Le samedi 11 septembre 2010

EnvironnementQuébec

Moratoire sur l’exploration du gaz de schiste: le bras dans le tordeur?

Une autre mascarade, un cirque de plus, au Québec de la pseudo démocratie

Ameriquebec

Pendant ces quatre mois qu’aura le BAPE pour étudier le dossier des gaz de schistes, dont on ne connaît pas vraiment les détails de ce qui sera étudié et par qui, les entreprises continueront à se procurer des permis d’exploration et les fédéralistes du PLQ et leurs tinamis elvisgrattoniens vont se préparer de belles retraites.

Le mandat du BAPE sur les gaz de schiste a débuté ce mardi 7 septembre. Pendant ces quatre mois qu’aura le BAPE pour étudier le dossier des gaz de schistes, dont on ne connaît pas vraiment les détails de ce qui sera étudié et par qui, les entreprises continueront à se procurer des permis d’exploration et les fédéralistes du PLQ et leurs tinamis elvisgrattoniens vont se préparer de belles retraites.

En fait, c’est André Boisclair qui l’expliquait sur les ondes de Radio-Canada la semaine dernière, disant que ça ne donnerait rien un moratoire puisque les entreprises ayant déjà des permis continueront à exploiter et qu’une loi n’empêcherait pas ces mêmes entreprises de se dénicher de nouveaux permis d’exploration pour un moment, c’est-à-dire jusqu’au moment où un éventuel projet de loi serait adopté.

Ce qu’il ne dit pas, c’est qu’un moratoire et une loi permettraient de limiter les dégâts. Quelle logique d’imbécile heureux. Et bien mon petit Boisclair, si jamais t’as le bras pogné dans un tordeur, on ne va pas débrancher le tordeur, tsé, ça ne donnerait rien. Aussi bien te laisser passer dedans au complet. Comme ça, t’auras l’air aussi plate que tes platitudes.

Le Parti Québécois respire encore

La députée de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement et de développement durable, Martine Ouellet, accuse le gouvernement libéral et son ministre Pierre Arcand de dénaturer la mission du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Elle dit : « Les gaz sont là depuis longtemps, ils ne disparaîtront pas. Il n’y a pas d’urgence. Qui plus est, donner un mandat de quatre mois est un geste éloquent qui traduit bien l’intention gouvernementale de court-circuiter les citoyens. C’est tout le Québec qui est concerné ».

Voilà ce qui résume très bien la situation. Pourquoi aller si vite? Ça doit être parce que le gouvernement sait que le bon peuple a encore ces cellules qui leur permettraient de se révolter et d’aller dans la rue (le gouvernement Charest sait par contre que les chances sont minces), donc voilà la raison de cette urgence pour explorer et accorder des permis.

Donc, sachant que le PLQ va main dans la main avec l’industrie, il est évident qu’il n’y aura pas de moratoire. De plus, même si le PQ, par exemple, présentait un projet de loi, le PLQ voterait contre en disant qu’il faille attendre la fin de l’étude du BAPE. Que de la poudre aux yeux.

La conclusion que l’on doit tirer est que, une énième fois, les Québécois se font tous, les uns après les autres, fourrer bien profondément. LES UNS APRÈS LES AUTRES ! Madame Ouellet ne peut pas le dire comme moi, mais moi je peux. Et c’est ça que ça prend pour réveiller le peuple au Québec.

Il n’y a aucune démocratie au Québec. Il ne reste plus que la rue. Et, sincèrement, si les syndicats et les étudiants des universités ne sont pas capables d’organiser des manifestations, des grèves, alors il faudra se rendre à l’évidence que l’on ne mérite pas d’un pays, que nous sommes vraiment que des incapables de première. Il y a des maudites limites, car même des chimpanzés n’auraient pas accepté ce que les Québécois ont accepté depuis sept ans, non mais il faut le faire !

Sommes-nous vraiment imbéciles à ce point? Arrêtons de mettre la faute chez les Anglais, sur la Reine Elizabeth II, sur les juifs et les arabes, sur Gesca… Crisse, l’info est là, partout, merde. Le Québec est-il dans le coma végétatif ? Est-ce qu’on apprend aux citoyens dans les écoles à quoi ça sert des médias, tsé, pas juste pour regarder les résultats sportifs? Oh, les gens savent parler et lire, mais savent-ils s’exprimer et comprendre? Je commence à en douter gravement.

Les Québécoises et les Québécois ont leur dernière chance de montrer qu’ils forment une nation, qu’ils ont le potentiel de se diriger par eux-mêmes. Vont-ils la prendre ou s’écraser dans leurs salons comme des larves amorphes ?

Si les gens ne se soulèvent pas, et bien aussi bien faire comme Boisclair. C’est peut-être lui le plus intelligent de la gang après tout.


Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 patrick leblanc Le 14 septembre 2010 à 10h23

    manifester,manifester,manifester encore…..qui peut l’organiser…..il faut une organisme auquel peuvent se rattacher tous les organismes populaires.il faut reussir À régler le problème.On sera alors en mesure d’embrigader le peuple Québecqois,de lui fournir une idéologie et des moyens d’action.On sera capables de résister à la répression actuelle.Ça m’apparaît comme ça:Ou bien on veut transformer la société et alors il ne faut pas l’attaquer tranquillement et de temps à autre et à peu près, mais régulièrement et constamemt,sans aucun répit…ou bien alors on n’a absolument rien à dire dans l’économie,c’est-à-dire dans le dévloppement du Qébec,dans l’utilisation des ressources et de la richesse .C’est une minorité qui dirige…Il faut jauger la force des millitants et leur goût pour le combat,il faut se battre avec tous les contestataires,tous les protestataires et tous les révolutionnaires.Qui peut l’organiser………..En parler c’est bien,IL FAUT L’APPLIQUER ,QUI VEUT L’ORGANISER……,il faut se défendre avec une esprit de solidarité et vivre en marge de la légalité qui favorise une majorité,ET NON PAS UNE LÉGALITÉ QUI FAVORISE UNE MINORITÉ AU DÉTRIMENT D’UNE MAJORITÉ.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Amériquébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 90 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 677 a été rédigé par AmériQuébec il y a 8 ans et 11 mois, le samedi 11 septembre 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Environnement.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Grotte de Lascaux: un patrimoine fragile et inestimable La grotte de Lascaux en France célèbre en ce 12 septembre le 70ème anniversaire de sa découverte. À cet occasion, [...]

2010: Journée de funérailles nationales pour Claude Béchard « Claude Béchard était amoureux de son métier et totalement dévoué aux citoyens de sa circonscription. L’Assemblée nationale était indéniablement [...]

2010: Les conservateurs n’ont pas intérêt à financer le Colisée de Québec Ceux qui attendent après la réponse des conservateurs à savoir s'ils engageront des fonds du gouvernement fédéral pour financer le [...]

2010: La loi américaine protège le projet du pasteur Jones de brûler le Coran Le président Barack Obama n'a cessé de condamner le projet du pasteur Terry Jones de Floride de brûler quelques 200 [...]

2010: Abitibi-Bowater pourrait partir avec la caisse de retraite! Pendant qu’AbitibiBowater s’apprête à dédommager ses directeurs pour 6 millions de dollars, la compagnie jongle avec l’idée de retirer les [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages