Le samedi 26 septembre 2009

Québec

Mort de Pierre Falardeau: hommage du journal Le Québécois

Merci Pierre!

L'indépendance du Québec ]

Par RRQ

Pierre Falardeau est un Québécois unique et par conséquent irremplaçable. Rares sont les individus qui croient tellement en une cause qu’ils construisent leur vie en fonction d’elle. Pierre était l’un de ces hommes exceptionnels. Pierre a été un père pour nous.

L’organisation du Québécois pleure le départ d’un grand ami et d’un mentor. Pierre Falardeau, ce Québécois profondément en amour avec la liberté, aura été pour nous, comme pour ceux qui rêvent d’un Québec libre, un exemple de droiture, d’authenticité, d’honnêteté, d’intelligence et de passion. Sa perte laisse un grand vide dans nos cœurs et dégarni d’autant la ligne de front qu’il occupait si brillamment. Combler ce vide exigera l’abnégation de plusieurs : un seul individu ne pourra jamais le faire.

Pierre Falardeau est un Québécois unique et par conséquent irremplaçable. Rares sont les individus qui croient tellement en une cause qu’ils construisent leur vie en fonction d’elle. Pierre était l’un de ces hommes exceptionnels. Toute sa vie, il s’est battu avec passion contre ce système qui espère faire des Québécois des Canadians. Pierre s’est opposé à cela avec ses moyens et ses talents en étant bien souvent seul sur la ligne de front. Pour nous, et pour tous les Québécois, Pierre demeurera à jamais un exemple de courage, de ténacité et d’intégrité.

Mais Pierre Falardeau, c’était également un être d’une générosité extrême. Il y a 10 ans de cela, il a rencontré les jeunes que nous étions alors et qui désiraient mettre sur pied un journal et une maison d’édition indépendantistes. Pierre a été le seul à faire plus que nous donner une simple tape dans le dos pour nous encourager à continuer. Il nous a dit qu’il nous aiderait à accomplir notre mission. Et il l’a fait. Il a toujours été très disponible pour nous, comme il était toujours disponible pour la cause. Pierre a été un père pour nous. Les militants que nous sommes aujourd’hui, nous le devons en grande partie à ce fier patriote qui n’a jamais fui devant les forces de la soumission.

Il était tout aussi généreux envers l’ensemble du mouvement indépendantiste et ceux qui croient en un Québec enfin libéré des chaînes canadiennes.

Pierre, nous tenons à t’adresser nos remerciements les plus chaleureux et fraternels. Nous savons tout ce que tu as fait pour nous et la cause. Ton héritage est immense et continuera de nous servir jusqu’à la victoire. En ce triste jour, nous avons aussi des pensées emplies d’affection et d’empathie pour tes proches.

Salut à toi, frère de combat! Toujours, tu demeureras dans nos cœurs et nos esprits!

6 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 André Gignac Le 26 septembre 2009 à 23h08

    Monsieur Bourgeois,

    Je n’ai rien à rajouter à votre texte qui était très à point.
    Inutile de vous dire que lorsque j’ai entendu ce matin que Pierre était
    décédé, j’ai versé des larmes en me disant que nous avions perdu un vrai
    patriote qui sera difficile à remplacer. Pierre m’a beaucoup influencé et je
    continuerai son travail en gueulant aussi fort que lui pour l’indépendance
    du Québec et pour toutes les injustices sociales et politiques contre notre
    peuple Québécois. J’ai déjà commencé sur Vigile et je vais toujours
    m’inspirer de lui, soyez-en assuré! Merci Pierre pour tout ce que tu as
    fait pour nous. Nous l’aurons notre pays, je m’en charge!
    André Gignac 26-9-09

  2. 2 Carol Bilodeau Le 27 septembre 2009 à 0h06

    Mes jeunes enfants ne l’entendront pas parler comme j’ai eu à le faire….

    Il aurait sans doute voulu que nous parlions tous comme des colons afin que les étrangers nous rejettent et ne nous envahissent pas. La meilleure façon pour que personne n’entre dans une maison c’est de la rendre répugnante et c’est exactement ce qu’il a fait toute sa vie.

    Pour moi un colon comme lui qui défend une cause c’est identique au terrorisme: on n’atteint pas le but recherché et on décourage les gens dans son propre camp.

    Bof.

  3. 3 Dave Le 27 septembre 2009 à 0h43

    Franchement M. Bilodeau, vous parlez sans savoir. Pierre Falardeau a toujours accueilli les étrangers. Comme il l’a déjà dit, que quelqu’un soit blanc, noir, mauve avec des pitons jaunes-oranges, s’il veut défendre la cause du Québec, alors il sera son frère.

    Concernant votre commentaire sur le terrorisme, ça ne mérite même pas une réponse tellement cette comparaison est farfelue.

    Même Jean Charest souligne l’oeuvre de Falardeau aujourd’hui. C’est tout dire.

  4. 4 Allain Jules Le 27 septembre 2009 à 3h10

    Merci de rendre hommage à ce grand homme.

  5. 5 g. halle Le 27 septembre 2009 à 15h38

    On a pu hair l’homme a titre de fédéraliste. Mais, on ne peut ignorer le talent et la conviction de cet homme lequel s’est donné a son pays sans demander de retour. Oui, son style était directe et non conforme a l’occasion. Mais sachons lui reconnaître sea grandes qualités.

    G. H.

  6. 6 Franco Le 28 septembre 2009 à 21h06

    Moi meme je suis un etranger de l’amerique latine et c’est grace a ce grand intellectuel quebecois que je suis souverainiste , il m’a fait aimer son Québec avec passion, et c’est sur que je continuerai à être fidele a ses idées qui aujourd’hui sont les miennes

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Patrick Bourgeois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 383 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 9 ans et 8 mois, le samedi 26 septembre 2009.

Il y a 6 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: La toute dernière édition du Maclean’s (Une primeur) [caption id="attachment_4846" align="alignnone" width="270" caption="MACLEAN'S change sa page couverture !"][/caption]

2010: Le PLC d’Ignatieff prépare sa salade préélectorale Les libéraux canadiens se préparent déjà pour la prochaine campagne électorale fédérale. Ils feront d'ailleurs la tournée des régions du [...]

2009: Décès de Pierre Falardeau La chef de l’opposition officielle et députée de Charlevoix, Pauline Marois, a tenu à rendre un dernier hommage au grand [...]

2009: Pour une commission d’enquête publique sur la construction… Depuis quelques mois, au Québec, un scandale n’attend pas l’autre, dans le domaine de la construction. Les premiers scandales éclaboussant [...]

2009: Crimes économiques: le gouvernement libéral patine « Beaucoup de bruit pour rien ». C’est ce qu’a déclaré la députée de Joliette et porte-parole de l’opposition officielle [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages