Le mercredi 21 octobre 2009

QuébecPolitique

Gouvernance dans les cégeps

La ministre doit faire son choix: l’éducation ou des nominations

Par Parti Québécois

Comment comprendre la logique de la ministre de l’Éducation qui veut désormais exclure le directeur des études du conseil d’administration? Ça n’a aucun sens! La ministre Courchesne hésite entre donner priorité à l’éducation ou à des nominations.

La députée de Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’enseignement supérieur, de recherche et de développement, Marie Malavoy, exige de la ministre de l’Éducation, Michelle Courchesne, qu’elle apporte des amendements majeurs au projet de loi 44 sur la gouvernance des cégeps si elle veut obtenir l’appui de l’opposition officielle.

« La très grande majorité des personnes entendues en commission parlementaire a été très claire: ce projet de loi est inacceptable dans sa forme actuelle. La ministre Courchesne ne peut penser aller de l’avant en faisant fi des récriminations qui lui ont été faites. Autrement, elle confirmera les dires du leader du gouvernement, Jacques Dupuis, qui affirme que les commissions parlementaires ne servent à rien puisque les décisions sont déjà prises », a indiqué Marie Malavoy.

L’opposition officielle reproche au projet de loi sur la gouvernance des cégeps d’appliquer la politique de gestion libérale, celle d’imposer un modèle mur à mur. La députée rappelle que le projet de loi prévoit que la composition du conseil d’administration serait à l’image de celle des sociétés d’État, avec une majorité de membres externes dont huit membres seront nommés par la ministre. « Comment comprendre la logique de la ministre de l’Éducation qui veut désormais exclure le directeur des études du conseil d’administration? Ça n’a aucun sens! La ministre Courchesne hésite entre donner priorité à l’éducation ou à des nominations. Au Parti Québécois, notre choix est clair: c’est l’éducation », a soutenu la députée de Taillon.

« La reddition de comptes, nous y croyons, elle est nécessaire, mais l’imposition d’un modèle unique de mur à mur, qui ne s’applique pas aux fondements de la mission des cégeps, ne viendra en rien améliorer la situation. Hydro-Québec et la Caisse de dépôt ont une majorité de membres externes et des comités de vérification; pourtant, ça ne les a pas empêchés d’octroyer des bonis injustifiés et de réaliser des pertes historiques à la suite de mauvaises décisions », a conclu Marie Malavoy.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 324 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 9 mois, le mercredi 21 octobre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Changements climatiques: hommes et troisième âge moins inquiets Cette étude d'un groupe de chercheurs de l'Université d'Umeå ((Université d'Umeå)) et de l'institut de recherche suédois FOI ((FOI)) démontre que [...]

2009: Nomination d’un nouveau directeur de la prison de Sept-Îles « Il n’est pas question d’accepter que le ministère de la Sécurité publique, nous envoie M. Johnny Simard comme directeur [...]

2008: Les Hurons demandent l’annexion de 25 000 kilomètres carrés de territoire Le chat est enfin sorti du sac! Les Hurons demandent au Gouvernement du Québec d’annexer 25 000 kilomètres carrés de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages