Le Vendredi 5 mars 2010

Québec

Le Conseil supérieur de la langue française veut renforcer la Loi 101

La SSJBM somme le gouvernement Charest d'agir rapidement dans le sens de cet avis

L'état de la langue françaiseNouvelles brèves ]

Par SSJB

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal est satisfaite de l’avis du Conseil supérieur de la langue française, qui reprend la position de la SSJBM à l’effet d’appliquer la Loi 101 aux écoles privées non subventionnées.

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal est satisfaite de l’avis du Conseil supérieur de la langue française, qui reprend la position de la SSJBM à l’effet d’appliquer la Loi 101 aux écoles privées non subventionnées.

Selon Mario Beaulieu, le président de la SSJBM, “le français est en déclin rapide à Montréal, là où se retrouve la grande majorité des nouveaux arrivants. La solution du CSLF ne permet de colmater qu’une partie des échappatoires aux mesures scolaires de la Loi 101. Par exemple, il sera encore possible de contourner la Loi 101 par un séjour en Ontario ou ailleurs au Canada. De plus, l’effet de francisation de la Loi 101 au niveau primaire et secondaire est affaibli considérablement par l’absence de balises au cégep.” a déclaré Mario Beaulieu, le président de la SSJBM.

“Le gouvernement du Québec doit faire cesser toute ambiguïté sur le caractère francophone de l’éducation au Québec et se prononcer dès maintement. Même un intervenant aussi modéré qu’André Pratte affirmait, dans un éditorial du 21 décembre 2008, que le gouvernement serait en droit de limiter l’accès aux écoles privées non subventionnées dans l’éventualité où la Cour suprême allait invalider la Loi 104. Ce qu’elle a fait en octobre dernier.” d’ajouter Mario Beaulieu.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Société Saint-Jean-Baptiste

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 31 articles

Profil: Fondée en 1834 sous le vocable « Aide-toi et le ciel t’aidera », la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal œuvre à la protection et à la promotion de la langue française,…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 202 a été rédigé par Société Saint-Jean-Baptiste il y a 4 ans et 4 mois, le Vendredi 5 mars 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous L'état de la langue française, Québec, Nouvelles brèves.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Le candidat caquiste vedette Denis Leftakis peut et DOIT faire mieux Depuis plusieurs mois, François Legault nous disait qu'il allait annoncer incessamment des candidats vedettes d'une qualité redoutable. C'est finalement la [...]

2011: Enseignement intensif de l’anglais en 6ème année: hourra! Il était temps qu’un gouvernement québécois ait enfin le courage de s’attaquer au drame qui frappe le Québec, petite province [...]

2011: Coquetel de la Table de concertation de la capitale nationale Pour la première fois de son histoire, le Conseil de la souveraineté de la capitale nationale organise, sous la présidence d'honneur [...]

2010: Le budget conservateur démontre que le fédéralisme n’est pas rentable pour le Québec « En présentant un budget aussi vide, le gouvernement conservateur nous offre une autre illustration que le fédéralisme n’est tout [...]

2010: Le cadeau de Pierre Elliott Trudeau au Québec Nous le savions depuis longtemps, Pierre Trudeau a toujours défendu l’idée que les Québécois étaient des « pleutres », qu’ils [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages