Le mercredi 25 mai 2011

EnvironnementQuébec

Inondation de la rivière Richelieu

Le gouvernement fédéral doit aider les sinistrés

Nouvelles brèves ]

Par Bloc Québécois

Alors que le niveau de la rivière Richelieu a atteint un sommet hier, les inondations ont déjà causé pour plusieurs dizaines de millions de dollars en dommages divers. Qu’attend le gouvernement Harper pour agir et rassurer financièrement les sinistrés quant à l’avenir?

« Le gouvernement conservateur doit rapidement accorder une aide financière aux victimes des inondations de la rivière Richelieu. Ce gouvernement fraîchement élu a l’occasion de démontrer sa bonne volonté en donnant un coup de pouce aux sinistrés de la Montérégie. Plusieurs programmes existent, il ne manque que la volonté politique! », a déclaré Jean-Francois Fortin, député de Haute-Gaspésie-LaMitis-Matane-Matapédia et porte-parole du Bloc Québécois en matière de développement régional et économique pour les régions du Québec.

« À court terme, Ottawa peut intervenir quand la somme des dommages dépasse un dollar par habitant pour l’ensemble de la province touchée. Alors que le niveau de la rivière Richelieu a atteint un sommet hier, les inondations ont déjà causé pour plusieurs dizaines de millions de dollars en dommages divers. Qu’attend le gouvernement Harper pour agir et rassurer financièrement les sinistrés quant à l’avenir ? », a poursuivi Jean-François Fortin.

«Par ailleurs, le Bloc Québécois propose aussi un crédit d’impôt fédéral équivalant à 15% du coût des travaux engagés par les sinistrés. Un tel programme demande un investissement d’un million de dollars environ par année de la part du gouvernement fédéral. Pourtant, le ministre de l’Industrie et lieutenant du Québec, Christian Paradis, refuse, à ce jour, de se prononcer concernant une éventuelle aide financière aux sinistrés. Rappelons que c’est aussi le même gouvernement conservateur qui a refusé d’aider financièrement les victimes des grandes marées en Gaspésie en décembre dernier, et ce, malgré les demandes incessantes du Bloc Québécois et des intervenants du milieu. Les victimes des inondations de la rivière Richelieu ne doivent pas être laissées à elles-mêmes. Le Bloc Québécois continuera de talonner le gouvernement Harper et d’exiger qu’il fasse sa part », a conclu le député de Haute- Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia.

9 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Ouhgo Le 26 mai 2011 à 0h04

    Dans les 10 stratégies de manipulation de masse (Noam Chomsky), la deuxième est: Créer des problèmes, puis offrir des solutions. Annoncer le refus d’aide total. Pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter: L’occupation permanente de l’armée sous différents prétextes…

  2. 2 Jean Paul Tellier Le 26 mai 2011 à 14h46

    Lutte contre les inondations et autres utilités.

    La solution d’une PME du Québec,reconnue internationalement,mais pas ici chez-elle.

    http://www.water-gate.com/pres_fr.html

  3. 3 Jean Paul Tellier Le 29 mai 2011 à 5h12

    Corvée de nettoyage: l’objectif de 5000 bénévoles civiles dépassé.

    Le rêve fou de SOS Richelieu a été dépassé.En fin de journée samedi 28/5/2011, 7450 bénévoles s’étaient inscrits à la grande corvée organisée les 11 et 12 juin prochain par SOS Richelieu, un organisme mis en place pour venir en aide aux sinistrés des inondations de la Montérégie.

    Reste à savoir maintenant si tous ces gens vont se présenter. SOS Richelieu fera appel à des militaires à la retraite de la région pour coordonner les équipes de bénévoles. Un transport en autobus sera offert gratuitement pour les bénévoles à partir de la station de métro Longueuil.

    Ce week-end de nettoyage sera le premier d’une série d’autres à venir, dont les dates n’ont pas encore été déterminées.

    Pour s’inscrire à la corvée de nettoyage
    http://www.sosrichelieu.com/

    Et, quand il fera chaud, une crème glacée Aliment Québec,au bord de la piscine.

    http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/569×379/201105/28/335323-centaines-residences-toujours-inondees-monteregie.jpg

    [ « La ville de Québec,Thetford Mines,Saint-Jérôme, Valleyfield, Granby, Lachute,Alma,Rouyn-Noranda comptent envoyer de leurs employés, cols bleus, inspecteurs en bâtiment et ingénieurs, en Montérégie pour aller relever les soldats qui partiront une fois que commenceront les opérations de nettoyage des dégâts causés par les inondations. Le ministère de la Sécurité publique pourrait couvrir les frais de déplacement des employés qui participeront au nettoyage.

    Le gouvernement Charest en place trois équipes spéciales d’intervention dirigées par le ministre de la Sécurité publique,pour venir en aide aux sinistrés de la Montérégie.

    La première équipe sera chargée de trouver des solutions d’hébergement temporaires pour les sinistrés pendant les travaux de nettoyage et de reconstruction.

    Une seconde équipe s’occupera de ces travaux.

    Une troisième équipe sera chargée du réaménagement du territoire, en lien avec les préoccupations émises par plusieurs maires quant à la reconstruction en zone inondable.»] dossier La Presse,mai 2011

    « Mon pays ce n’est un pays.C’est une corvée. » Foglia

  4. 4 Jean Paul Tellier Le 30 mai 2011 à 5h15

    Les pieds dans l’eau,texte ironique.

    Les mauvaises langues disent que les Conservateurs d’Harper n’ont pas démontré assez de compassion pour les sinistrés du Haut-Richelieu.

    Jack,Jack,Jack,ne changera rien.
    http://ygreck.typepad.com/.a/6a00d8341c5dd653ef01538ed32af0970b-800wi

    Pis,c’est pas destructeur comme une tornade.Personne de mort.Ça va finir par sècher.C’est l’eau la responsable,pas les Conservateurs.Plus l’eau des américains que celle du Québec.

    Pour un ministre,Saint-Paul-de-l’île-aux-Noix,c’est loin d’Ottawa en canot.Il n’y a pas de lien inondé entre la rivière des Outaouais et le Richelieu.Il y a un long portage à faire,à pied sec.

    Les inondés ne se sont pas pointés au Parlement pour aider les députés conservateurs qui ont perdu leurs élections à faire leurs boîtes et à nettoyer leur bureau,puis déménager au Sénat.

    C’est bien beau, les inondations, mais les Conservateurs n’ont pas que ça à faire,s’occuper des paysans québécois qui n’ont pas voté pour le parti,le 2 mai 2011.Ils ont d’autres chats à fouetter avec les taxes et les impôts fédéraux des québécois,même si les québécois leur ont rendu service en assassinant le Bloc.

    Ils doivent établir la liste de tous les programmes qu’ils souhaitent couper d’ici les prochaines élections fédérales.Ils s’apprêtent à dépenser beaucoup de milliards de dollars dans l’achat de 65 avions F-35, même si les porte-paroles du Pentagone affirment que le prix demandé pour ces appareils est obscène. Ils doivent justifier leur choix, rassurer les patrons de Lockheed Martin qui ont peur de perdre cette manne.

    Ils ont des bombes à larguer sur la Lybie.Sauver l’Afghanistan des griffes du diable.Soutenir les américains à faire la démocratie sur la planète.Plusieurs voyages lointains à faire pour jaser avec leurs copains au bord de la mer ensoleillée ou dans un centre de ski ou dans la belle nature protégée.Ils ont des ripoux de la fonction publique et parapublique à enquêter et congédier,sauf eux-même.

    Quant à faire,les Conservateurs pourraient fermer les hôpitaux publics car ils font compétition aux cliniques privées,remplacer l’armée par la firme de sécurité Blackwater,le Parlement par un bureau d’experts comptables.

    Si les Conservateurs aident le Québec,ils devront faire de même pour le reste of Canada.C’est contraire à l’objectif prioritaire d’éliminer le déficit budgétaire du pays.

    C’est de la job,ça.C’est pas mal plus important que d’aller aider des riverains qui ont de l’eau dans la cave,les deux pieds dans l’eau au lieu de s’activer à collaborer au financement du parti.

    Tout le monde en parle.Le privé travaille mieux et à moins cher.Il y a plus de 8000 civiles de la gang SOS-Richelieu qui ont offert de tout remettre à neuf gratuitement,encadrés par des militaires canadiens retraités.Pas besoin des Conservateurs dans le petit problème inondation du Richelieu.

    Le Québec est unanime pour dire à Ottawa de ne pas se mêler des affaires spécifiques à la province.Les Conservateurs ont un grand respect de l’autonomie des provinces et territoires inuits.

    Les sinistrés n’ont qu’à poursuivre les responsables au civil.Il n’ont pas de loi pour les empêcher,même pas celle de la moto-neige,ni le maire de Québec.

    Le Québec a tous les talents nécessaires pour s’occuper de ses affaires de manière indépendante.

    Source ; Richard Martineau,journaux de Péladeau,28/5/2011

  5. 5 Jean Paul Tellier Le 31 mai 2011 à 13h58

    [ « Un vrai chef de gouvernement, ce n’est pas seulement celui qui se coiffe d’un casque de guerre lorsqu’il visite les troupes en zone de guerre. C’est surtout celui qui est sensible aux malheurs de ses concitoyens, qui sait panser leurs plaies dans les périodes difficiles. Malheureusement, Stephen Harper n’a pas encore appris cette facette fondamentale de son devoir.»]

    Source; André Pratte,La Presse,31/5/2011

  6. 6 Jean Paul Tellier Le 3 juin 2011 à 3h27

    L’achat de votes.

    Après avoir légalisé après coup pendant des décennies l’occupation illégale des berges publiques en périphérie des villes et même après avoir convenu formellement avec Ottawa dans une entente fédérale-provinciale, dûment signée en 1976, qu’on n’indemniserait plus les victimes d’inondation installées dans les plaines inondables, Québec a néanmoins réussi à leur verser des indemnisations totalisant 280 millions entre 1974 et 2004.

    Source ; Louis-Gilles Francoeur,Le Devoir,3/6/2011

  7. 7 Jean Paul Tellier Le 3 juin 2011 à 7h11

    Alors que la majorité des municipalités en bordure du Lac Champlain et de la rivière Richelieu ont été durement touchées par des inondations,la petite municipalité de St-Armand a évité le pire. Car dès les premiers jours, le maire Réal Pelletier a écouté les prévisions alarmantes de la Sécurité publique et a fait ériger d’imposantes digues un peu partout sur les berges, en visitant les riverains un par un pour les inciter à protéger leurs terrains .

    Quand le sec sera revenu,il faudra un plan Sud de digues permanentes contre les possibilités futures d’inondations.

    Source ; Ariane Lacoursière,La Presse,2/6/2011

  8. 8 Jean Paul Tellier Le 5 juin 2011 à 12h01

    Rien de nouveau,mais évitable.

    Photo aérienne au bord du Richelieu ; à gauche juin 2009,à droite mai 2011

    http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/569×379/201106/03/337224-gauche-photo-aerienne-datant-juin.jpg

    On a près de 200 ans de données sur le lac Champlain, long de 200 km,plan d’eau principal qui alimente la rivière Richelieu.Chaque année,la très grande quantité de neige des montagnes Vertes du Vermont gonfle le lac Champlain.Autour du lac et dans la vallée du Richelieu,chaque année des pluies records en avril et mai ne sont pas une exception.Chaque année, beaucoup de gens sont abonnés aux inondations.

    Ce n’est pas la première fois que le lac Champlain déborde. Après de graves inondations à la fin des années 70, la Commission mixte internationale,CMI, l’organisme canado-américain qui traite des questions touchant les eaux limitrophes, avait reçu le mandat d’étudier des solutions possibles de régulation des crues.

    La CMI a conclu qu’un barrage avec évacuateur de crue pourrait être réalisé dans les rapides de Saint-Jean, au centre de Saint-Jean-sur-Richelieu. Le fond de la rivière serait creusé pour augmenter le débit. Cela permettrait de baisser au besoin le niveau du lac d’environ 30 cm, tout en étalant le pic de crue sur plusieurs jours.

    En 1981, cette solution avait été jugée techniquement faisable et financièrement profitable, en ce sens que son coût aurait été inférieur à celui des dommages qu’elle aurait permis d’éviter. Mais la CMI ne la recommandait pas. Cette décision revenait aux politiciens.

    Cela faisait chicane entre le Canada et les USA. Un ouvrage de rétention aurait pour effet de retenir l’eau aux États-Unis. Pour régler le problème de Saint-Jean-sur-Richelieu et sa région, on causerait des problèmes aux États-Unis. L’idée d’un barrage québécois n’était pas bienvenue du côté américain.

    Au Québec, la construction est interdite dans les zones susceptibles d’être inondées.L’État et ses municipalités tolèrent pour une histoire de revenus de taxes,une peur électorale,peur de poursuite avec la charte Trudeau.

    Les dommages que subissent la plupart des sinistrés sont attribuables aux mauvaises décisions de zonage. Les gens sont en conflit d’intérêts, dans la mesure où les promoteurs recherchent le bord de l’eau et les maires veulent augmenter leurs revenus.

    Selon la MRC du Haut-Richelieu,les données dans la vallée du Richelieu étaient toutes fraîches. De nouvelles cartes de zones inondables avaient été produites en 2005.Toutes les municipalités de la région venaient de refaire leur zonage en conséquence,mais aucune digue permanente nécessaire.

    Les plaines inondables jouent un rôle essentiel pour ralentir la force des crues. Dans une rivière laissée à l’état naturel, ces plaines sont inondées chaque année ou presque. La rivière déborde de façon égale le long de son cours et l’eau se répand tranquillement, déposant des nutriments qui profitent aux plantes. Mais l’intervention humaine fait disparaître ces plaines. On les draine pour pouvoir les mettre en culture et profiter de leur fertilité. On les isole de la rivière par des digues, des routes ou des chemins de fer. Résultat: l’eau ruisselle plus vite. Au Vermont, 74 % des cours d’eau ont perdu l’accès à leur plaine inondable, selon le service de protection de l’environnement de l’État. La crue de 2011 serait demeurée exceptionnelle même si les plaines inondables avaient été intactes, mais leur disparition a aggravé le problème.

    Tout le monde reconnaît qu’il y a un problème. il faudrait une commission d’enquête sur les zones inondables.

    Sources ; Charles Côté et Bernard Brault,La Presse,4/6/2011

  9. 9 Jean Paul Tellier Le 6 juin 2011 à 0h58

    Assurance emploi ; traitement à deux vitesse au Canada pour les sinistrés d’événements catastrophiques.

    [ « Les prestations d’assurance emploi seront livrées plus rapidement aux sinistrés des inondations du Manitoba et des incendies de forêt de la Colombie-Britannique, mais pas aux 3000 citoyens aux prises avec des inondations historiques en Montérégie.

    La Presse s’est rendue dans un bureau de Service Canada pour remplir une demande d’assurance emploi.Le journal a remarqué qu’un avis spécial était donné aux prestataires d’assurance emploi touchés par la situation des inondations au Manitoba ou par celle des incendies au nord de l’Alberta. Un code de référence pour faciliter le traitement des demandes leur était attribué. Ce traitement accéléré est en vigueur depuis le 18 mai.Mais rien pour le Québec. Pas de code de référence pour les sinistrés de la Montérégie afin que leur cas soit traité plus vite. C’est carrément injuste.Harper se fout du Québec.

    Ressources humaines Canada,a confirmé que seuls les sinistrés du Manitoba et de l’Alberta ont un traitement spécial accéléré. Il n’y a aucune mesure pour le Québec.»] par Ariane Lacoursière,La Presse,6/6/2011

    Dernière heure,pendant la visite du PM Harper en Montérégie.

    [ « Les sinistrés de la Montérégie qui attendent de recevoir leur assurance-emploi pourront, à l’instar des sinistrés des inondations du Manitoba et des feux de la Colombie-Britannique, recevoir leurs prestations plus rapidement.

    Le chef de cabinet de M. Harper, Dimitri Soudas, a dit qu’il est «inacceptable» que les sinistrés de la Montérégie n’aient pas eu ce privilège jusqu’à maintenant, comme le révélait La Presse ce matin. «Le programme sera ajusté. C’est inacceptable que ce n’était pas déjà en place», a déclaré M. Soudas.

    Stephen Harper a annoncé qu’il partagera à parts égales avec Québec les coûts des mesures permanentes d’atténuation des inondations prises expressément à l’égard des inondations de cette année au Québec qui ne sont pas admissibles en vertu des Accords d’aide financière en cas de catastrophe. Par voie de communiqué, M. Harper s’est aussi dit disposé à discuter d’une stratégie d’atténuation applicable à toutes les provinces et tous les territoires et visant à aider à améliorer les infrastructures pour qu’elles résistent mieux à de futures inondations.

    Le maire de Saint-Paul-de-l’île-aux-Noix, Gérard Dutil, a rencontré quelques minutes le ministre Harper ce matin. À sa sortie de la rencontre, il s’est dit «pas tout à fait satisfait».

    «Je ne suis pas sûr que M. Harper comprend la situation qu’on vit ici depuis le début», a-t-il dit.

    M. Dutil a essayé de convaincre M. Harper de changer le mandat des Forces canadiennes pour permettre aux soldats d’aider au nettoyage. «Mais il a dit qu’il ne pouvait pas faire d’exception pour le Québec», a dit M. Dutil. »] par Ariane Lacoursière,La Presse,6/6/2011

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 287 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 8 ans et 1 mois, le mercredi 25 mai 2011.

Il y a 9 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement, Québec, Nouvelles brèves.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Normand Lester blessé gravement dans un accident de voiture Normand Lester a commencé sa carrière en journalisme dans les années 1960. Il a longtemps travaillé comme correspondent pour la [...]

2012: Grève étudiante: faire tomber le gouvernement avec des bananes Les manifestants font preuve de beaucoup d'originalité et de créativité depuis trois mois. On a vu des manifestations dénudées, soit [...]

2011: Souveraineté, Jack Layton et la règle du 50% + 1 Hier, à l’occasion de son premier caucus depuis l’élection fédérale du 2 mai, le chef du NPD, Jack Layton, en [...]

2011: Rwanda: arrestation d’un des responsables présumés du génocide en fuite Bernard Munyagishari était recherché depuis 2005 pour génocide et crimes contre l'Humanité, a rappelé le procureur du TPIR, Hassan Bubacar [...]

2011: La gauche espagnole perd les élections municipales Les socialistes espagnols ont subi une cuisante défaite hier lors des élections régionales et municipales, au cours desquelles ils ont [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages