Le dimanche 11 octobre 2009

QuébecÉconomie

Fermeture de l’usine Pratt & Whitney de Longueuil

C’est toute une région qui paie encore une fois pour l’incohérence et la mauvaise foi d’Ottawa

Par Bloc Québécois

En additionnant les 160 mises à pied annoncées cette semaine, c’est maintenant 660 travailleurs et travailleuses qui ont été remerciés par l’entreprise de Longueuil depuis le début de l’année mais Ottawa refuse toujours de se rendre à la demande portée par le Bloc Québécois pour une politique de l’aéronautique.

« C’est toute la région de Montréal et le Québec en entier qui paient le prix de l’incohérence et de la mauvaise foi d’Ottawa avec la fermeture de l’usine de Longueuil de Pratt & Whitney. En additionnant les 160 mises à pied annoncées cette semaine, c’est maintenant 660 travailleurs et travailleuses qui ont été remerciés par l’entreprise de Longueuil depuis le début de l’année mais Ottawa refuse toujours de se rendre à la demande portée par le Bloc Québécois pour une politique de l’aéronautique », a dénoncé aujourd’hui le député de Longueuil–Pierre-Boucher, Jean Dorion.

Le député a souligné que le besoin d’une politique de l’aéronautique fait consensus dans le milieu afin d’apporter un soutien adéquat aux entreprises comme Pratt & Whitney, qui sont aussi importantes au Québec que l’est l’industrie automobile pour l’Ontario. « Au Québec, a souligné Jean Dorion, on retrouve 49% des emplois liés à l’aéronautique au Canada, et pas moins d’un Montréalais sur 95 y trouvait un emploi jusqu’à tout récemment. Dans ces conditions, inutile de préciser que l’aéronautique est l’une des pierres d’assise de l’économie québécoise ».

« Tout comme le gouvernement libéral qui l’a précédé, le gouvernement Harper a ignoré jusqu’ici toutes les propositions qui lui ont été présentées en ce sens, notamment le plan du Bloc Québécois qui bénéficiait d’un soutien enthousiaste de la part des représentants de l’industrie », a rappelé pour sa part le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’industrie, petite entreprise et tourisme et député de Chicoutimi–Le Fjord, Robert Bouchard.

« L’industrie aéronautique québécoise a besoin d’appui pour demeurer compétitive ainsi que d’une politique équitable de retombées régionales. Elle a besoin, tout comme le prévoyait le plan du Bloc Québécois, d’un soutien clair et prévisible pour la recherche et pour le financement des ventes ainsi que d’un programme accessible à l’intention des PME. On compte pas moins de 240 PME au Québec qui attendent un tel engagement de la part d’Ottawa », a précisé Carole Lavallée, députée de Saint-Bruno–Saint-Hubert.

« Les conservateurs se vantent d’avoir réagi vigoureusement pour l’industrie automobile. Ils prétendent même avoir dépensé à ce jour 9,7 milliards de dollars pour venir en aide à l’industrie automobile face à la crise. Or, chaque fois que nos entreprises de l’aéronautique manifestent leur intention d’investir de fortes sommes en recherche et développement pour lancer des projets d’envergure, le manque de soutien et l’absence de politique fédérale claire force la tenue de négociations longues et pénibles. Pourtant, ces entreprises doivent savoir qu’elles peuvent travailler côte-à-côte avec l’État si elles veulent démarrer les initiatives qui leur sontnécessaires pour conserver leur place dans le marché. Pourquoi, alors, un tel entêtement à ne rien faire? » a conclu Robert Bouchard.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 danie Le 21 janvier 2010 à 7h25

    si ont arrêterait d’envoyer nos jobs a l’extérieur du québec ( et même du canada ) sa serait moin pire ! de l’ouvrage il y en a ! mais ils l’envoye a l’extétieure !!!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 443 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 9 ans et 8 mois, le dimanche 11 octobre 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Matricule 728 du SPVM: Stéphanie Trudeau est désarmée et suspendue Radio-Canada, à l'occasion d'un reportage exclusif, dévoilait hier soir que la policière du SPVM Stéphanie Trudeau avait usé de force [...]

2009: Les crimes économiques… Après les Vincent Lacroix et les Jones, pourquoi pas les Charest? Les premiers ont détroussé quelques milliers de citoyens et détourné [...]

2009: Au revoir et, surtout, merci! Bon. On a eu droit aux oraisons funestes d’Alain Dubuc, de Marc Casssivi et de Nathalie Petrowski, qui sont, il [...]

2009: Pourquoi la déclaration des pourboires des croupiers se fait-elle maintenant sur une base volontaire? Le député de La Prairie et porte-parole de l’opposition officielle en matière de travail, François Rebello, déplore le manque de [...]

2009: Accord du commerce intérieur Inquiète que le gouvernement du Québec ratifie, d’ici le 15 octobre prochain, sans débat et sans consensus québécois, un nouvel [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages