Le lundi 1 février 2010

EnvironnementQuébec

Des isotopes radioactifs pour justifier Gentilly-2?

Nul besoin de centrale nucléaire pour produire ces précieux isotopes

Par MSQN

Le maire de Bécancour tente de légitimer le projet de reconstruction de la centrale nucléaire auprès de son électorat en parlant de possibilité de produire des isotopes radioactifs pour la médecine.

Le maire de Bécancour, Maurice Richard, tente de légitimer le projet de reconstruction de la centrale nucléaire auprès de son électorat en parlant de possibilité de produire des isotopes radioactifs pour la médecine. La population apprend enfin que Gentilly-2 ne produit pas d’isotopes médicaux et que sa technologie n’est pas adéquate pour en produire.

M.Richard sent la soupe chaude et ne veut pas se brûler dans ce dossier qui n’a aucune raison d’être. D’ailleurs, nul besoin de centrale nucléaire pour produire ces précieux isotopes. En effet, l’université McGill produisait jadis tous ses isotopes médicaux dans un cyclotron situé sur son campus. Le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke a développé en 2007 une technique à base de fluorure de sodium qui pourrait fournir plusieurs hôpitaux. Son utilisation permet de détecter des fractures cachées, des cancers du sein et de la prostate. Le CHUS a mis en branle sa production de fluorure après la première crise d’isotopes.

Lors de la dernière rencontre de l’Union des municipalités du Québec, le maire d’Amqui, Gaétan Ruest a déposé une résolution pour que les villes rejettent le nucléaire. À cette occasion, il a rencontré Maurice Richard. Celui-ci lui aurait dit qu’il n’avait pas de sympathie pour le nucléaire mais désirait simplement sauvegarder les « jobs » dans sa municipalité. Mais à quel prix? Les gens de Bécancour et la population du Québec ont raison de se questionner et même de rejeter l’aventure nucléaire au Québec.

Charlk River en Ontario produisait des isotopes radioactifs quand, l’année dernière, des milliers de litres d’eau lourde hautement contaminés au tritium se sont déversés dans la rivière des Outaouais. Aucune technologie de filtrage n’existe dans le monde pour extraire cette substance toxique de l’eau et de l’air. Ironie du sort, cette centrale fera augmenter les futurs besoins en isotopes médicaux car le tritium peut causer des cancers, des leucémies, des effets tératogènes et des malformations congénitales.

Cet incident n’est pas isolé. En France à Tricastin, dans la vallée du Rhônes, une autre fuite majeure s’est produite il y a 2 ans. Le 11 janvier dernier, suite à une erreur humaine, des travailleurs à Gentilly-2 furent aussi contaminés dû à un déversement d’eau lourde à l’intérieur de la centrale.

Maurice Richard a fait des bons coups mais Gentilly-2 est l’un des pires héritages qu’il lèguera aux gens de la région et à l’ensemble des citoyens et citoyennes du Québec. Gentilly, Bécancour, Saint-Pierre-les-Becquets et Champlain ont assez accumulés de radiations.

M.Richard, je vous encourage à vous informer davantage sur les risques passés, présents et futurs d’une centrale nucléaire ainsi qu’aux alternatives en emplois sécuritaires réalisables dans votre parc industriel avant d’acquiescer au lobby d’une poignée d’intéressés.

Que faudra-t-il au gouvernement libéral et au maire de Bécancour pour entendre raison dans ce dossier? On dit qu’il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée. Je garde espoir que votre municipalité se rallie à la résolution du maire d’Amqui.

En terminant, j’en profite pour vous inviter à vous joindre au Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire pour que tous ensemble nous puissions continuer un développement économique socialement acceptable en mettant fin au cauchemar nucléaire.

Citoyennement vôtre,

Sébastien Bois
Porte-parole des Citoyens Mauriciens pour le Déclassement Nucléaire

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Sébastien Bois, Trois-Rivières

Articles rédigés: 39 articles

Profil: Le Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire présente un défi pour chaque québécois et québécoise, peu importe leur allégeance politique. Nous nous devons de manifester ouvertement notre désaccord avec les…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 526 a été rédigé par Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire il y a 9 ans et 5 mois, le lundi 1 février 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Jour de la Liberté nationale: Abraham Lincoln – Vidéo Abraham Lincoln, qui vécu du 12 février 1809 au 15 avril 1865 , est le seizième Président des États-Unis. Il est le premier président républicain de l'histoire du pays. Mais en quoi est-il [...]

2012: Allocations et pensions de vieillesse Effectivement, il semble plutôt que ce serait en demeurant des colonisés soumis que les Québécois pourraient, vraiment, perdre leurs allocations [...]

2010: Rappel de Toyota: 5 choses que les propriétaires peuvent faire Dès la semaine prochaine, Toyota pourrait commencer à corriger le problème de la pédale d'accélération qui coince et qui a [...]

2010: Le contrôle fédéral de l’information Québécoise et Canadienne La première partie de cet article reprend l'essentiel d'un article que j'ai publié en janvier 2006 sur mon site saglacweb.com [...]

2010: Les Québécois se préoccupent moins de leurs dettes que les Canadiens RBC a affiché dans son rapport du mois de janvier de l'indice mensuel des perspectives de consommation au Canada que [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages