Le vendredi 20 août 2010

PolitiqueQuébec

Discours hargneux de Terre-Neuve contre Québec

Discours hargneux de Danny Williams, Premier Ministre de Terre-Neuve

Canada ]

Par Jean-Pierre Plourde

Ceux qui veulent savoir où le Québec s’en va sous la tutelle d’Ottawa via Charest ont intérêt à écouter ce discours qu’aucun premier ministre Québécois n’aurait accepter d’écouter sans riposter à de telles cochonneries, sauf M. Charest peut-être…

Je vous invite à écouter le discours de Danny Williams, Premier Ministre de Terre-Neuve, donné le 9 juin 2010 au Canadian Club d’Ottawa. J’ai trouvé ce vidéo en tapant sur google après avoir entendu un échantillon de CPAC à la télé: cpac + canadian club Ottawa.


Je n’ai jamais entendu autant de hargnes et de manipulations contre le Québec de la part du Premier Ministre d’une province voisine, et cela est diffusé par tout le pays.

Hors Québec, la plupart des choses officielles présentées aux canadiens décrivent le Québec comme étant le diable et l’ennemi à abattre, c’est extrêmement inquiétant. Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, une traduction française est disponible sur le même site. J’ai écouté son discours sur CPAC tard en soirée.

C’est à croire que les Québécois ne paient pas d’impôt à Ottawa et que nos industries ne rapportent rien au Canada.

Ceux qui veulent savoir où le Québec s’en va sous la tutelle d’Ottawa via Charest ont intérêt à écouter ce discours qu’aucun premier ministre Québécois n’aurait accepter d’écouter sans riposter à de telles cochonneries, sauf M. Charest peut-être…

Pendant ce temps Charest et ses sbires en remettent et pillent nos actifs et nous retirent nos territoires, belle démocratie. Ça ressemble pour moi à un véritable coup monté afin de répandre le venin du racisme des Canadiens contre leur partenaire “ennemi” Québécois.

Comme quoi, il est important de reconnaître qui est notre amie et qui se prend pour notre ennemi. De telles paroles sortant de la bouche d’un premier ministre Québécois auraient été dénoncées.

Personne au Québec ne voit venir la tempête

A moins d’un réveil massif des Québécois, tout ce venin va conduire le Québec et le Canada dans un gouffre violent.

On ne peut impunément cultiver la haine à ce niveau sans encourager les citoyens du Canada à nous détester comme si l’on était du poisson pourri.

Continuons de fermer les yeux…..

Merci d’être là.

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean-Pierre Plourde Le 21 août 2010 à 11h44

    Voici quelques commentaires de ce même article tirés de Politicoblogue.com que je juge très importants.

    Richard3 dit :
    30 juillet 2010 à 23:34

    J’ai une question, si vous permettez.

    Dans votre texte, vous semblez démoniser les canadiens, et vous dites que le premier ministre du Québec ne fait pas grand chose pour répliquer aux propos de son homologue de Terre-Neuve-et-Labrador. Mais dites-moi, monsieur Plourde, y a-t-il des propos, ou des chiffres, dans tout l’énoncé de Danny Williams, qui sont faux?

    Si le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador a menti, dans son adresse au Canadian Club, qui est disponible intégralement sur le site web de CPAC, pourquoi ne nous rapportez-vous pas ces mensonges? Est-il bien vrai que le Québec achète de l’électricité de l’Ontario à prix dérisoire, pendant les périodes de faibles demandes, et la revend quatre fois plus cher à cette même province, en temps de grande affluence? Danny Williams a-t-il dit vrai quand il mentionne que Hydro-Québec vendait l’électricité, en provenance de Upper Churchill, non pas 36 pour cent, mais 36 fois le prix que Hydro-Québec la paie? Cet homme a-t-il menti quand il parle de la décision récente de la Régie de l’énergie du Québec, qui rend à toutes fins pratiques impossible le transfert de l’énergie de Lower Chruchill vers l’Ontario, et ce malgré le principe de libre circulation de l’électricité entre partenaires du Canada et des USA?

    Dans le dossier de l’électricité, je crois que Danny Williams ne parle pas à travers son chapeau, et que Hydro-Québec fait la vie très dure à ses voisins canadiens. Aussi, je veux bien croire que le Québec se fait regarder de travers par les autres provinces, à certaines occasions, mais dans le dossier de l’électricité, si le Québec est perçu comme un ennemi à combattre, c’est qu’il l’a bien cherché.

    _______________________

    Voici ma réponse à M. Richard.

    Jean-Pierre Plourde dit :
    31 juillet 2010 à 02:49

    Bonjour M. Richard3

    Je suis heureux de la qualité de votre question.

    Les ententes entre Terre-Neuve et le Québec concernant Churchill ont été faites en fonction des investissements engagées par chacun des partenaires dans la réalisation des infrastructures.

    Je vous invite à consulter les le montage financier de la première phase sur le site de Wiki, http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_de_Churchill_Falls#Arrangements_financiers, pour constater que la part d’investissement de TN n’est que de 10 %.

    Il ne fait aucun doute que TN à beaucoup apprit de son partenariat et a pu développer de l’expertise grâce à sa collaboration avec l’Hydro.

    La hargne de M. William l’empêche de comprendre qu’on vit entre voisin et qu’il serait préférable de s’entendre pour collaborer dans de nouveaux projets plutôt que d’entretenir ce genre de propos qui contribuent à créer un climat de haine contre 30% de la population de ce pays.

    Terre-Neuve est continuellement contre Québec, on lui doit la faillite des négociations de Meech entre autres. TN va bénéficier de très importants revenus sur le pétrole en mer côtières qu’il a obtenu en menaçant le Canada de faire sécession avec derrière lui l’appui massif de sa majorité de citoyens.
    Combien de Québécois savent que le premier forage fait par TN va se faire à la limite de la frontière du Québec, à seulement 80 kilomètres des côtes des Iles de la Madeleine. Comme si TN voulait d’abord exploiter le pétrole sous le Québec avant de s’attaquer au sien. Si Québec se réveillait, on pourrait avoir des plate-formes de forage à quelques Kilomètres de celle projeté par TN et en retirer des revenus.
    Les Québécois n’ont pas encore compris l’importance de se tenir ensemble, en particulier dans les négociations territoires dites de l’approche commune qui vont favoriser à moyen terme TN, l’Ontario et les multinationales au dépend du Québec, le contrôle de nos territoires devenant sous le veto fédéral par le transfert de la tutelle Amérindienne sur les habitants Québécois de toute origine.

    TN exploite à profusion nos divisions internes.

    Si les Québécois comprenait comme les Terre-Neuviens l’importance de faire front commun dans la sauve-garde de leur culture de leur patrimoine et de leurs emplois, on n’en serait pas là.

    L’information fournit aux Québécois par les médias contribue à les diviser, les rabaisser et les « acculturer » ex. les accommodements raisonnables, l’approche commune, l’apprentissage de l’anglais au plus jeune âge, etc. voir, http://saglacweb.blogspot.com pour trouver de multiples explications sur chacun de ces items. Je vous suggère également de consulter le texte, Vivre libre ou disparaître pour prendre connaissance des stratégies Canadiennes à l’égard du Québec, vous trouverez ce texte ici même sur amériquebec.net ou sur mon site http://saglacweb.com,

    L’attitude du gouvernement Charest n’est pas là pour arranger les choses, il nous a été parachuté d’Ottawa et il s’est fait élire sous de fausses promesses. Depuis, les décisions de son gouvernement ne font qu’amplifier les problèmes du Québec et dépouiller les Québécois de toutes origines de leurs actifs.

    Le Canada grâce à l’attitude de TN, de l’Ontario et des médias crée un climat anti-Québec dangereux qui peut mener à des troubles sociaux majeurs et à la fin de ce pays. Terre-Neuve pourrait se voir contester la propriété du Labrador, transféré en 1949 sans consultation de la population du Québec, ce qui entraînerait une cassure beaucoup plus grave qu’une chicane de voisin.

    Dans mon texte, je parle de manipulations et non de mensonges. Les faits dénoncés par M. William sont basé sur des négociations faites de bonne foi. Nul ne peut prévoir l’évolution des conditions dans le temps.

    Vous comme moi, avons fait des bons et des mauvais choix dans notre vie. J’ai toujours assumer mes décisions bonnes ou mauvaises. M. William devrait faire de même et changer d’attitude.

    M. William encourage les Canadiens à détester les Québécois. Ce n’est pas une attitude acceptable dans un pays dit civilisé.

    Je termine avec quelques commentaires tirés des vôtres :
    Vous me dites :
    « Est-il bien vrai que le Québec achète de l’électricité de l’Ontario à prix dérisoire, pendant les périodes de faibles demandes, et la revend quatre fois plus cher à cette même province, en temps de grande affluence? »

    Je ne vois rien à reprocher à ce genre d’attitude, on appelle cela la loi du marché. L’Ontario nous fait bien supporter ses frais de recherches sur le nucléaire sans qu’on ait de retomber autre que de payer des milliards pour des travaux de rénovations causés par des défauts de conception. Nous aurons en plus à supporter des frais d’entreposage pour des produits dangereux pour les 25,000 prochaines années.

    Vous me dites :
    « Danny Williams a-t-il dit vrai quand il mentionne que Hydro-Québec vendait l’électricité, en provenance de Upper Churchill, non pas 36 pour cent, mais 36 fois le prix que Hydro-Québec la paie? Cet homme a-t-il menti quand il parle de la décision récente de la Régie de l’énergie du Québec, qui rend à toutes fins pratiques impossible le transfert de l’énergie de Lower Chruchill vers l’Ontario, et ce malgré le principe de libre circulation de l’électricité entre partenaires du Canada et des USA? »

    Si Québec était à la place de TN et demandait la même chose, TN agirait-elle autrement que le Québec le fait présentement?

    Vous me dites en conclusion :
    « Aussi, je veux bien croire que le Québec se fait regarder de travers par les autres provinces, à certaines occasions, mais dans le dossier de l’électricité, si le Québec est perçu comme un ennemi à combattre, c’est qu’il l’a bien cherché. »

    Les stratégies prisent par le Canada à l’égard du Québec sont sans commune mesure avec l’attitude du Québec envers ses voisins.

    Merci d’être là.

    Jean-Pierre Plourde.
    __________________________

    pierrejcallard dit :
    31 juillet 2010 à 10:24

    @ l’auteur

    Je suis pour le Québec au sein du Canada pour les raisons que j’ai maintes fois expliquées. Mais je ne comprend pas comment on peut souhaiter la séparation du Québec et regretter les prises de position de Terre-neuve…

    Les avions décollent à contre-vent….

    PJCA
    _____________________________

    *
    Philippe Dujardin dit :
    1 août 2010 à 03:47

    Simplement parce qu’on est encore dans le canada … alors en attendant que les prises de position de Terre-neuve soient plus respectueuses. Déjà qu’ils ont notre Labrador !

    Ces commentaires ont été tiré de ceux reçus de politicoblogue.com sur ce même article.

    Jean-Pierre Plourde.

  2. 2 Jean Rousseau Le 21 août 2010 à 15h47

    L’ATTITUDE INADÉQUATE *(commentaire corrigé)

    À écouter les jérémiades de Danny Williams et ses désobligeances à l’endroit du gouvernement du Québec…, on devine sans peine que l’individu ne saisit pas suffisamment les règles du jeu. Pareillement à cette attitude immature qu’aurait cet autre, qui contesterait le droit à son adversaire, (au Monopoly), de lui imposer un fort prix pour le privilège de passer sur son terrain. “Charité bien ordonnée commence par soi-même”. Le dicton élabore l’attitude saine que chacun devrait adopter. À mon avis, les Terre-Neuviens devraient commencer à jongler avec l’idée de le remplacer par une personne plus achevée. Sinon, leur train risque de dérayer.

    Jean Rousseau, B. Ps
    coach de talents (artistes, politiciens, entrepreneurs)
    courriel : jeanrousseau1956@live.ca

  3. 3 Jean-Pierre Plourde Le 22 août 2010 à 0h02

    Merci M. Rousseau de votre commentaire.

    Terre-Neuve bénéficie d’un avantage que les Québécois n’ont pas compris,

    Il se tiennent ensemble derrière leur politiciens.

    Si Ottawa avait dit non aux revendications monétaires de TN sur l’exploitation du pétrole hors côte, TN aurait fait un référendum et serait déjà souverain.

    Ça, les Québécois ne l’on pas compris.

    Le Québec va disparaitre bientôt si les citoyens ne se mobilisent pas rapidement et mettent à la porte le gouvernement Charest.

    Merci d’être là.

    Jean-Pierre Plourde.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 309 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 8 ans et 11 mois, le vendredi 20 août 2010.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Sondage dans Nicolet-Bécancour: Option nationale récolterait 28% des votes Un sondage publié par TVA et effectué par la firme Cible-Recherche précise enfin les intentions de vote dans la circonscription [...]

2012: Débat des chefs: mention spéciale pour Françoise David de Québec solidaire Lors du débat des chefs diffusé sur les ondes de la télé de Radio-Canada hier soir, dimanche 19 août, Madame [...]

2012: Et le gagnant du débat des chefs est… Aussant qui fait de la politique autrement Imaginez, malgré son exclusion du débat d'hier soir, dimanche, le chef d'Option nationale, Jean-Martin Aussant, s'est immiscé à sa façon dans [...]

2010: Les dernières troupes de combat américaines quittent l’Irak La 4ème brigade Stryker de la deuxième division d'infanterie, qui compte 4000 hommes, a franchi la frontière irakienne pour arriver [...]

2010: Les ONG sont les victimes d’intimidation de la part des conservateurs La porte-parole du Bloc Québécois en matière de coopération internationale et députée de Laurentides—Labelle, Johanne Deschamps, dénonce la politique de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages