Le dimanche 14 juin 2009

QuébecPolitique

Réfection de la centrale Gentilly-2

Un autre manque de transparence du gouvernement Charest

Par Parti Québécois

Comment Jean Charest peut-il, sans rire, s’autoproclamer Grand bâtisseur quand il prend des décisions d’une aussi grande importance sans consultation et en faisant fi des règles fondamentales de transparence en matière énergétique? Veut-il bâtir dans le secret, en cachant des faits aux Québécois?

« Hydro-Québec s’apprête à investir près de 2 milliards de dollars dans la réfection de la centrale nucléaire Gentilly-2 et les citoyens ne savent toujours rien quant aux raisons qui motivent cette décision. Ce manque de transparence du gouvernement libéral est complètement inacceptable! ».

C’est en ces termes qu’a réagi le député de Jonquière et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’énergie, Sylvain Gaudreault, au refus du gouvernement libéral d’adopter une motion qu’il a déposée à l’Assemblée nationale afin que les dirigeants d’Hydro-Québec viennent expliquer cette décision en commission parlementaire.

Malheureusement, comme c’est maintenant son habitude, le gouvernement libéral a refusé encore une fois de faire preuve de transparence. « Considérant les questions que posent l’énergie nucléaire et le montant des sommes en jeu, le minimum aurait été qu’Hydro-Québec fournisse toutes les études et données qui l’ont conduit à opter pour la réfection plutôt que pour le déclassement de Gentilly-2 », a déclaré Sylvain Gaudreault.

Il rappelle qu’en 2005, bien que ce n’était pas directement son mandat, le BAPE avait fait plusieurs constats et avait émis quelques avis concernant le maintien des activités de Gentilly-2. « Le BAPE disait qu’avant de prendre une décision concernant Gentilly‑2, le gouvernement du Québec et Hydro-Québec devraient faire connaître leurs critères et leurs mécanismes décisionnels et tenir compte des préoccupations de la population. Le gouvernement a ignoré ces recommandations. Pourquoi? », se demande le député de Jonquière.

Où est l’évaluation des coûts réclamée en 2005 par le gouvernement?

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’énergie se demande par ailleurs où est passée l’évaluation que souhaitait le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) en 2005, particulièrement concernant les coûts. « Nous ne sommes pas les seuls à être perplexes : le gouvernement lui-même ne semblait pas avoir une totale confiance envers Hydro-Québec puisque le MRNF proposait que les coûts du projet de réfection de la centrale Gentilly‑2 fassent l’objet d’une validation », a rappelé Sylvain Gaudreault.

Pour le Parti Québécois, la décision du gouvernement libéral de cacher des informations aussi cruciales laisse légitimement perplexe la population sur cet enjeu. « Comment Jean Charest peut-il, sans rire, s’autoproclamer Grand bâtisseur quand il prend des décisions d’une aussi grande importance sans consultation et en faisant fi des règles fondamentales de transparence en matière énergétique? Veut-il bâtir dans le secret, en cachant des faits aux Québécois? », a conclu Sylvain Gaudreault, qui note au passage que le ministre des Ressources naturelles, Claude Béchard, connaît mal son histoire puisqu’il a oublié aujourd’hui à l’Assemblée nationale que la centrale nucléaire a été mise en chantier en 1973… sous un gouvernement libéral !

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jeanne du Lys Le 14 juin 2009 à 7h35

    Vous avez tout à fait raison monsieur Gamache.

    On devrait préparer un recours collectif pour tous les gens qui mourront du cancer à cause des déchets radioactifs de cette centrale contre Charest personnellement, le parti Libéral, tous les députés libéraux et le président d’Hydro Québec. Étant donné que les déchets nucléaires prennent entre 100 ans et mille ans pour perdre leur radio activité, ce recours devrait inclure tous leurs enfants et descendants qui devront continuer à payer pour soigner tous les gens qui auront le cancer. Avec tous les frais que cela engendra il faudrait commencer tout de suite à saisir une partie de leur salaire et de leur pension. Ce n’est pas à moi ni aux contribuables à venir à payer pour ça mais bien aux responsables et aux responsables à venir (leurs enfants.)Il faut donc, s’ils ne veulent pas fermer cette centrale comme c’est le souhait des Québecois, accumuler une caisse pour défrayer les soins pour traitement de cancer et désastres à l’environnement(eau, sol)à venir dont eux et leur descendants seront responsables.

    Sylvie R. Tremblay

  2. 2 Jean Lesage Le 23 août 2009 à 6h04

    Bonjour Jeanne,

    Je suis un employer d’hydro québec et j’ai travaillé a la centrâle nucléaire pendant 5 ans. Je vous écris seulement pour vous avertir que vos déclaration sont fausse et vos chiffre encore plus. Je comprend que le nucléaire fait peur au gens, mais, Gentilly 2 est exploité par des gens compétents qui ont la sécurité des citoyens à coeur!
    Le nucléaire au Quebec est un mal nécessaire, il ne
    faut pas perdre cette expertise.
    Mme Du Lys, si vous avez des questions il me fera plaisir de vous répondre.

    salutations

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 432 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 4 mois, le dimanche 14 juin 2009.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Turban: la FIFA dit oui à son port La Fédération internationale de football association (FIFA) a annoncé aujourd'hui, vendredi, que le port du turban sur les terrains de soccer. La Fédération [...]

2012: Charest et le PLQ, c’est les égouts Le Parti québécois a mis la main sur un document du PLQ, soit un diaporama qui a été présenté par Jean [...]

2010: Autre point de vue sur l’avortement Lorsqu'on sait qu'on a un problème, on a deux choix. 1. Ou bien, on fait face à notre problème et on [...]

2010: Le Taal, volcan philippin aux portes de l’explosion Suite à une série de modifications des paramètres volcaniques surveillés qui ont débuté fin avril, le niveau d'alerte du Taal [...]

2010: Assurance-emploi pour personnes atteintes de maladie grave Le député d'Alfred–Pellan, Robert Carrier, a déposé un nouveau projet de loi visant à prolonger les prestations d'assurance-emploi pour les [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages