Le vendredi 9 octobre 2009

QuébecPolitique

Fin de la consultation sur le projet de loi 57 pour un nouveau régime forestier

La ministre Normandeau doit retourner à sa table à dessin

Nouvelles brèves ]

Par Parti Québécois

Tout le monde convient que le dépôt du projet de loi présenté en juin dernier était précipité et contient trop d’imprécisions pour juger de son effet réel pour une meilleure gestion de nos forêts. En pareille circonstance, la ministre Normandeau a un important travail à faire.

Au terme de la consultation sur le projet de loi 57 pour un nouveau régime forestier, le député de Roberval et porte-parole de l’opposition officielle en matière de mines et de forêts, Denis Trottier, croit que la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, doit nécessairement retourner à sa table à dessin tellement son projet de loi n’a pas passé la rampe d’acceptabilité des intervenants consultés.

« Tout le monde convient que le dépôt du projet de loi présenté en juin dernier était précipité et contient trop d’imprécisions pour juger de son effet réel pour une meilleure gestion de nos forêts. En pareille circonstance, la ministre Normandeau a un important travail à faire, a déclaré Denis Trottier. N’eut été de notre insistance pour une vaste consultation, nous n’aurions pas pu cerner toutes les faiblesses, les imprécisions et les irritants de ce projet de loi », a ajouté M. Trottier.

Selon le député, la ministre Normandeau devra particulièrement préciser le fond sa pensée sur l’approche écosystémique qu’elle souhaite mettre en place. Elle devra également être plus créative afin d’améliorer les conditions et le sort des travailleurs sylvicoles.

Le Parti Québécois espère aussi que le gouvernement libéral profitera de la réécriture du projet de loi pour mettre en place une véritable charte du bois qui pourrait contribuer à développer une culture forestière chez tous les Québécois. La politique accrue d’utilisation du bois actuellement en vigueur est jugée « trop timide ».

« La ministre Normandeau devra aussi développer l’art de faire deux choses à la fois : réécrire son projet de loi pour doter le Québec d’un régime forestier digne du 21e siècle et doit aussi s’occuper, enfin et concrètement, des travailleurs forestiers qui en arrachent présentement et depuis longtemps », a conclu Denis Trottier.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 289 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 9 mois, le vendredi 9 octobre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Nouvelles brèves, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: L’objectif international de réduction des émissions de gaz à effet de serre En vue de la 15ème Conférence de l’ONU sur les changements climatiques qui aura lieu à Copenhague du 7 au [...]

2009: Protection de la route 138 La députée de Duplessis, Lorraine Richard, presse le premier ministre Jean Charest de passer de la parole aux actes, lui [...]

2008: Le sort du Grand Prix de Montréal Surprise et inquiète d’apprendre aujourd’hui que Montréal ne figure pas au calendrier de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) en [...]

2008: À propos du déséquilibre fiscal… Dans un Québec sous tutelle, il n’y aura plus de déséquilibre fiscal. Notre majorité n'aura plus l'autorité de définir ce [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages