Le lundi 8 mars 2010

ÉconomieQuébec

Papiers White Birch sous la protection de la loi sur la faillite

L’immobilisme des conservateurs a assez duré!

Par Bloc Québécois

Le Bloc Québécois dénonce l’immobilisme des députés et ministres conservateurs, qui accule les employeurs de l’industrie forestière à la faillite et provoque des mises à pied massives dans le secteur forestier.

Après avoir appris que Papiers White Birch avait placé ses entreprises de Masson-Angers, Québec et Rivière-du-Loup sous la loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, le député de Gatineau, Richard Nadeau, la députée de Québec, Christiane Gagnon, ainsi que le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques et député parrain de Montmagny–L’Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, Claude Guimond, ont dénoncé l’immobilisme des députés et ministres conservateurs, qui accule les employeurs de l’industrie forestière à la faillite et provoque des mises à pied massives dans le secteur forestier.

« La situation est catastrophique pour l’ensemble du Québec, et c’est particulièrement vrai dans la région de l’Outaouais. Domtar a fermé ses portes, puis Thurso et Portage-du-Fort en ont fait autant, AbitibiBowater s’est placé sous la loi des arrangements avec les créanciers et c’est maintenant Papier Masson qui en arrive à cette douloureuse extrémité. À quel moment le gouvernement conservateur prendra-t-il conscience de l’importance et de l’urgence d’agir? Au lieu de ça, le ministre et député de Pontiac, Lawrence Cannon, se transforme en courant d’air et assiste à l’hécatombe sans poser le moindre geste pour venir en aide au secteur de la forêt. C’est inadmissible et ça démontre le peu de poids qu’a un ministre conservateur québécois à la table du cabinet fédéral! » a déclaré Richard Nadeau.

« C’est plus de 1100 travailleuses et travailleurs québécois qui sont dans l’incertitude aujourd’hui dans les usines de Québec, Rivière-du-Loup et Masson-Angers. L’inaction et l’attentisme des conservateurs ont des conséquences bien réelles, on le voit cruellement avec cette annonce qui met une nouvelle fois en lumière les graves difficultés de l’industrie québécoise de la forêt. Les députés conservateurs de la région de Québec – la ministre responsable de la région de Québec, Josée Verner, et la députée de Beauport-Limoilou, Sylvie Boucher, en tête – peuvent bien se vanter d’être ″au pouvoir″, mais le seul véritable pouvoir qu’ils ont, c’est celui d’obéir à un premier ministre qui a clairement tourné le dos au Québec et à ses industries », a lancé Christiane Gagnon.

« Alors que le gouvernement conservateur a consenti près de 10 milliards de dollars à l’industrie automobile ontarienne, il n’a concédé que des miettes à l’industrie forestière, malgré les belles promesses du député de Montmagny–L’Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, en campagne électorale. Pourtant, des solutions à faible coût existent pour aider le secteur de la forêt à traverser la crise. En effet, dans nos propositions budgétaires, nous réclamons, à l’instar du Conseil de l’industrie forestière du Québec et des syndicats, la mise en place de prêts et de garanties de prêts, comme l’a fait Investissement Québec et tel que l’avait promis Stephen Harper en 2005. », a conclu Claude Guimond.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 437 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 3 mois, le lundi 8 mars 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Sex-ratio en Indes: 400 hommes pour 100 femmes Selon Wikipédia, dans certaines régions rurales en Inde, on a environ 400 hommes pour 100 femmes. C'est un problème extrêmement [...]

2013: 8 mars, jour férié ? Une gynocratie, c’est quoi? – Vidéo Dans quelques pays aujourd'hui 8 mars c'est jour férié afin de marquer la Journée internationale de la femme. Ainsi, au [...]

2012: Journée internationale des femmes: une mère appuie les étudiants dans leur lutte Cette lettre est en train de devenir virale sur Facebook ((LETTRE OUVERTE D'UNE MÈRE AU MINISTRE DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE: [...]

2011: Un incendie éclate dans un des tunnels de l’Université Laval Lundi en fin de journée, un incendie s'est produit dans un des tunnels de service de l'Université Laval. Le feu [...]

2010: Manifestation pour l’abolition du poste de lieutenant-gouverneur Voici des extraits de la manifestation du Réseau de Résistance du Québécois pour l'abolition du poste de lieutenant-gouverneur, tenue le [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages