Le lundi 15 novembre 2010

QuébecPolitique

Un référendum n’est pas un projet de société, mais un pays, OUI!

Un autre sondage bidon qui ne veut rien dire

L'indépendance du Québec ]

Par AmériQuébec

Dans la lignée des sondages qui ne veulent rien dire, Le Devoir a publié aujourd’hui les résultats d’un sondage concernant un nombre de sujets de l’actualité, dont celui sur la tenue d’un référendum sur la souveraineté du Québec. Le constat? Malgré ce que Charest affirme, quatre Québécois sur dix souhaitent un référendum.

Comme si la tenue d’un référendum constituait un projet de société, le Devoir a posé la question suivante via un sondage: “Souhaitez-vous que le Parti québécois tienne un référendum sur la souveraineté s’ils sont élus aux prochaines élections?” Étonnamment, près de quatre personnes sur 10 sont en accord avec cette question. C’est surprenant considérant que Jean Charest ne cesse d’affirmer que les Québécois ne veulent pas de référendum.

La question posée par le Devoir ne veut rien dire. D’abord parce qu’on peut être contre un référendum et pour l’indépendance du Québec, pour un référendum et contre l’indépendance du Québec, ou contre un référendum et pour la démission de Jean Charest.

Malgré tout, si le Devoir avait voulu être utile, il aurait dû demander la question suivante: “Êtes-vous en faveur de l’indépendance du Québec ou du statu quo fédéraliste?” La réponse aurait été toute autre. On aurait pu aussi demander: “Vous rappelez-vous combien de millions de dollars ont été investis illégalement par les fédéralistes et le camp du Non en 1995?”

Dans tous les cas, poser la question sur la mécanique (le référendum) plutôt que sur la cause (de l’indépendance) me fait penser à la même cassette que les fédéralistes comme Jean Charest utilisent depuis 20 ans. Et comme Jean Charest souille tout ce qu’il touche, à force de parler de référendum, il finit par dégouter les indécis sur la question. Je vous rappelle que sous la gouverne de Jean Charest et de sa famiglia libérale, on a perdu 40 milliards de dollars à la caisse de dépôt! C’est pire que n’importe quelle période de turbulence économique post-indépendance.

Personnellement, je suis contre la tenue d’un référendum sur la souveraineté du Québec. Je crois plutôt qu’une fois le Parti Québécois au pouvoir, il lui faut plancher sur un projet de citoyenneté québécoise, puis de Constitution. La Constitution Québécoise devrait être le fruit complet du travail de réflexion que les indépendantistes de même que tous les québécois ont mené suite à une assemblée constituante.

L’article 1 de la Constitution devrait être: “Le Québec est un pays indépendant, francophone et laïque”. Cet article est non négociable. Et une fois la Constitution terminée, c’est à ce moment seulement qu’on doit tenir un référendum. Un référendum dont la seule question concernerait l’adoption de la Constitution. On règlerait ainsi plusieurs problèmes à la fois: celui de l’adoption d’une Constitution par le peuple, celui concernant l’État du Québec et son fonctionnement, puis celui de la déclaration d’indépendance.

Pourquoi faire un référendum pour demander au Parti Québécois de démarrer les procédures pour faire un pays alors que dans les faits, il serait déjà élu pour le faire! Pourquoi gaspiller un référendum pour ça, alors qu’il faudra de toute façon en tenir un autre pour adopter la Constitution du Québec quelques mois ou années plus tard?

Tiens, voici une autre idée de question pour les sondages du Devoir: “Seriez-vous d’accord à ce que le Parti Québécois planche sur un projet de Constitution qui, à terme, mènerait à l’indépendance du Québec?” Mais au stade où on en est, on a besoin d’action, et non de questions.

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Raumann Gagnon Le 15 novembre 2010 à 16h41

    Il est vrai qu’il soit absolument loufoque que le sujet de referendum fasse encore l’objet de discussions dans la presse et les milieux politiques tout comme le sujet de la souverainete . Il faut vraiment etre a cours d’idees pour rebrasser ces vieilles notions du sciecle dernier. Pourquoi pas remettre sur la place le peril du bolchevisme!

  2. 2 Dave Le 15 novembre 2010 à 17h47

    Bon, un autre qui affirme que la création d’un État est chose du passée alors que l’histoire démontre l’inverse.

    Les fédéralistes n’ont pas de projet et rien à proposer, croulent sous les accusations et allégations de corruption, et ça se permet en plus de faire des associations entre le bolchevisme et l’indépendance du Québec.

    C’est quoi les notions du prochain siècle Raumann? Fusion entre tous les pays? Abandon de la souveraineté nationale de toutes les nations? S’asseoir sur son cul et rien faire?

  3. 3 jcpomerleau Le 16 novembre 2010 à 12h50

    Nous sommes dans un diffile changement de paradigme et tou le monde ne la fait pas en même temps. Le Devoir tarde à suivre:

    http://www.vigile.net/Le-difficile-changement-de

    JCPomerleau

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 505 a été rédigé par AmériQuébec il y a 9 ans et 11 mois, le lundi 15 novembre 2010.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Pétition pour la démission de Charest M. Khadir, Bravo pour votre pétition demandant la démission du Premier ministre Jean John James Charest, je l'ai signée. Texte de la pétition CONSIDÉRANT [...]

2010: Pétition demandant la démission de Jean Charest Au moment d'écrire ces lignes, la pétition comptait un nombre de 2278 signataires (Mise-à-jour: 30 heures après la mise en [...]

2009: Le Mardi de la matraque au nom du Prince Charles Quoi qu’en disent les pleureuses de la bonne société bien-pensante qui passent leur temps à cracher sur le Québec libre [...]

2009: Grippe H1N1: le ministre Yves Bolduc est un menteur Cette semaine, le ministre de la Santé, Yves Bolduc, a été vertement critiqué pour sa façon de diriger la campagne [...]

2009: Lutte au déficit (2ème partie) Dans un article précédent, nous avons vu que, pour éviter de recréer les conditions qui ont mené à la violente [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages