Le samedi 2 octobre 2010

PolitiqueQuébec

Carte électorale: le PQ propose de modifier la loi électorale

Pour une meilleure prise en compte de l'occupation dynamique du territoire

Par Parti Québécois

Le projet de loi 92 est un leurre pour masquer l’incurie des libéraux en matière de développement régional et d’occupation dynamique du territoire. Augmenter le nombre de députés à 135, dont la majorité des nouvelles circonscriptions seront dans la région métropolitaine, n’est certainement pas la solution pour protéger le poids politique des régions du Québec.

Le Parti Québécois réitère son ouverture, démontrée depuis plus de deux ans, afin de modifier la loi électorale pour ajouter un critère de façon à ce que l’occupation dynamique du territoire québécois protège une représentation effective des élus à l’Assemblée nationale, et ce, pour toutes les régions du Québec. Cette réalité pourrait donc mieux se retrouver dans la décision du Directeur général des élections quand vient le temps de délimiter les circonscriptions. « Cette offre tient toujours », a déclaré le député de Chicoutimi et leader de l’opposition officielle, Stéphane Bédard.

Hier, voulant camoufler son échec en matière de développement régional, un échec reconnu d’ailleurs par la vice-première ministre, Nathalie Normandeau, le premier ministre Jean Charest a voulu faire croire, une fois de plus, que le projet de loi 92 réglait le problème des régions et a esquivé l’offre du Parti Québécois.

« Le projet de loi 92 est un leurre pour masquer l’incurie des libéraux en matière de développement régional et d’occupation dynamique du territoire. Augmenter le nombre de députés à 135, dont la majorité des nouvelles circonscriptions seront dans la région métropolitaine, n’est certainement pas la solution pour protéger le poids politique des régions du Québec, bien au contraire. Ce projet de loi, que plusieurs députés libéraux rejettent d’ailleurs, aurait l’effet totalement contraire », a indiqué M. Bédard.

Hier à l’Assemblée nationale, le député de Chicoutimi a réitéré sa demande faite il y a plus d’un an afin d’obtenir les avis juridiques pour démontrer la conformité et la légitimité de ce projet de loi. « Le gouvernement sait, plus que quiconque, que le projet de loi ne tient pas la route devant les tribunaux. Le risque de faire annuler une élection est bien réel. Nous sommes en attente des avis « béton » du gouvernement», a poursuivi M. Bédard.

Le leader de l’opposition officielle rappelle qu’il y a plus de deux semaines, le député de Gaspé, Georges Mamelonet, indiquait que le caucus libéral reviendrait avec une nouvelle proposition. Or, nous sommes toujours dans l’attente de celle-ci.

« La formation politique québécoise qui a toujours eu à cœur le développement des régions, c’est le Parti Québécois. La Politique nationale de la ruralité, le crédit d’impôt pour les régions ressources, que le gouvernement libéral a torpillé, et les projets Accord en sont les meilleurs exemples. Après sept ans de gouvernement Charest/Normandeau, force est de constater que la diminution de la population peuplant nos régions n’a jamais été une priorité du gouvernement libéral qui, aujourd’hui, veut laisser croire que le projet de loi 92 pourrait sauver certaines régions du Québec. C’est carrément irresponsable et mensonger», a conclu le député de Chicoutimi.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 435 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 2 mois, le samedi 2 octobre 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Gérald Tremblay: mon Dieu, pardonne lui car il ne sait pas ce qu’il fait Ne pas vouloir entendre et voir pour pouvoir faire « comme si on ne savait pas » semble être ce à quoi [...]

2010: Gaz de schiste: une proximité dérangeante entre les libéraux et l’industrie Un sondage de Léger Marketing qui a été réalisé à la fin du mois de septembre affirme que le tiers [...]

2010: Couvre-feu après 22h pour les motoneiges Quelque 500 délégués représentant plus de la moitié des 209 clubs de motoneigistes du Québec, réunis à Victoriaville les 16, [...]

2010: Commission Bastarache: la disquette de Bellemare est authentique La disquette où l'on retrouve l'agenda de Marc Bellemare du temps qu'il était ministre a été analysée par des experts [...]

2010: La Marche Bleue à Québec samedi Peu de gens savent que Pauline Marois est une amatrice de hockey qui souhaite ardamment le retour des Nordiques de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages