Le mardi 16 juin 2009

QuébecPolitique

Projet de loi 51 sur les responsables des services de garde en milieu familial

Le ministre Tomassi est isolé

Par Parti Québécois

Personne ne veut jouer dans les structures actuellement. Il n’y a que le ministre que ça intéresse. C’est d’autant plus questionnable que la lubie du ministre coûterait 12 millions de dollars annuellement aux contribuables pour créer 165 nouveaux conseils d’administration sans ajouter de nouveaux services pour les parents et les enfants du Québec.

À la suite des consultations particulières sur le projet de loi 51, qui se sont terminées hier, le député de Gouin et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Nicolas Girard, constate que le ministre de la Famille, Tony Tomassi, est isolé. La presque totalité des intervenants ont demandé au ministre qu’il modifie le projet de loi afin que la structure actuelle des CPE‑bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial soit conservée.

« Personne ne veut jouer dans les structures actuellement. Il n’y a que le ministre que ça intéresse. C’est d’autant plus questionnable que la lubie du ministre coûterait 12 millions de dollars annuellement aux contribuables pour créer 165 nouveaux conseils d’administration sans ajouter de nouveaux services pour les parents et les enfants du Québec. Personne ne suit le ministre : il est donc isolé. Il doit reculer et retirer les articles 77, 78 et 83 de son projet de loi afin d’éviter la séparation des CPE des bureaux coordonnateurs », a affirmé Nicolas Girard.

Une lettre de ministre ne vaut rien, selon Tony Tomassi

À cet égard, le député de Gouin souligne que le ministre Tomassi, en ayant démontré son intention de jouer de nouveau dans les structures, va à l’encontre de la position prise par sa prédécesseure, Michelle Courchesne, qui, dans une lettre du 4 décembre 2008 affirmait qu’il n’était pas dans l’intention du gouvernement de toucher aux responsabilités et la structure des CPE-bureaux coordonnateurs en regard de la garde en milieu familial.

« Pourquoi le ministre Tomassi cherche-t-il à ne pas respecter l’engagement de sa prédécesseure? C’est une lettre écrite avec l’en-tête du ministère de la Famille. La parole d’un ministre de ce gouvernement n’a-t-elle donc plus de valeur aux yeux du ministre Tomassi? » se demande M. Girard.

Le Parti Québécois demande donc au ministre de la Famille de renoncer à son intention de gaspiller 12 millions de dollars, et de revenir au fondement même du projet de loi. « Avec des intentions cachées et nébuleuses, le ministre gâche tout et veut, une fois de plus, déstabiliser le réseau des CPE. Qu’attend le ministre pour retirer les articles qui séparent les CPE des bureaux coordonnateurs afin que l’on puisse discuter sereinement de l’enjeu fondamental de la loi 51 qui est de permettre le droit d’association et l’accès à un nouveau régime de négociation pour les responsables de services de garde en milieu familial », a conclu Nicolas Girard.

Rappelons que le gouvernement libéral prive depuis 2003 l’accès à ces femmes à de meilleures conditions de travail et des lois sociales. Il a fallu un jugement de la Cour supérieure pour ramener le gouvernement à la raison et permettre enfin aux responsables de services de garde en milieu familial d’améliorer leur sort.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Soumeya Le 16 juin 2009 à 15h42

    Bonjour,
    Moi je suis une RSG et je vois que le ministre Tony Tomassi est une personne très intelligente qui veut vraiment l’intérêt des responsables. La qualité de nos milieux dépend de nous et non du CPE ou du BC. La séparation veut dire que le ministre nous fait confiance et qu’il sait que les RSG sont des femmes très courageuses.
    MERCI Mr. Tomassi.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 452 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 9 mois, le mardi 16 juin 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Congédiement abusif de Jean-François Jacob : Desjardins inondé de messages sur Facebook Commençons par rappeler que Jean-François Jacob a été récemment licencié par le Mouvement Desjardins, licenciement qui serait en lien avec [...]

2013: Fête des pères 2013 et l’asperge du Québec Mais si je l'avais oubliée la Fête des pères, c'est-à-dire que si je n'étais pas tombé sur un article faisant [...]

2011: Libye: dix membres du Congrès intentent un procès contre Barack Obama Un groupe bipartite du Congrès des Etats-Unis a décidé d’intenter un procès contre le président Barack Obama, pour avoir entrepris [...]

2011: Publication du rapport sur le Sommet du G8 « Le rapport du vérificateur général est accablant pour le gouvernement conservateur et vient alourdir son piètre bilant en matière [...]

2011: Raffinerie Shell : les libéraux reviennent sur leur parole Huit mois après avoir obtenu la tenue d’un mandat d’initiative sur la sécurité des approvisionnements en produits pétroliers, la députée [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages