Le mercredi 2 décembre 2009

QuébecPolitique

Enquête publique sur l’industrie de la construction

Jean Charest se bouche les oreilles

Par Parti Québécois

Le premier ministre Jean Charest, qui agit davantage comme le chef du Parti libéral que comme le premier ministre de tous les Québécois, semble cacher la vérité et avoir un agenda caché… pour protéger les amis du régime!

La semaine dernière, plusieurs municipalités et ordres professionnels ont donner davantage de poids au mouvement populaire qui réclame la tenue d’une enquête publique sur l’industrie de la construction.

Dans les derniers jours, l’Association des policiers provinciaux du Québec, la Fraternité des policiers de Montréal et l’Association des procureurs de la couronne du Québec ont joint leur voix à la grogne.

Pour faite suite à ce concert de protestations contre le gouvernement libéral de Jean Charest qui refuse toujours d’entendre l’appel des Québécois, le Parti Québécois a déposé mercredi une motion à l’Assemblée nationale, pour maintenir la pression.

« Que l’Assemblée nationale appuie le maire de Montréal, le maire de Québec, la mairesse de Longueuil, la Fédération des municipalités du Québec, l’Ordre des ingénieurs du Québec, l’Ordre des architectes du Québec, l’Association des policiers provinciaux du Québec, la Fraternité des policiers de Montréal et l’Association des procureurs de la couronne du Québec qui réclament une enquête publique sur les allégations de corruption, malversation, collusion dans le domaine de la construction au Québec. »

Déjà, en septembre, le Parti Québécois prenait les devant à l’Assemblée nationale sur ce dossier. Ça urge ! Puis, à la mi-novembre, une autre motion avait été rejetée par les libéraux.

On apprend jeudi, le 26 novembre, que la CSN-Construction réclame à son tour une enquête publique. Dans les médias, tous sont unanimes: les arguments mis de l’avant par le premier ministre pour justifier son refus se sont effondrés un à un…

Plus tard en journée, jeudi, lors de la période de questions, la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, a encore martelé l’urgence de lancer une commission d’enquête publique et indépendante sur l’industrie de la construction. Le premier ministre Jean Charest, qui agit davantage comme le chef du Parti libéral que comme le premier ministre de tous les Québécois, semble cacher la vérité et avoir un agenda caché… pour protéger les amis du régime!


Voici la liste des organisations et personnalités qui réclament une enquête publique sur l’industrie de la construction :

  • Le Parti Québécois,
  • L’Action démocratique du Québec,
  • Québec solidaire,
  • Le maire de Montréal, Gérald Tremblay,
  • Le maire de Québec, Régis Labeaume,
  • La mairesse de Longueuil, Caroline St‑Hilaire
  • La Fédération des municipalités du Québec, qui regroupe 7000 élus et représente plus de 1000 municipalités au Québec,
  • L’Ordre des ingénieurs du Québec,
  • L’Ordre des architectes du Québec,
  • L’Association des policiers provinciaux du Québec,
  • La Fraternité des policiers de Montréal,
  • L’Association des procureurs de la couronne du Québec.
  • Antonio Nicaso, expert international du célèbre réseau criminel italien,
  • Plus de 80% de la population!

Si tout le monde désire de quoi sauf le parti au pouvoir, il faut se poser des questions!

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Sommet économique 2010 de Lévis - Amériquébec Le 23 janvier 2010 à 0h51

    […] de la construction et que cet argent se retrouve dans les poches de gens malhonnêtes. « Tenir une commission d’enquête permettra de mettre à jour tout ce système de collusion dans cette industrie qui nous coûte, […]

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 423 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 7 mois, le mercredi 2 décembre 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2008: Des engagements fermes en matière de changements climatiques Les dirigeants du monde entier se pencheront sur les suites à donner au Protocole de Kyoto lors de la Conférence [...]

2008: Le film “Ce qu’il faut pour vivre” Le premier long-métrage de Benoît Pilon est l’un des grands lauréats du Festival des films du monde de Montréal. Il [...]

2008: Des députés du Bloc invitent les Québécois à appuyer Pauline Marois le 8 décembre Considérant tout particulièrement la période difficile dans laquelle nous entrons sur le plan économique, nous croyons nécessaire de lancer un [...]

2008: Crise politique à Ottawa: Un Québec debout, c’est un Québec gagnant! « En refusant de se battre contre le plafonnement de la péréquation que voulait imposer Stephen Harper, Jean Charest a [...]

2007: Quand la CIA veut renverser Hugo Chavez J'ai trouvé ce texte en survolant Vigile, et comme j'aime bien le Venezuela, je tenais à vous le partager. Puisqu'aujoud'hui [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages