Le jeudi 18 mars 2010

PolitiqueQuébec

Pour un rapport d’impôts unique québécois

Le Parti Québécois veut simplifier la vie des Québécois

Par Parti Québécois

Le PQ souhaite mettre fin au dédoublement de rapports d’impôts et enclencher le processus afin que le Québec perçoive l’impôt sur le revenu au nom du gouvernement fédéral par le biais d’un rapport d’impôts unique québécois

Alors que des millions de Québécois et des milliers d’entreprises préparent ces jours-ci leurs rapports d’impôts québécois et fédéral, le Parti Québécois souhaite mettre fin à ce dédoublement et enclencher le processus afin que le Québec perçoive l’impôt sur le revenu au nom du gouvernement fédéral par le biais d’un rapport d’impôts unique québécois, comme il le fait pour la taxe de vente depuis bientôt 20 ans.

Le député de Nicolet-Yamaska et porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement économique, d’innovation, d’exportation et d’institutions financières, Jean‑Martin Aussant, a présenté hier la motion suivante:

Que l’Assemblée nationale demande au gouvernement du Québec de faire en sorte que les contribuables n’aient qu’un seul rapport d’impôts à produire en présentant une offre formelle au gouvernement fédéral pour que le gouvernement du Québec perçoive l’ensemble de l’impôt sur le revenu des particuliers et des sociétés.

« En éliminant un des deux rapports, on simplifie la vie des gens et celle des chefs d’entreprise, particulièrement les PME et les entreprises de moins de 10 employés, qui constituent la très grande majorité des entreprises au Québec. Il devient contreproductif pour ces entreprises de perdre annuellement des dizaines d’heures travaillées pour se plier à des dédoublements administratifs. Un seul rapport d’impôts leur permettra d’être sur le même pied que leurs concurrentes dans les juridictions qui nous entourent », a indiqué le député de Nicolet‑Yamaska.

Une économie de 840 millions de dollars

En permettant aux Québécois de n’avoir qu’un seul rapport d’impôts, la vie des particuliers serait facilitée et la charge des entreprises serait, du coup, allégée. Il est à noter d’ailleurs que les économies totales sur le plan des finances publiques des particuliers et des entreprises sont estimées à près de 840 millions de dollars annuellement.

L’établissement du rapport d’impôts unique permettrait de dégager une marge de manoeuvre financière substantielle et récurrente pour l’État. Cette marge de manoeuvre serait toujours utile en période de déficit budgétaire ou de crise économique, alors qu’elle permettrait de mieux soutenir la croissance en période de prospérité.

Des ressources humaines au bénéfice des Québécois

Par ailleurs, le Parti Québécois indique que les employés québécois de Revenu Canada pourraient facilement intégrer Revenu Québec et conserver leur emploi. « Cette expertise serait bénéfique et permettrait à la fois de gérer le rapport unique et serait également mise à contribution pour prioriser la lutte à l’évasion fiscale, sachant qu’actuellement, le gouvernement québécois est incapable d’en faire une priorité par manque de ressources », a affirmé Jean‑Martin Aussant. Cet ajout de personnel permettrait de récupérer des centaines de millions de dollars qui échappent actuellement à l’État québécois.

« Au lieu de hausser les taxes et les tarifs, le gouvernement peut aller chercher plusieurs centaines de millions de dollars de cette façon sans piger dans les poches des contribuables. Je souhaite vivement que le gouvernement appuiera notre proposition, alors que le ministre des Finances s’apprête à déposer un budget où il souhaite résorber le déficit à même les poches des Québécois », a conclu M. Aussant.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Serge Le 19 mars 2010 à 15h46

    Cette expertise serait bénéfique et permettrait à la fois de gérer le rapport unique et serait également mise à contribution pour prioriser la lutte à l’évasion fiscale, sachant qu’actuellement, le gouvernement québécois est incapable d’en faire une priorité par manque de ressources », a affirmé Jean‑Martin Aussant.

    Autrement dit, le député Aussant propos une hausse des impôts. Puisqu’il serait dix fois plus difficile de contrôler et d’abaisser le niveau d’imposition, sans l’option des revenus paralelles non déclarés.
    C’est plutot l’inverse qu’il faut proposer. Un rapport au fédéral seulement, commen en Ontario. Étant donné que c’est le rapport du Québec qui est le plus incompréhensible, d’une complexité indescriptible.
    sp

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 491 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 8 mois, le jeudi 18 mars 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Nostradamus: confitures et laxatif aux pétales de roses Nostradamus a écrit le  Traité des fardemens et confitures en 1555. Le titre original est Excellent et moult utile Opuscule [...]

2010: Au Québec, c’est déficit sur déficit Dans son rapport 2009-2010 déposé à l’Assemblée nationale le 17 février, le vérificateur général constate que le Québec continue à [...]

2010: Droits d’auteur: une victoire symbolique importante pour les créateurs québécois Les artistes et les créateurs québécois peuvent se réjouir d’une motion que le Bloc Québécois a réussi, au terme d’une [...]

2010: Logements au Nunavik Le député de Lac-Saint-Jean et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires intergouvernementales canadiennes et de relations avec les Premières [...]

2009: Red Bull Crashed Course La semaine dernière j’ai été invite à une réunion de mobilisation en vue des prochaines élections municipales de la Ville [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages