Le samedi 6 mars 2010

AmériqueQuébec

Conférence pour la reconstruction d’Haïti

Mais où est le gouvernement Charest?

Caraïbes ]

Par Parti Québécois

Aucune raison ne peut justifier une telle absence du gouvernement du Québec à cette conférence, d’autant qu’elle se déroule ici même au Québec. Aurait-il fallu qu’elle ait lieu à l’étranger pour que le premier ministre du Québec y participe?

Le député de Deux-Montagnes et porte-parole de l’opposition officielle en matière de communautés culturelles, Benoit Charette, se questionne sur les véritables intentions du gouvernement du Québec d’accompagner le peuple haïtien à reconstruire son pays après le violent séisme du 12 janvier dernier.

Au cours des deux derniers jours, une conférence pour reconstruire Haïti, à laquelle participe activement le Parti Québécois, se déroulait à l’École polytechnique de Montréal. Cette conférence, réunissant plus de 500 spécialistes provenant du monde entier, était organisée sous l’impulsion du Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle. Or, aucun représentant du gouvernement du Québec n’a daigné accepter d’être présent à cette conférence alors qu’il a dûment été invité. Nulle part dans le programme final de l’événement ne figurait la présence d’un membre du gouvernement.

« Nous sommes surpris et déçus. Aucune raison ne peut justifier une telle absence du gouvernement du Québec à cette conférence, d’autant qu’elle se déroule ici même au Québec, a déclaré M. Charette. Aurait-il fallu qu’elle ait lieu à l’étranger pour que le premier ministre du Québec accepte d’y participer? M. Charest n’ayant pu participer à la rencontre des leaders en janvier dernier parce que le fédéral lui a refusé l’accès, est-ce à dire qu’il a abdiqué à reconstruire activement Haïti ? », se demande le député de Deux‑Montagnes.

Pour l’opposition officielle, cette absence du gouvernement du Québec, terre d’accueil pour des milliers de Québécois d’origine haïtienne, constitue ni plus ni moins qu’un impair diplomatique que le gouvernement du Québec devra s’empresser de corriger.

« Plusieurs ministres du gouvernement haïtien sont sur place et l’on attendait le premier ministre haïtien, Jean-Max Bellerive. Comment se fait-il qu’aucun ministre du gouvernement Charest ne soit présent ? C’est gênant. Ce n’est pas parce que les projecteurs ne sont plus sur Haïti que les problèmes sont réglés. Il y a tant à faire et la moindre des choses, en pareille circonstance, c’est d’être présent à toutes les occasions pour aider ce peuple à se relever », a conclu Benoit Charette.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 331 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 1 mois, le samedi 6 mars 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Amérique, Caraïbes.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Changement d’heure au Québec 2013: reculer ou avancer au printemps ? C'est déjà le temps de changer l'heure de nos horloges, réveille-matin, montres,  radios d'auto, de nos fours à micro-ondes, etc. À [...]

2013: Marc Ouellet: Qui est pris qui croyait pape Chers cardinaux et cardinales (s'il y en avait par hasard de la gente féminine), vous allez bientôt vous réunir dans [...]

2010: Comment remplacer une démocratie par une autre? Une vrai démocratie origine du peuple et elle est constituée d'une masse de personnes ayant des affinités de langue, de [...]

2010: Le Big One, où frappera-t-il? « The Big One », tel est le nom donné à un séisme dévastateur qui doit, théoriquement, se produire, dans [...]

2010: Caisse de dépôt: tripotage politique et démembrement En 2008, la Caisse a perdu 40 milliards, si elle avait eu un rendement comparable aux autres fonds de cette [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages