Le lundi 16 novembre 2009

QuébecPolitique

La ministre Normandeau félicite Hydro-Québec de supprimer 250 emplois de service à la clientèle

Le Parti Québécois dénonce Nathalie Normandeau

Par Parti Québécois

En même temps que les employés font des heures supplémentaires pour répondre à la demande des clients qui contactent le service à la clientèle, on annonce que plusieurs centaines de leurs collègues à travers le Québec perdront leur emploi sous peu. Comment la ministre Normandeau peut-elle cautionner cette pratique?

Le député de Jonquière et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’énergie, Sylvain Gaudreault, est outré que la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, ait félicité Hydro-Québec d’avoir annoncé la semaine dernière la mise à pied de 250 personnes au service à la clientèle et de recouvrement de la société d’État.

« La ministre Normandeau peut bien dire aujourd’hui à l’Assemblée nationale qu’elle compatit avec les employés et qu’elle a demandé à Hydro-Québec de se rasseoir à la table de négociation avec le syndicat; la réalité, c’est que de l’autre côté, elle a félicité Hydro-Québec. C’est méprisant, arrogant et choquant », a vivement dénoncé Sylvain Gaudreault.

En effet, dans un courriel daté du 4 novembre dernier adressé aux autorités d’Hydro-Québec, l’attaché de presse de la ministre Normandeau s’est exclamé, au nom de celle-ci, « Bravo » en ajoutant le sourire caractéristique d’un échange de courriel.

« C’est d’autant plus questionnable qu’Hydro-Québec admet elle-même que le délai de réponse à ses clients est trop long et que l’indice de satisfaction des clients résidentiels est à la baisse. Qui plus est, le nombre de plaintes a explosé, passant de 10 800 en 2007 à 12 800 en 2008. Pourquoi Hydro-Québec coupe-t-elle dans son service à la clientèle alors qu’elle avoue elle‑même qu’il est déficient? », se questionne Sylvain Gaudreault.

Pour sa part, le député de La Prairie et porte-parole en matière de travail, François Rebello, estime qu’Hydro-Québec agit à l’encontre des règles élémentaires de saine gestion. « En même temps que les employés font des heures supplémentaires pour répondre à la demande des clients qui contactent le service à la clientèle, on annonce que plusieurs centaines de leurs collègues à travers le Québec perdront leur emploi sous peu. Comment la ministre Normandeau peut-elle cautionner cette pratique? », a poursuivi M. Rebello.

Rappelons que selon le président du Syndicat des employés de techniques professionnelles et de bureau, Claude Arseneault, il est à prévoir que la qualité du service « se détériorera, que les dossiers en retard s’accumuleront et que les gens attendront encore plus longtemps au téléphone ».

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Fern Le 18 novembre 2009 à 13h05

    BON EXEMPLE que la majorité des élus libéraux vivent dans les “LIMBES”.
    La HAUTE_CLASSE a toujours “écrasée” les “plus petits”.
    Ils peuvent bien dire que les membres de l’ADQ étaient pas intelligents et pas assez scolarisés pour administrer le gouvernement.

  2. 2 michelle audet Le 5 avril 2010 à 17h06

    je suis a l,emploie de L.U.S.M.Q anciennement (CHRG).a temps plein Psychiatrie.Je suis infirmiere depuis plus de 25 ans a la recherche d’un autre secteur. J’ai de l’expérience au CHUL a quebec Maison neuve a montreal égalememt.
    Je m’intéresse a votre organisme qui serait surement enreschissante en expérience et en aprentissage.
    Bien a vous
    Michelle Audet 1-418-845-4745

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 340 a été rédigé par Parti Québécois il y a 11 ans et 2 mois, le lundi 16 novembre 2009.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Projet de loi sur le rôle accru des pharmaciens dans le système de santé « Ça fait pratiquement deux ans que nous réclamons le dépôt d’un projet de loi qui permettra d’accroître le rôle [...]

2011: Le MNQ dénonce l’embauche de dirigeants unilingues anglophones à la Caisse de dépôt Réagissant à un article paru hier matin dans La Presse, le Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) dénonce [...]

2011: Le Plan Nord et l’Accord de libre-échange Canada-Europe servent les intérêts de Power Corporation Si vous suivez l'actualité assidûment, vous vous souviendrez de cet épisode l'an dernier où Hydro-Québec avait fait une offre au [...]

2011: La planète est en danger… Les dommages fait par le clan Charest à l'économie du Québec sont si énormes qu'on aura beaucoup de difficultés à [...]

2011: Fini les excuses, nous voulons des résultats! Impératif français réclame du gouvernement du Québec, de l’Office québécois de la langue française (OQLF) et du Directeur des poursuites [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages