Le jeudi 4 mars 2010

ÉconomieQuébec

Caisse de dépôt et placement du Québec: on attend toujours des résultats!

Sans surprise, Michael Sabia était un mauvais choix!

Par Parti Québécois

Si la Caisse avait fait aussi bien que ses pairs, il y aurait 5 milliards de dollars de plus dans le bas de laine des Québécois. Mais nous avons traversé une crise financière qui, selon les promesses des libéraux de Jean Charest lors des dernières élections, ne devait pas exister…

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a dévoilé ses résultats. Somme toute, le bilan est passé de résultats « catastrophiques » à « très mauvais ». Si la Caisse avait fait aussi bien que ses pairs, il y aurait 5 milliards de dollars de plus dans le bas de laine des Québécois. Mais nous avons traversé une crise financière qui, selon les promesses des libéraux de Jean Charest lors des dernières élections, ne devait pas exister…

Alors que nous sommes derniers de classe dans le domaine, il serait mal venu de se vanter. Même le ministre des Finances, Raymond Bachand, ne s’est pas montré impressionné par la performance de la Caisse de dépôt et placement en 2009. En réaction aux résultats financiers rendus publics jeudi par la direction de la Caisse, M. Bachand a convenu, par voie de communiqué, qu’il aurait préféré un meilleur rendement, à la suite des pertes monumentales de près de 40 milliards de dollars de l’année précédente.

Selon le Parti Québécois, Michael Sabia était un mauvais choix, surtout considérant ses résultats qui sont très mauvais. Ailleurs on a des rendements de 14%, au Québec on obtient 10%. Selon la Banque Royale, c’est même 15 points de différence. Il s’agit en fin de compte de milliards de dollars de manque à gagner. On risque encore de perdre totalement la mise dans certains investissements.

En conférence de presse plus tôt jeudi pour lancer le cahier de réflexion du prochain colloque, Pauline Marois a répondu aux questions des journalistes sur la Caisse de dépôt. Ça tombe bien, puisque la création de la richesse est le thème du prochain colloque du Parti Québécois.

« En tant que gouvernement souverainiste, nous comptons d’abord obtenir plus de pouvoirs et plus de moyens, qui seront réclamés à Ottawa. Le rapatriement de l’assurance-emploi, de l’aide aux entreprises, des points d’impôts en éducation, font partie du plan de match pour la souveraineté. C’est une redéfinition de la social-démocratie, basée sur la création de plus de richesse, qui pourra être mieux partagée », a lancé Pauline Marois.


Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 341 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 7 mois, le jeudi 4 mars 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Miriam Makeba à l’honneur sur Google avec un doodle Vous trouverez sur le moteur de recherche Google aujourd'hui un joli logo doodle en l'honneur de Miriam Makeba, née le [...]

2013: Option nationale: succès pour le congrès et Jean-Martin Aussant Jean-Martin Aussant a peut-être perdu son siège lors des dernières élections, mais ça ne l'a pas empêché de faire la [...]

2013: Mauritia: microcontinent, une hypothèse Mauritia est le nom donné à un microcontinent hypothétique par une équipe de scientifiques formée de Trond H. Torsvik, Hans Amundsen, [...]

2011: Le français dégringole au Québec « Un Québec aussi français que l’Ontario est anglais », « Le français, langue commune de la société québécoise », les idées claires ne [...]

2011: Lacroix, Jones, Charest Pour ceux qui ont manqué la conférence/événement de MCN21, hier à l’UQAM, voici quelques clips aux phrases percutantes qui rentraient [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages