Le mercredi 1 juillet 2009

SociétéQuébec

Crise du logement: les libéraux sont à blâmer

Quelqu'un est surpris?

Par Parti Québécois

Il devient de plus en plus coûteux de se loger. Dans un contexte de crise économique, cette conjoncture défavorable peut amener bien des situations de drame et d’exclusion, notamment pour les personnes aux revenus les plus modestes.

« En cette période de renouvellement de nombreux baux, la situation du logement locatif est tendue et ne s’améliore pas. Il est totalement inadmissible de constater qu’après six ans de gouverne libérale, le taux d’inoccupation des logements se situe toujours sous le seuil d’équilibre », a dénoncé aujourd’hui la députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’habitation et de logement social, Carole Poirier.

La députée fait remarquer que la SCHL publiait récemment un rapport qui illustrait un taux d’inoccupation très faible au Québec, à 2,3% pour les immeubles privés de trois logements. La plupart des grandes villes du Québec connaissent une pénurie de logements : la situation est particulièrement sévère à Québec, Montréal, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay mais l’est aussi, par exemple, à Granby et à Sept-îles. À cette pénurie de logements s’ajoute une hausse continue du prix des loyers depuis quelques années. « Il devient de plus en plus coûteux de se loger. Dans un contexte de crise économique, cette conjoncture défavorable peut amener bien des situations de drame et d’exclusion, notamment pour les personnes aux revenus les plus modestes », a indiqué Carole Poirier.

La crise du logement : pas unique aux logements

Le Parti Québécois s’inquiète aussi des problèmes liés au logement social. Cette semaine, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) jugeait discriminatoire le programme de Supplément au loyer, tel qu’appliqué actuellement par la SHQ. La Commission exigeait une modification des critères. « Le nouveau ministre de l’Habitation, Laurent Lessard, doit au plus vite corriger cette situation. Cet avis de la CDPDJ s’ajoute aux critiques du Vérificateur général qui dressait récemment un portrait peu reluisant de la SHQ. Sa réputation est égratignée. Que va faire Laurent Lessard ? », se questionne Carole Poirier.

La députée d’Hochelaga-Maisonneuve réitère au ministre Lessard la nécessité de refaire le travail de sa prédécesseure, Nathalie Normandeau, qui a modifié par décret le Programme Allocation-logement tout juste avant le remaniement. Ces modifications, qui doivent entrer en vigueur le 1er octobre prochain, ne répondent pas aux objectifs du programme, soit venir en aide aux personnes à revenus modestes, vivant seules, et notamment des personnes âgées de plus de 55 ans. « Il est inadmissible de constater que le revenu maximum d’admissibilité pour une personne seule soit maintenu à 16 480$ dans la nouvelle grille de calcul. De nombreuses personnes aînées de plus de 55 ans se retrouvent dans cette situation », a expliqué Mme Poirier.

« Au-delà des annonces parsemées ici et là à travers le Québec, la situation de l’habitation et du logement est peu reluisante. L’ancienne ministre responsable de ce dossier, Nathalie Normandeau, a agi avec légèreté, sans aucune vision et avec un manque certain de leadership. C’est au tour de Laurent Lessard d’occuper le fauteuil de ministre responsable de l’Habitation. Va-t-il appliquer la philosophie de laisser-aller ou va-t-il assumer ses responsabilités pour enfin améliorer la situation qui s’est dégradée depuis quelques années ? », a conclu la députée d’Hochelaga-Maisonneuve.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Abdul-Rahim Borges Le 2 juillet 2009 à 22h50

    Manque de leadership? Et le PQ, qu’est-ce qu’ils en appellent? Un changement dans le processus pour promouvoir les défavorisés? Le Québec a besoin d’un grand projet de bâtiments des logements sociaux!

  2. 2 Louis LeBrun Le 18 janvier 2010 à 19h22

    Franchement, il y a plutôt lieu d’abolir cette quirielle de programmes don le pire syndrome du socialisme étant les hlm. Si ces gens ont de la difficulté pour se loger, qu’ils trouvent des colocs ou s’organisent autrement, ce n’est pas le problème du contribuable qui ne devrait pas avoir à payer pour ces folies par le biais de ses impôts…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 494 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 1 mois, le mercredi 1 juillet 2009.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Fête du Canada, la confédération: célébrons le royaume antidémocratique d’Ottawa Aujourd'hui encore, le 1er juillet, au lendemain du sommet du G20 de Toronto, marqué par une déferlante d'arrestations et de [...]

2010: Fête du Canada: le jour où Québec célèbre son déménagement du Canada Voilà une spécificité bien québécoise qui fait dire à certains que le Québec est peut-être le seul endroit au monde [...]

2009: Bombardier et sa nouvelle série d’appareils Après quatre ans d’hésitation, Bombardier a officiellement lancé la nouvelle famille d’appareils de la CSeries en juillet 2008. Depuis, elle [...]

2009: Le frêle discours de la soumission Je ne voulais pas regarder le spectacle de la Fête nationale 2009 à la télévision parce que, contrairement à vous, [...]

2009: Fonds communautaire pour les femmes La députée de Laval et porte-parole du Bloc Québécois en matière de condition féminine, Nicole Demers, a dénoncé l’attitude du [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages