Le jeudi 28 octobre 2010

QuébecPolitique

Le PQ débute sa consultation sur le développement des régions au Bas-Saint-Laurent

Entendre ce que les citoyens des régions ont à dire

Par Parti Québécois

Cette démarche vise quatre objectifs précis : faire l’état de la situation, identifier les principaux freins au développement de chacune des régions, identifier les créneaux de développement porteurs d’avenir et finalement proposer des solutions concrètes à mettre en place.

La députée de Charlevoix et chef de l’opposition officielle, Pauline Marois, a annoncé, dimanche, la mise en place de la Consultation du Parti Québécois sur le développement des régions.

Cette démarche vise quatre objectifs précis : faire l’état de la situation, identifier les principaux freins au développement de chacune des régions, identifier les créneaux de développement porteurs d’avenir et finalement proposer des solutions concrètes à mettre en place.

« Cette consultation nous permettra d’entendre ce que les citoyens des régions ont à dire et surtout de bonifier la proposition principale du parti en vue de son congrès national d’avril 2011 », a déclaré Pauline Marois.

Une équipe de députés du Parti Québécois se rendra dans diverses régions du Québec afin de rencontrer la population des régions. « Nous irons sur le terrain afin d’entendre les citoyens, de discuter des enjeux qui les préoccupent et ainsi tenter d’apporter des idées et des solutions à leurs problèmes », a déclaré André Villeneuve, député de Berthier et porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement régional et d’occupation du territoire.

La Consultation débutait aujourd’hui dans le Bas-Saint-Laurent. En effet, en matinée les députés ont rencontré les dirigeants du Centre collégial de transfert technologique – Biopterre – Centre de développement des bioproduits. « On a eu des échanges dynamiques avec les représentants et ils souhaitaient que ce soit plus facile d’aller chercher de l’aide financière aux deux paliers de gouvernement pour financer des projets innovateurs », a ajouté Pascal Bérubé.

Ils ont ensuite dîné avec le maire de Rivière-du-Loup, Michel Morin, à Saint‑André‑de‑Kamouraska. « On a beaucoup parlé des ressources propres à la région du Bas-Saint‑Laurent. On a abordé le développement éolien et l’importance du développement des énergies renouvelables comme les bioénergies qui pourraient compenser pour les coûts accrus de carburants », a déclaré François Rebello.

Les députés ont terminé la journée à Lots-Renversés où ils ont visité l’entreprise Bégin et Bégin inc., entreprise de transformation du bois franc. « C’est une fierté pour le Témiscouata. Cette entreprise spécialisée crée plus de 100 emplois directs et indirects pour la région », a ajouté Marie Bouillé.

La Consultation du Parti Québécois sur le développement des régions se poursuivra dans plusieurs régions du Québec. Elle s’arrêtera au Saguenay-Lac-Saint-Jean le 2 novembre prochain.

Deux grandes rencontres sont aussi prévues pour la Métropole et la Capitale‑Nationale, mais Pauline Marois souhaitait également mettre l’accent sur le développement régional. « Les régions ont toujours été au cœur des priorités du Parti Québécois et nous souhaitons, avec ces rencontres et cette consultation, mieux répondre aux demandes des citoyens du Québec », a conclu la députée de Charlevoix et chef de l’opposition officielle.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 433 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 8 mois, le jeudi 28 octobre 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Les Québécois ne veulent pas de Charest, dit le référendum Ce soir, je suis tombé malencontreusement sur cet article de Radio-Canada appelé "Les Québécois ne veulent pas de référendum, dit [...]

2010: À Vendre… la langue française! Ce 19 Octobre 2010 vient d’entrer dans l’histoire du Québec pour longtemps. Nous, francophones d’Amérique du Nord, venons d’être trahis [...]

2010: Hausses draconiennes des taxes foncières Le Parti Québécois veut forcer le gouvernement libéral à se préoccuper enfin du problème des hausses draconiennes de taxes foncières [...]

2010: L’indépendance du Québec: Dans cinq ans! Oui, oui. Dans cinq ans. Ceux qui ont lu les premiers chapitres de mon feuilleton de politique fiction sur l’indépendance [...]

2010: Saison de motoneige 2010-2011 au Québec La députée d’Iberville et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture et d’alimentation, Marie Bouillé, s’insurge contre l’attitude nonchalante du [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages