Le lundi 20 juillet 2009

QuébecEnvironnement

Les algues bleu-vert et l’inaction du Parti Libéral du Québec

Le PQ invite les citoyens à réagir

Par Parti Québécois

La gestion actuelle de la prolifération des algues bleu-vert est tout simplement un désastre et le gouvernement libéral fait tout pour cacher le problème. Il est temps de regarder les choses en face.

« Il semble que le grand forum de l’an dernier n’était qu’un show de boucane. La gestion actuelle de la prolifération des algues bleu-vert est tout simplement un désastre. Le gouvernement libéral fait tout pour cacher le problème. Il est temps de regarder les choses en face », a déclaré Scott McKay en conférence de presse, ce matin.

Le député de L’Assomption et porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement durable et d’environnement reproche à la ministre de l’Environnement, Line Beauchamp, de tenir un discours soporifique sur la prolifération des algues bleu-vert dans nos lacs au Québec. En effet, le Parti Québécois réclame depuis un bon moment que les citoyens puissent se prononcer sur cet enjeu et fassent part de leurs préoccupations quant à l’état de la situation des lacs et cours d’eau dans leur région.

« Après de nombreuses démarches et pressions, le gouvernement libéral a finalement accepté notre proposition de tenir une commission parlementaire sur les cyanobactéries, qui aura lieu à l’automne prochain seulement. C’est un premier pas mais ce n’est pas suffisant. Il faut que le gouvernement du Québec sente l’urgence d’agir et ce n’est pas le cas encore, malheureusement. Uniquement en Estrie, 17 plans d’eau ont été affectés en 2008 dans des municipalités où ils constituent le premier attrait touristique et récréatif », a poursuivi le député de Johnson, Etienne-Alexis Boucher.

Avenir de nos lacs : la parole aux citoyens

Nous invitons la population à prendre connaissance du document de consultation produit par la commission des transports et de l’environnement de l’Assemblée nationale et intitulé La situation des lacs au Québec en regard des cyanobactéries. Ce document d’une vingtaine de pages propose un état de la situation et des éléments de réflexions en vue de la commission parlementaire de l’automne prochain.

« J’invite également tous les citoyens à m’écrire personnellement. Je m’engage à exprimer leurs préoccupations en commission parlementaire. C’est un enjeu crucial où chacun de nous doit se sentir concerné parce que l’état des lacs et cours d’eau au Québec est alarmant », a conclu Scott McKay.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 340 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 2 mois, le lundi 20 juillet 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Environnement.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Facebook: le PLQ est TRÈS en vogue chez les jeunes de New York! On l'a vu avec la grève étudiante, les réseaux sociaux sont incontournables lorsque vient le temps de faire circuler des [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages