Le dimanche 3 octobre 2010

QuébecPolitique

Les jeunes péquistes rejettent la proposition de Michael Fortier sur les référendums aux 15 ans

La question nationale doit revenir au centre des débats

L'indépendance du Québec ]

Par Parti Québécois

La proposition de M. Fortier aurait pour conséquence de geler les débats sur la question nationale et de déposséder le peuple québécois du droit inaliénable à la liberté entre chacun des référendums.

Les jeunes du Parti Québécois refusent la proposition de l’ancien ministre conservateur de tenir un référendum sur la souveraineté du Québec tous les 15 ans, tel qu’il le propose dans une lettre ouverte publiée jeudi. Réunis en Grand rassemblement cette fin de semaine à Victoriaville, les jeunes péquistes veulent plutôt adopter une démarche où l’on cessera de dicter l’agenda du Parti Québécois.

Le Comité national des jeunes du Parti Québécois (CNJPQ) présume de la bonne foi de M. Fortier et se réjouit que celui-ci souhaite rapidement un nouveau référendum sur la souveraineté du Québec. Toutefois, la proposition de M. Fortier aurait pour conséquence de geler les débats sur la question nationale et de déposséder le peuple québécois du droit inaliénable à la liberté entre chacun des référendums. Or, selon le CNJPQ, le peuple doit avoir toute la marge de manœuvre à ce sujet. De plus, cette lutte annoncée ne fait qu’augmenter les chances que le gouvernement fédéral tente de gagner des votes au Québec de toutes les façons possible avant le référendum, comme ce fut le cas en 1980 et 1995.

Plutôt que d’être évacuée tous les quinze ans, le président du CNJPQ, Alexandre Thériault-Marois, croit que la question nationale doit revenir au centre des débats : « Le Parti Québécois doit prendre le pouvoir et gouverner en souverainiste. Les enjeux économiques, comme une commission unique des valeurs mobilières et l’harmonisation de la TPS, de même que les enjeux sociaux, comme l’immigration, la langue et l’environnement, sont au cœur de notre échiquier politique. Il est impossible d’éviter la question nationale », exprime M. Thériault-Marois.

Ainsi, cette fin de semaine, les jeunes se sont penché sur un plan n’excluant aucun geste et aucun échéancier afin de faire avancer la cause des Québécois : « Notre but reste la pleine liberté du peuple québécois. Mais nous réalisons que pour cela, il faut dès maintenant rendre les Québécois plus libres, confiants et déterminés, et prendre notre agenda en main plutôt que nous le faire dicter, comme le fait présentement M. Fortier », explique M. Thériault-Marois.

En terminant, le CNJPQ tient à remercier l’ancien ministre conservateur pour la confiance qu’il porte en ce qui a trait au retour au pouvoir du Parti Québécois.


Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Gabrielle Lemieux, CNJQ

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 366 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 9 mois, le dimanche 3 octobre 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2014: Kenojuak Ashevak: l’occasion de souligner la disparition de milliers de femmes autochtones En ce 3 octobre, la page d'accueil de Google Canada arbore un logo aux couleurs autochtones. En effet, le moteur [...]

2010: Gaz de schiste: les municipalités veulent une loi encadrant son exploitation Les membres de la Fédération Québécoise des municipalités ont résolu unanimement de réclamer du gouvernement qu’il rende conditionnelle la poursuite [...]

2008: L’Écosse en route vers l’indépendance : It’s time! « En effet, aussi longtemps que cent parmi nous seront vivants, nous ne consentirons jamais, en aucune manière, à nous soumettre [...]

2006: Jean Charest et ses promesses de baisse d’impôts Vous le savez surement tous, une des principale promesse de Jean Charest lors des dernières élections provinciales, il y a [...]

2006: Diffusion de la télévision québécoise sur Internet Merci à Martin qui m'a suggéré deux liens qui proposent plein de postes de télévision. J'ai fouillé en ce qui [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages