Le vendredi 1 octobre 2010

Lancement de la 2ème sonde lunaire chinoise le 1er octobre

La Chine affirme son désir de continuer ses efforts en fonction d'un retour de l'homme sur la Lune

ChineAutres actualités ]

Ameriquebec
Par Centre National d'Etudes Spatiales

La Chine souhaite lancer sa deuxième sonde lunaire, Chang’e-2, dans la seconde moitié de cette année, puis réaliser un alunissage d’ici 2013 avec Chang’e-3 et finalement prélever des échantillons de Lune d’ici 2017.

Alors que les États-Unis ont annoncé récemment qu’ils allaient suspendre leur programme spatial d’exploration sur la lune, la Chine a de son côté affirmé son désir de continuer ses efforts en fonction d’un futur retour de l’homme sur la Lune.

“La Chine ne doit pas ralentir son rythme d’exploration spatiale, même si les autres pays changent leurs plan”, affirme M. Ye Peijian, concepteur en chef de Chang’e-1, la premier sonde lunaire de la Chine. “Les Etats-Unis peuvent se permettre de reporter leurs plans d’alunissage, parce qu’ils sont déjà allés sur la Lune il y a quarante ans, et qu’ils détiennent toujours cet avantage technologique”. Par contre, “La Chine devrait aussi explorer Mars de manière indépendante”, a-t-il ajouté.

La Chine souhaite lancer sa deuxième sonde lunaire, Chang’e-2, dans la seconde moitié de cette année, puis réaliser un alunissage d’ici 2013 avec Chang’e-3 et finalement prélever des échantillons de Lune d’ici 2017. La sonde lunaire Chang’e-2 a été produite pour tester les technologies d’alunissage en douceur pour Chang’e-3 et aussi pour fournir des images en haute résolution de la zone d’alunissage. “Comparée avec la première sonde lunaire chinoise lancée en octobre 2007, Chang’e-2 volera à une orbite plus basse de 100 km de la surface de la Lune, et un véhicule plus puissant sera utilisé pour l’envoyer directement vers l’orbite de transfert Terre-Lune”, précise M. Ye Peijian.

La première sonde lunaire chinoise Chang’e-1, dont le nom provient de la Déesse légendaire chinoise de la Lune, a achevé sa mission de 16 mois en mars 2008, après s’être écrasée à la surface de l’astre lunaire. La sonde a ainsi marqué la première étape chinoise vers une mission lunaire. La sonde avait volé à une orbite de 200 kilomètres et avait aussi passé sept jours à tourner autour de la Terre avant de se placer en orbite de transfert.

Les scientifiques travailleraient désormais également sur Chang’e-4, sur laquelle aucun détail n’a été donné.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Amériquébec
Centre National d'Etudes Spatiales

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 90 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 314 a été rédigé par AmériQuébec il y a 8 ans et 9 mois, le vendredi 1 octobre 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Chine, Autres actualités.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Carole Devault, traitresse de l’indépendance du Québec Il vient un moment où il faut ressortir de nos archives certains documentaires qui permettent de présenter certains éléments de [...]

2010: Le Maclean’s sur la corruption au Québec: fédéraliste et raciste Dans sa dernière livraison, le magazine Maclean’s épingle les cas de corruptions d’ici pour conclure en première page que [...]

2010: Michaëlle Jean n’est plus “gouvarneuse générale”, mais la fonction inutile demeure Triste nouvelle dans le petit monde de la royauté canadienne. Michaëlle Jean n'est désormais plus son altesse sérénissime. C'est l'universitaire [...]

2010: Marois stagne, et Charest prend la défense des souverainistes… On croît rêver. Malgré tous les problèmes qui affligent le leadership de Jean Charest à la tête du gouvernement, Pauline [...]

2010: Parlons crédit: où va le Québec? J’ai une carte de crédit. Comme bien des gens. Ma femme aussi. Nous avons une marge de crédit en compte [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages