entre voisins.

    Moins de monde qui fête la St-Jean s’explique aussi par le fait que beaucoup de québécois en ont merde, qu’après plus de quarante ans de rêve, le pays Québec ne soit pas arrivé.

    La foi s’est perdue d’où l’assassinat du Bloc et la mort annoncée du PQ-Marois.Grosse surprise,Charest,le bandit, est plus fort que Marois dans les sondages et,sans l’équipe Legault,il sera réélu.

    http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/924×615/201106/25/343946-25-juin-2011.jpg

    http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/924×615/201106/19/342229-20-juin-2011.jpg

    La forte majorité des québécois ne veut plus rien savoir de l’indépendance.Elle veut rester fédéraliste.

    Le Québec a perdu le goût de fêter l’échec d’un espoir.

    Mais,cet été, le meilleur s’en vient dans la ville de Québec,pour fêter plus qu’un jour.Beaucoup d’événements festifs.Beaucoup de touristes.Beaucoup de retombés économiques.

    Un party de la St-Jean manqué,c’est pas la fin du monde pour prendre une première brosse en gang d’amis.Ça vaut pas la peine de pratiquer notre sport national de chialeux .

    http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/924×615/201106/16/341156.jpg

    Ma tristesse est grande de constater la pauvreté de l’écriture dans les commentaires.La fierté est partie chez le diable.

    L’âme de la nation a été tuée par le PQ et le Bloc.Ils ont promis un pays sans le faire.Le temps de changer de rêve est arrivé.Vivre en pépère individualiste,en tanguy, dans le Canada,comme tous nos voisins provinciaux dans le ROC,spécialement les acadiens.

    Bonne pizza,le 1 er juillet.Vive l’assimilation à la culture américaine.Vive le Québec,nouvel État USA.

  30. 30 Claudia Le 25 juin 2011 à 3h50

    J’ai 21 et depuis l’âge de 15 ans que je fête la St-Jean en ville. Au début je ne buvais pas tant que sa, mais j’aimais me promener dans les rues et rencontrer des dizaines et des dizaines de personnes.Ce que j’aimais de la St-Jean c’était l’harmonie et le “Peace and Love” Qui régnait dans toute la ville. La nuit du 23 on s’promène, on rencontre du, on s’Aime tous et on forme une méchante gang de “chum”, même si on s’connait pas! J’ai jamais rencontrée quelqu’un qui voulait fouttre la marde… Bref, on s’amusait on était unis. Oui on boit et cette année on ne c’Est pas empêcher de trainer et de boire notre alcool. Mais on ne retrouvait pas autant cette harmonie qui régnait. Tout le monde avait son mot à dire contre les policier frais chier dans les rues qui se croyait toff et contre St-Labeaume qui a donné envie à tout l’monde de lui cracher en plein visage. Le monde était révolter et avait une petite envie de fouttre un peu de marde pour se défrustrer. La pluie n’a pas aider c’Est certain, mais à chaque année tout le monde disait que même s’il mouillait ils allaient être présent sur les plaines. L’an dernier quand l’averse est tombé au petite heure du matin, ( N’oublions pas qu’il mouillait 10 x plus que cette année à ce moment la.) il y avait plus de monde qu’à 1 heures du matin cette année. Donc la pluie n’est pas la cause majeure, c’est la cerise sur le sundae quoi!

  31. 31 Jean Paul Tellier Le 25 juin 2011 à 6h40

    J’entend personne parler des règles anti-alcool du Red Bull Crashed Ice,du Festival d’été de Québec,etc, les mêmes qu’à la St-Jean 2011,aussi en vigueur les autres années après.

    Il faudrait inventer une canne-carnaval pour la remplir avec 12 bières,genre bâton de marche pour aider à gravir les côtes de Québec vers les sites de party de la St-Jean.Une fois vide,ça ferait équité avec les matraques policières.

  32. 32 b Le 25 juin 2011 à 9h54

    manque flagrant d’objectivité dans ton texte!

  33. 33 Ample Le 25 juin 2011 à 10h48
  34. 34 Gilles Normand Le 25 juin 2011 à 11h26

    Se prénommer “Dave” tue davantage “l’âme”…que l’interdiction des caisses de Molson !!! Un bon ptit joint québécois embaumerait votre esprit alcoolisé (et vive le colisée )! Le spectacle de la St-Jean à Québec était SUPER et civilisé…pas mal mieux que celui de ceux qui se sont égosillés (voir ce mot dans votre Robert ) au Parc Maisonneuve.

  35. 35 Simon Le 25 juin 2011 à 11h33

    Wow, sérieusement si c’est tuer l’ame d’une nation que de réglementer voir, au pire, interdir l’alcool… on fait dure! La fierté nationale va bien au-delas de la soulerie (meme si c’est un moyen agréable de la célébrer).

  36. 36 Phil Le 25 juin 2011 à 11h45

    et bien…c’est un opinion ! effectivement, pas grand monde en ville ! mais c’était l’objectif des autorités cette années, de diminuer le nombre de “fêtards” ! dans les 10 dernières années, il y a eu une augmentation de participant, et une augmentation des “débordements” dans le centre-ville, et surtout les 2 dernières années…ce qui a fait réagir les autorités. En 2009, il y a eu un meurtre face au Concorde, vous en souvenez vous ? et que dire du nombre grandissant de batailles et d’agression à coup de bouteilles ? je suis intervenant d’urgence, et je peux vous garantir, qu’il fallait ramener le pendule dès cette année…sinon…la sécurité de tous en dépends ! Bien sûr, si la fête national est un prétexte pour aller se “saouler en ville”, briser, faire du trouble, et bien c’est certain que c’est plate des mesures de sécurités…mais le jour ou c’est un de vos proches qui subira une agression dans la foule, et qu’aucun intervenant d’urgence ne pourra se rendre auprès de cette personne pour lui prêter secours, vous serai probablement le premier à critiquer les autorités du manque de structure et de règles… c’était une année de transition, et dès l’an prochain la fête reprendra de la vigueur, surtout si la température est plus clémente ! c’était pas juste des averse comme par le passé, mais bien un déluge que nous avons reçu dans les derniers jours, et oui cela à contribué à convaincre les fêtards à demeurer à la maison ! tant mieux pour les commerçants qui n’auront pas subi de casse dans leurs établissement, mais oui, ils ont dû faire moins de profit…l’été est encore jeune,et l’industrie a encore une chance de faire de l’argent cette année(même si c’est mal partie de puis mai) bon courage et bonne continuité !

  37. 37 Phil Le 25 juin 2011 à 11h55

    @ M. Tellier, c’est avec des commentaire comme le vôtre que l’on comprend les autorités de resserrer la visse cette année…et de plus, si vous n’êtes pas satisfait des règles à Québec, restez donc à Montréal pour fêter ! rein ne vous oblige à venir ici ! bonne continuité ;0)

  38. 38 Olivier Carrier Le 25 juin 2011 à 12h09

    @ M.Tellier: Si vous êtes pas capable de faire la différence entre le Red Bull crashed ice et la fête nationale d’une population, vous avez un problème.

    De plus, vous expliquez très mal ce flop. Il y a eu des St-Jean avec orages ou il y avait 150 000 personnes et plus sur les plaines. Ce n’était pas mort comme cette année. À vous lire on se demande si vous êtes sorti le 23. Les trucs sur l’indépendance et le fédéralisme, ça n’a pas rapport avec la St-Jean pour 90% des jeunes. On n’est pas dans VOS vieilles querelles. La foule à la St-Jean a moins de 40 ans.

    Pour ceux qui n’ont pas de sensibilité pour l’atmosphère d’une fête, la St-Jean de cette année n’aura rien de différent.Mais pour ceux qui allaient à la St-Jean pour vivre un peu de ce sentiment d’unité et de communion, si rare de nos jours, ne venez pas me dire que ça y était.

    L’assimilation à la culture américaine c’est aussi de croire qu’on est obligé de suivre leurs choix, de faire à leur manière. Vous optez sécurité. Je choisis la liberté.

  39. 39 Claudia Le 25 juin 2011 à 13h40

    Jean-Paul, C’était interdit, mais pourtant j’Aiv ue pleind e monde avec leur canettes de bières. Et on a laisser notre alcool au fond de ntore sac au redbull pi les policier s’en fouttent, y vont pas cheker jusque là, c’est la même affaire pour le festival. Et j’ai attendue beaucoup de monde se plaindre au redbull que les nouveaux périmètres étaient de la marde… Sauf que la c’était trop de policier à la fois. C’était TROP à la fois tout court je crois.

  40. 40 Dave Le 25 juin 2011 à 14h28

    Personnellement je n’ai pas du tout fait l’apologie de la consommation d’alcool dans mon texte. Comme d’autres l’ont dit, les gens pouvaient boire chez eux avant de venir, ou hors du périmètre de sécurité.

    Par contre, là où on devait se sentir en sécurité, on se sentait épié par les policiers, constamment surveillé, et franchement inconfortable. Même les bouteilles d’eau étaient interdites.

    L’âme de la nation n’a rien à voir avec l’alcool, elle a quelque chose à voir avec la marée humaine et le fait que ce soir là, les Québécois sont en harmonie et se retrouvent par milliers, ensemble sur un lieu historique.

  41. 41 Kim Le 25 juin 2011 à 15h07

    Bonjour a tous,

    pour ma part cette année je n’ai pas du tout fêter la st-jean par la cause de la pluie malheureusement.
    mais l’an passer j’ai été pour la première fois a Québec et j’ai haii mon expérience en gros plus jamais je n’y retournerai…la rue (grande allée) ayant comme alsphalte des cannettes de biere a n’en plus finir des ”cadavres” de personne tellement soule ou la plus part ”gler” etait sérieusement désolant a voir.
    la mal propreté de la ville ma ”turner off”

    les gens sont super OUI, mais pour ma part le problème reviens qu’ la st-jean la ville de québec qui a l’habitude est une superbe ville deviens une poubelle dégeulasse.

  42. 42 Jean Paul Tellier Le 25 juin 2011 à 15h49

    C’est dommage.

    Le 24 juin c’est juste un congé,un party. Le Québec est un tanguy.

    http://bit.ly/lvig8a

    On tient plus au party qu’au pays.

    J’aime mieux les petites fêtes de quartier que les grosses foules anonymes,pour fraterniser,me solidariser,jaser du nouveau bonheur possible avec l’arrivée du pays Québec.

  43. 43 Jean Rousseau Le 25 juin 2011 à 15h53

    L’ART DE L’ORGANISATION

    Ce titre de l’auteure Nathalie Bureau trace le chemin que nous devrons fouler afin de se sortir de l’ornière et s’acheminer au précieux équilibre. Mais pour se faire, il faudrait d’abord percevoir les tenants et aboutissants de la présente situation. Cela signifierait se rendre compte que les casseurs (suivis de près par nombre d’éméchés) se servent de tels évènements pour se décharger.

    L’image du presto qui saute s’imposera lorsque nous pourrons concevoir ces désorganisations telle l’œuvre d’une sournoise répression. J’avais écris (1) que la satisfaction des pulsions assurera leur contrôle et de là, la poursuite d’un sain développement. Mais tout dans la société se trouve influencé par les religions dont le discours s’étaye sur la crainte maladive (ou primitive) de la vie, voire du plaisir (2). Il conviendrait alors de remplacer ces influences insidieuses par les découvertes d’une science mature fondée sur l’expérience ; la psychologie.

    Mais l’imprégnation rendra aussi difficile pour le Québécois de réfléchir sur ses croyances qu’à certains Africains de le faire concernant la pratique de l’excision du clitoris. Quelqu’un ridiculisait une affiche qui laissait paraître la petite culotte d’une belle fille. Après cela, on se demandera pourquoi un nombre effarent d’adolescents souffrent d’obésité morbide. C’est parce que le corps s’est vu associé à quelque chose de laid ou de sal qu’ils sont moins portés à en prendre soin ou à s’octroyer leur nature véritable (3). C’est pourquoi les privilégiés qui ont su s’extirper de ce sirop bon marché devraient se réunir afin de pouvoir multiplier les effets de leur bon sens et les répandre sur toute la société souffrante.

    (1) Les Cahiers du psychologue québécois, 1980 vol. 2 no 4 p. 25
    (2) “Si tous les hommes tendent vers le plaisir, c’est que tous désirent vivent” (PLATON).
    (3) La libido sculptera les corps semblablement aux ciseaux de Rodin.

    Jean Rousseau, B. Ps
    Consultant en psychologie du développement
    Courriel ; jeanrousseau1956@live.ca

  44. 44 Jerome Tremblay! Le 25 juin 2011 à 17h13

    POUR LE MONDE D’AILLEUR SUR LA PLANETE
    Get the story Straight from a 100% Born and Bread in Quebec Calis! de tabarnak… (anyone who does not agree is lying to themselves, like a bitch that got raped by her uncle as a youth and won’t admit it to herself but every night she’s in shitty booth in a strip club giving extras jut to get high to forget events ”that never happened”)

    The Province of Quebec was founded by Run away criminals, shady french dudes and a few entrepreneurs (All from France) slaying or/and rapping natives running them in shitty corners, now known as reserves, (Where the only financial tycoons are built from Exporting Weed, and Importing coke and guns) After we lost the war to the English and got abandoned by France we officially became 2nd grade citizens, the King from France took pity of the lack of women (use to be 10 men to 1 women) (people got tired of raping beautiful natives and/or sheeps,dogs whatever) So he sent all the hoes, lonely, sleezy and ran-down women from France to procreate and balance shit out (yeah right!) So at the end of the day a ”Quebecois” is the sun of a whore and a criminal, living in a house built by piling up millions of native’s corpse, abandoned by it’s homeland and shitted on by England,
    LE PEU DE QUEBEC QUI RESTAIT EST MORT AVEC FALARDEAU!

    Bonne Saint Jean! TABARNAK

  45. 45 Vince Le 25 juin 2011 à 17h50

    Blâmer la pluit c’es belle et bien la pire raison qui puisse justifier le flôp de cette année, il y avais ÉNORMÉMENT plus de gens à québec quand il c’es mis à pleuvoire à se noiller debout que cette année. Sans farce si c’es pour être de même toute les autres années on peu oublié la st-jean à québec.

  46. 46 Patricia Le 25 juin 2011 à 19h53

    Votre maire est un gros colon !!!

  47. 47 haute-ville résident Le 25 juin 2011 à 19h53

    hohohoh
    Les gens qui répetent que la pluie est la cause du peu de fetards….ben vous n’etiez pas la en 2000, 2005, 2010…..jhabite coin saunders-cartier depuis 15 ans….a 18h l’orsque normalement des milliers de personnes convergent vers les plaines via la rue Cartier,je n’ai apercu que quelques personnes par-ci par-la….qui se fesaient vider leurs canettes de biere sur le trottoir par les policiers,le tout arrosé d’une amende de 217$.Voulant moi-meme faire mon petit fetard, je me suis dirigé vers la SAQ sur la meme rue….ce fut le plus gros choc!! une petite armée d’employés et d’agents de sécurité en surnombre se battaient pour pouvoir surveiller……..4 clients…les autres années y fallait quasiment y aller le matin pour pas devoir faire la file..anyway…etc etc etc…oh..et puis en 2010 on a eu plus de pluie la nuit de la st-jean que durant tout le mois de juillet suivant….et la haute ville de quebec débordait de gens, les plaines etaient…pleines!!
    THEY JUST KILLED THE ST-JEAN, A PURE SHAME!!!!
    la ville de QC est HEUREUSE quand les rues sont DÉSERTES!!!!!
    MAYOR labeaume, on espere tous secretement que tu te reveilles en sueur la nuit avec les oreilles qui sillent….NAH MEAN???

  48. 48 haute-ville résident Le 25 juin 2011 à 19h59

    jerome tremblay tu connais autant ton Histoire Quebecoise qu’un perroquet hépatique mort au micro-ondes.

  49. 49 francois laniel Le 25 juin 2011 à 21h02

    Je veux juste préciser que ce n’est pas juste une question de soulerie qui a faite chier le monde cette année. C’est le régime de terreur du maire Labeaume et de ses ”chiens”
    qui a gâchée la magie de la fête .. Y’a juste ceux présent qui peuvent comprendre ; des clotures partout , des paniers a salade et toute la présence policière exagérée .

  50. 50 Geneviève Le 25 juin 2011 à 21h02

    @Steven Verreault:
    Avant de dire aux autres qu’ils font des fautes, faudrait d’abord réviser vos notions sur l’accord des participes passés.

  51. 51 Nathan Morais Le 26 juin 2011 à 2h20

    écouté; j’ai lue beaucoup des commentaires, je comprend le point de vue de tous le monde, et voila s’que j’en pense.

    Ca va faire 12 ans que je vie dans l’vieux.. a chaque année a la ST-Jean, la chose qui m’frappe au yeux,(je sais dans tous cela il y a l’esprit de la nation, mais quand meme…) c’est l’alcool, le vandalisme, la débauche, et meme la drogue et la violence!
    Je ne dit pas pour autant que le move de Régis étais bon, mais d’un autre côté ca se comprend! Je le trouve con d’avoir mis 700 filcs en ville. Mais, ci les années d’avant, l’esprit québécois, alias boisson, avait pas créer tant de bordel, j’croie pas qu’il aurais agie comme ca!
    j’suis sortie une fois à la ST-Jean, quand j’avais 10ans, et le seul souvenir que j’en aî c’est de m’avoir démolie les souliers a force d’avoir marché sur des vitres de bière casser, et d’avoir vue une jeune fille d’à peu prêt 14 ans, qui fûmait un jouin avec une gang de gars de genre 18ans, soual et geler, qui l’ont amener plus loing sur les plaines, la où il y a moins de gens, probablement pour la violer, mais bon, c’est une ipothèse. C’est sur l’esprit de fraternité, elle est présente lorsque, dans une stationnement, à la gang, on commence à démolire une voiture au hasard, en sautant dessue, et en cassant les vitre. Ont appelle la police, ils nous disent qu’ils sont débordés, à cause que d’la fraternité et dl’esprit d’la ST-Jean! C’est sur que quand tous ce que tu a vue de la ST- Jean, c’est du monde qui ce pique dans la ruelle à côté de chez vous, pis du monde que viennent chier dans ta cour, une année un peu plus tranquile, je chierais po dessue hein! 😉
    C’est peu etre vrai que les ^^paniers à salade^^ sur la rue principal c’est exagéré, mais c’est ben vrai aussi qu’il y a du monde qui fête de manière exagéré, durant la ¨¨fête national¨¨. Pis ci c’est ca qui représente la nation québécoise, aussi bien se saoulé la geule pour s’remonté l’morale! apres tous, boire c’est une tradition à la ST-Jean, comme la dinde à Noël, pas vrai Leïla Serena? Ben oui mes amis, fêton notre Québec, tous l’monde ensemble, quand y’a d’la boisson, on devient tous une grande famille. Mais la boisson sa l’amene rien d’autre que d’la marde au boutte du compte. Ci ont auraient sue feter avec modération, sans ce défoncer la geule, peu etre que cette année y’en aurais eu une ST-Jean qui fait du bon sense! Peu etre que, le peuple québécois, aurait pu sortire s’te veiller la, en s’amusant, sans s’faire vider sa bière, (ou sa bouteille de ¨¨tradition national¨¨ comme vous voulez) sure le trotoire, par la police.
    Etes-vous au moins au courant de qu’es ce-que la Saint-Jean Baptise? C’est une fête Judéo Chrétienne! Y’a ben des québécois qui fête la ST-Jean pour boire pis vomir toute ses tripes atterre dans la rue, a cause qui ont trop consommer ¨¨d’esprit québécois¨¨. C’EST PATÉTIQUE! Ca c’est les bonnes valeur chrétienne d’la ST-Jean! Je sais bien que c’est pas tous le monde qui est chrétien, mais fêter de manière civiliser sa ce fait et j’dit pas que personne le fait, mais y doit y avoir une raison pourquoi Labôme a chier sa toque. A cause ben des cons, la débauche national en prend un coup, et chui pas si sur que c’est une mauvaise chose.

    Le Québec est un peuple désolant et chui fière de pas etre québécois! Je dit pas que d’où je vien c’est mieu, mais chui d’accord avec le commentaire de Jérome Tramblay, qui est asser direct, mais pomal VRAI! Sur ce, excusé moi si j’vous est déprimmer, pis en plus, acause de la débauche, vous avez pu votre ST-Jean pour vous remonter le moral. Sur ce… BONNE SAINT-JEAN

  52. 52 Bella Le 26 juin 2011 à 11h23

    J’opte plutôt sur l’offre un peu partout ailleurs, les villes donnent partout de bon shows, plus près de chez soi…et j’ajoute la réputation de ”beuverie” donné à la St-Jean de Québec…les gens ont envie d’autre chose, sont ailleurs…

  53. 53 EssBee207 Le 26 juin 2011 à 12h26

    Sérieusement vous pensez vraiment que c’est de la faute de Labeaume….. pensez s’y donc un peu….. pourquoi il auraient pas le droit de faire ca pendant la st-jean…. cest une soirée comme les autres….. pour le crashed ice et les autres évènements il y a autant de sécurité et personne chiale…. mais parce que c’est la st-jean ils ont pas le droit…. ils essaient de protégé la ville…. on est une des plus belles villes au monde c’est un peu normal de vouloir la montrer avec fierté…. et la st-jean est avant tout un fête pour promouvoir la séparation du québec et regarder ce qui c’est passer aux dernières élections…. le bloc c’est fais planté….

    Alors sérieusement venez pas me dire que les gens sont fière du québec parce que les gens sont en train de perdre leur fierté…. avec une province qui a trop de difficulté a rejoindre les 2 bouts et a s’administrer dans le bon sens…. les gens perdent foie a leur séparation et la st-jean de cette année le démontre bien… faik arrêtez de mettre la faute sur Labeaume…. lui il fais sa job pis il protège la ville comme il peut…..

  54. 54 Gary Le 26 juin 2011 à 13h52

    Tout à fait d’accord avec Nathan Morais et autres de ce genre.

    Le Québec est entrain de devenir le capitale de la débauche et de l’ivrognerie du Canada si c pas le monde entier.

    Ça fait tellement pitié toutes ces remarques anti-Labeaume rien que pcq il veut soutenir la loi et l’ordre qui n’existes plus lors du fameux St-Jean.
    On devrait appeler ça le Saints Imbéciles.

    Les gens du quartier sont carrément écœurés noirs des caves professionnels qui viennent pisser, chier, briser, vomir, forniquer et pire encore, sur leur terrain PRIVÉ que tant mieux qu’un politicien a en fin mis ses culottes pour supporter une loi qui existe toute l’année.

    Le Québec n’a rien à être fier de son comportement débauché et toujours stoned et stupide.

    Et si les Québécois sont tellement obsédés par l’alcool et la drogue qu’ils sont incapable de se fêter eux-même sans en faire une partie de d’idiotie collective alors ils sont trop cons pour se fêter un point c’est tout.

    Si le vrai Jean Baptiste devait revenir des morts pour voir la pourriture royale qu’on a nommé après lui il chierait sur tout le Québec.

    J’ai pleins d’amis Québécois sain d’esprit qui ont honte de tout ça. J’ai même des amis ben intello parmi eux qui me disent que 65% des gens d’ici sont “des parfaits imbéciles”. Je comprend très bien pourquoi.

    Grandissez donc, tabarnak!

  55. 55 Maxime Le 26 juin 2011 à 17h29

    c’est pas le droit d’apporter la biere le probleme c’est la présence de la police baveuse !!!

  56. 56 Jean Paul Tellier Le 26 juin 2011 à 20h51

    Je croyais que les citoyens de la ville de Québec s’étaient adaptés à une forte présence policière et aux paniers à salade avec toutes les manifestations devant l’Assemblée nationale,le Sommet des Amériques en avril 2001.

    Heureusement,il n’y a pas eu de St-Jean de la matraque comme à Montréal en 1968.

    Il est vrai que les jeunes visiteurs des régions limitrophes à la ville ne sont pas habitués, dans leurs petites villes et villages,à une forte présence de la police,à des enclos de circulation sécuritaire,à acheter obligatoirement la bière plus chère chez un commanditaire.

    Ça risque de les énerver,de provoquer de la colère.Et beaucoup de commentaires sur internet.

  57. 57 Ray Le 27 juin 2011 à 13h13

    Leïla Serena FOR PRESIDENT!!

    Sérieux wow… tu résumes extrêmement bien ma pensée! Big up!

  58. 58 Jean Paul Tellier Le 28 juin 2011 à 1h39

    Labeaume le casseux de party.

    [ « Triste spectacle que celui de la belle ville de Québec désertée par les fêtards le 23 juin. Je me souviens désormais avec nostalgie des cinq ou six Saint-Jean que j’ai fêtées à Québec pendant la dernière décennie: les cortèges de voitures remplies de jeunes à perte de vue sur la 20 et sur la 40; la fête gigantesque partout en Haute-Ville; la marée humaine convergeant vers les Plaines, une bière à la main. Une fête de la démesure, vécue par ses protagonistes comme quelque chose d’initiatique, comme un rituel de passage.[ La tradition d’un grand Bal de fin d’année scolaire en plein air].

    Qu’à cela ne tienne, mon oncle Labeaume a décidé que la fête telle que nous la faisions était décadente, une beuverie. Il ne comprend pas que nous ne souhaitions pas chanter Gens du pays, bras dessus bras dessous, comme on le faisait dans son jeune temps. Notre façon de fêter n’est pas la bonne. Nous avons compris le message et avons boudé sa Saint-Jean aseptisée. Nous irons dépenser notre argent ailleurs.

    Dommage. Car la Saint-Jean à Québec était peut-être une beuverie, mais c’en était une magnifique. Une fête n’ayant rien à envier aux plus grands événements festifs de la planète. Et quoi qu’en disent ses détracteurs, les incidents malheureux étaient rares et isolés pour une fête d’une telle ampleur.

    Labeaume a dit craindre la casse et a décidé d’interdire l’alcool dans les rues. Ironiquement, il vient ainsi de casser le plus gros party au Québec.»]

    Source ; Rémi Bourget,lettre dans Le Devoir,publiée le 28/6/2011

  59. 59 grog Le 29 juin 2011 à 15h15

    J’ai été sur les plaines et j’ai fait partit des 30 arrestations, les polices avaient tellement rien à faire qu’ils m’ont arrêté alors que je parlais au cellulaire avec mon ami pour le retrouver, <> 3 secondes plus tard j’étais en train de me faire trainer de forces dans une ruelles et me faire crier que j’étais un CRISS de montréalais ou bien encore un OSTI de Péquiste à MARDE pour ensuite me faire conduire en cellule

    Merci Regis Labaume de m’avoir donné une belle soirée au sec pour seulement 206 $ et une ”poque” dans face(dû au fait que les 2 gorilles ont dû se servir de la force necessaire pour mettre à terre mes 130 livres mouiller de la pluie ) sans compter une belle demande de rejoindre le parti libéral !

  60. 60 garfield Le 26 juin 2015 à 18h10

    Je trouve que le maire a eu raison, j’en ai vu des fête de la st-jean tout se que veut le peuple c’ est de prendre un coup a se rende malade pour ensuite vandaliser les commerces. les jeunes d’aujourd’hui ne savent plus vivre, alors pourquoi en vouloir a quelqu’un qui essais de protéger les commerçants.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

AmériQuébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 1194 a été rédigé par AmériQuébec il y a 6 ans et 0 mois, le vendredi 24 juin 2011.

Il y a 60 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: 10 bonnes raisons de dire Non à la réfection de Gentilly-2 Monsieur Binder, Votre réponse à mon texte publié dans Le Devoir le 31 mai dernier m’a beaucoup étonné, à la fois [...]

2010: Bonne Fête nationale à tous les Québécois! Comme à chaque année, la Fête nationale marque le début des grandes vacances estivales. Cependant, il ne faut pas l’oublier, [...]

2010: Compressions à l’aide sociale La députée de Marguerite-D’Youville et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’emploi et de solidarité sociale, Monique Richard, dénonce l’incohérence [...]

2010: Je marche pour la liberté J'ai présenté ce texte en commentaire à celui-ci. Bonjour Dave, Ton texte est excellent, permet-moi d'en rajouter. Je sais, l’opinion publique n’est pas [...]

2010: L’Autre St-Jean, la Fête nationale des Canadiens! S'il y a bien un peuple tolérant à outrance, c'est bien le peuple québécois. La langue officielle d'usage au Québec [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages