Le jeudi 23 septembre 2010

PolitiqueQuébec

Loi 103: le RRQ frappe à l’Assemblée nationale

Les militants du Réseau ont été arrêtés et détenus quelques heures

L'état de la langue française ]

Par RRQ

Une délégation d’une vingtaine de jeunes indépendantistes du Réseau de Résistance du Québécois s’est rendue ce matin, 23 septembre, à l’Assemblée nationale pour faire entendre sa colère légitime dans le dossier de la loi 103.

Rappelons que le gouvernement Charest s’apprête à abdiquer face à la Cour suprême du Canada qui a ordonné au Québec, l’an dernier, d’abolir la loi 104, et ce, en adoptant la loi 103. La loi 104 avait été adoptée par un gouvernement péquiste afin d’interdire les écoles passerelles. La loi 104 maintenait donc l’obligation qu’il y a, au Québec, que seulement les anglophones puissent envoyer leurs enfants à l’école anglaise.

En adoptant la loi 103, de manière à répondre favorablement aux volontés du Canada, le gouvernement Charest enterra définitivement la loi 101. Pour le Réseau et ses militants, de même que pour tous les Québécois désireux d’assurer une pérennité à leur culture et leur langue, une telle loi ne sera jamais acceptable. Les militants du Réseau ont décidé de passer fermement à l’action. Pour ce faire, ils ont délibérément interrompu la période des questions de l’Assemblée nationale en scandant « Non à la loi 103 ». Un des militants du Réseau a tenté d’accrocher à la balustrade, face aux libéraux, une banderole sur laquelle il était inscrit « Ne touchez pas à la loi 101 – Réseau de Résistance du Québécois ».

Les militants du Réseau ont été arrêtés et détenus quelques heures. Le Réseau savait que son intervention portait à de telles conséquences. Mais il considérait malgré tout qu’une telle action était tout à fait pertinente et légitime. Et ce, parce que fidèle à son habitude, Jean Charest n’écoute personne dans ce dossier comme dans les autres. Le Réseau est donc monté au front afin de lui faire comprendre, à sa façon, que jamais nous ne le laisserons enterrer la langue française sans agir. Le Réseau est sur un pied de guerre. Et il agira afin d’empêcher l’adoption de la loi 103.

Pour le Réseau, cette action n’est qu’un début. Pour la suite des choses, nous aurons bien sûr besoin du soutien du plus grand nombre. Car ce n’est qu’ensemble que nous parviendrons à infliger une nouvelle défaite aux fédéralistes.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 342 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 8 ans et 9 mois, le jeudi 23 septembre 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous L'état de la langue française, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Cégeps anglophones: couper l’herbe sous les pieds Je viens de lire l'article «Mme Marois et les anglos ((Mme Marois et les anglos))» de Lysiane Gagnon à la Presse, [...]

2010: Ne suivez pas le voilier Ce pasteur s'est servit du prétexte de la venue d'un centre culturel musulman près de "ground zero", pour inciter à [...]

2010: Plus de 3000 personnes disent “Non à la loi 103 ! Oui à la loi 101!” Le pari de la Coalition contre la loi 103 est gagné! Le plus grand rassemblement depuis celui de 1993 sur [...]

2010: Le RTC présente son premier bus hybride Dans le cadre de la Semaine des transports collectifs et actifs, M. Raymond Dion, président du Réseau de transport de [...]

2010: Un accident cause la mort d’un adolescent à Trois-Rivières Mardi soir aux alentour de 20h15, un adolescent a perdu la vie suite à une collision qui s'est produite à [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages