Le lundi 25 avril 2011

AmériquePolitique

Élections Canada 2011: Michael Harper ou Stephen Ignatieff?

Harper et Ignatieff, du pareil au même

Canada ]

Par Le DÉCODEUR

Le samedi 26 mars dernier, le représentante de la reine d’Angleterre, le gouverneur général David Johnston, dissout le parlement canadien suite à une motion de non-confiance appuyée par tous les partis d’opposition. Bref, la reine Elisabeth II a permis le déclenchements d’élections au Canada.

Le samedi 26 mars dernier, le représentant de la reine d’Angleterre, le Gouverneur général David Johnston, a dissout le parlement canadien suite à une motion de non-confiance appuyée par tous les partis d’opposition. Bref, la reine Elisabeth II a permis le déclenchements d’élections au Canada.

Les canadiens auront encore à voter soit pour le Parti Conservateur ou le Parti Libéral. Certes, il y’en a qui voudront voter pour le Bloc Québécois, le Nouveau parti démocratique ou même le Parti Vert, mais une chose est sûre : le gouvernement sera soit Libéral ou Conservateur. Dans ce cas, deux hommes seulement peuvent devenir premier ministre et ces deux hommes servent malheureusement les intérêts d’une élite mondialiste sans scrupules.

À titre d’exemples, il serait impossible de voir Michael Ignatieff mettre fin au Partenariat pour la sécurité et la prospérité de l’Amérique du Nord initié par Paul Martin en 2005 et reconduit depuis par Stephen Harper. Il serait aussi impossible de voir Harper ou Ignatieff annuler la participation du Canada à l’ALÉNA; là encore, ils sont sur la même longueur d’onde. Ils s’entendent comme larons en foire lorsqu’ils appuient une intervention militaire canadienne en Afghanistan ou une guerre préventive en Irak sous des prétextes bidons. Tous les deux souhaitent également l’établissement d’une Union nord-américaine. Certes, ils sont différents un peu : Ignatieff est un mondialiste radical tandis qu’Harper est un mondialiste plus modéré (voire très modéré). Harper est un politicien habile et Ignatieff est franchement médiocre.

Regardons de plus prêts les deux principaux protagonistes des prochaines élections-spectacles canadiennes

Michael Ignatieff : le pouvoir, une affaire de famille

Ignatieff est membre d’une des familles les plus influentes dans l’histoire du Canada. Son arrière grand-père était George Robert Parkin. Parkin, un impérialiste, était un ami proche de Cecil Rhodes qui avait fondé avec lui une société secrète avec pour objectif d’unifier le monde entier sous l’Empire britannique. Parkin a d’ailleurs organiser la Fondation Rhodes qui offre des bourses pour étudier à Oxford et être ainsi éduquer selon le rêve de Cecil Rhodes.

La soeur de Parkin (et la grande tante d’Ignatieff) Alice Parkin, a marié Vincent Massey pour devenir Alice Parkin-Massey. George Robert Parkin et Vincent Massey étaient les hommes les plus influents du Canada à leur époque et faisait partie du puissant establishment anglo-américain. Le père de Michael, George Ignatieff, est un boursier Rhodes et a aussi travailler dans le cabinet de Lester B. Pearson, un autre mondialiste notoire.

Ignatieff a quant à lui travaillé régulièrement pour le Council on Foreign Relations et fréquente le Conseil international canadien, des organismes mondialistes qui dictent le calendrier politique de l’Amérique du Nord et du monde. Il a étudié à l’université Oxford, à Harvard, pour y devenir ensuite professeur. Il est extrêmement prêt de l’establishment mondialiste. Un vote pour lui représente un vote pour le Nouvel ordre mondial.

Stephen Harper : la marionnette de Brian Mulroney

Stephen Harper n’a pas des liens aussi clairs avec le réseau mondialiste comme c’est le cas avec Ignatieff. Toutefois, il y a un homme qui a fortement conseillé Harper depuis qu’il est à la tête du parti Conservateur : cet homme c’est Brian Mulroney. D’ailleurs, Mulroney pourrait aisément être le véritable architecte de la renaissance du Parti Conservateur. Harper a d’ailleurs affirmé devant le Council on Foreign Relations en 2007 que Mulroney le conseillait régulièrement sur sa politique étrangère.

Brian Mulroney est probablement un des hommes les plus puissants du Canada. Il siège sur une tonne de conseil d’administration comme celui de Barrick Gold, de Power Corporation et de la banque J.P. Morgan Chase en compagnie de David Rockefeller. Il s’agit d’un ami intime de la famille Bush ainsi que de la famille Desmarais. Et comme l’a dit Stephen Harper lors de la remise à Mulroney du prix “Greenest prime minister” (premier ministre le plus vert) : “Quand Brian parle, tout le monde écoute.”

Toutefois, Harper fait grincer des dents le cercle interne du groupe Bilderberg en refusant toujours d’adopter des taxes carbones pour combattre les changements climatiques. Harper, qui a participé à la réunion de 2003 du groupe Bilderberg, est en fait un climato-sceptique. Dans le passé, il avait décrit les taxes et les bourses carbone de “complot socialiste” afin de détruire l’économie canadienne. C’est pourquoi, ultimement, l’élite mondialiste préférerait voir Ignatieff (favorable aux taxes carbone) à la tête du pays.

Et les autres…

Vous allez me dire qu’il y a aussi Gilles Duceppe du Bloc québécois et Jack Layton du NPD, pourquoi pas Elysabeth May! N’importe quoi!

Duceppe est un supposé souverainiste québécois qui selon moi devrait être considéré comme un traître par les indépendantistes québécois. Le Bloc ne fait pas grand chose d’autre que de voter avec le gouvernement et de faire de la petite politique à scandale. D’une certaine façon, le Bloc est complice. Gilles Duceppe est aussi en faveur d’une Union nord-américaine : bye bye la souveraineté!

Quant à Layton et le NPD, ils ont relativement le même programme que le PLC, un tout petit peu plus à gauche, pas de quoi voter pour ça! Elysabeth May n’est là que pour faire la promotion de la taxe carbone. Elle est une ancienne du Sierra Club, le club VIP de la zone Greenpeace. Elle aussi est complice… triste n’est-ce pas?

Je suggère évidemment aux Canadiens de ne voter pour aucun de ces partis. Pour qui voter alors? Trouvez quelqu’un de confiance dont vous connaissez la bonne foi et demandez-lui de se présenter comme indépendant. Votez ensuite pour lui. Voilà!

Je souhaite un bon spectacle tout le monde!

Source : infodudecodeur.wordpress.com

5 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 jogreg Le 26 avril 2011 à 7h24

    Merci de nous éclaircir sur les 2 protagonistes de cette future élection, avouons que c’est décourageant de penser aux chefs! N’oublions pas que c’est pour notre député qu’il faut voter, même si on le voit seulement sur les pancartes aux 4 ans et que l’on a de la misère à retenir son nom jusqu’au vote.

  2. 2 Guy Racine Le 27 avril 2011 à 21h55

    Pas fort votre article: ça fait déjà un bout de temps que Michaëlle Jean n’est plus la gouverneure générale. Vous devriez vérifier avant de publier… Quand on s’enfarge dans des détails de cette importance, on perd immédiatement toute crédibilité.

    Quant à Brian Mulroney, il est le seul premier ministre fédéral qui a fait un geste quelconque pour accueillir le Québec au sein du Canada. Ce n’était pas parfait, je concède, mais il reste le seul et je lui lève mon chapeau.

  3. 3 Dave Le 29 avril 2011 à 18h03

    Ouf, je l’avais échappé celle-là. Cette erreur factuelle est corrigée, merci!

  4. 4 Guy Racine Le 29 avril 2011 à 21h29

    Reconnaître ses erreurs est signe de maturité :-). Si le Canada acceptait de reconsidérer ce qui a été à l’origine de la création du Bloc Québécois en 1990, la société distincte et tout le bataclan, nous n’aurions pas à subir une suite de gouvernements minoritaires comme maintenant. Le Bloc est malheureusement le seul parti qui puisse à peu près me représenter bien que je sois moins à gauche que lui. Dans un pays normal, on vote pour la gauche ou la droite, pas pour une option constitutionnelle qui n’intéresse hélas pas la majorité des citoyens. L’avenir politique du Canada est condamné à être trouble tant que le problème de la place du Québec en ou hors Canada ne sera pas solutionné.

  5. 5 Sisyphe Le 1 mai 2011 à 10h50

    Il y a beaucoup d’hommes et de femmes qui luttent dans le monde pour leurs droits, y compris celui de choisir leurs représentant-es. Nous devrions apprécier ce droit et l’exercer le 2 mai. Autrement, ne nous plaignons pas de ceux qui nous gouvernent.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 6 articles

Profil: Le journalisme citoyen n'a peut-être pas les moyens financiers ni la force d'influence pour rivaliser avec les médias de masse, mais ce dernier a l'avantage d'être véritablement libre et indépendant.…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 976 a été rédigé par Les Derniers Humains il y a 8 ans et 10 mois, le lundi 25 avril 2011.

Il y a 5 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Amérique, Canada, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Ella Fitzgerald (vidéo) Alors qu'Ella Fitzgerald fêterait son 96ème anniversaire de naissance aujourd'hui, elle qui est née le 25 avril en 1917 aux  États-Unis [...]

2013: Ella Fitzgerald: Ella, elle l’avait, et Google le souligne avec un Doodle La chanteuse Ella Fitzgerald aurait eu 96 ans aujourd'hui, elle qui naquit un 25 avril en 1917 à Newport News aux [...]

2011: Le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) manipule l’information Après avoir analysé l’Avis du CSLF sur la langue de l’éducation au collégial, le mathématicien Charles Castonguay conclue que le [...]

2011: Jacques Parizeau rappelle l’importance de voter pour le Bloc Québécois Merci à vous tous d'être là et merci à M. Parizeau qui, au cours de toutes ces années, n'a jamais [...]

2011: La dette du Québec en direct Ce compteur ne comprend que la dette du Québec. Pour avoir la vrai mesure, il faut ajouter notre part de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages