Le lundi 23 mars 2009

SociétéInternational

L’avenir des langues en Europe

Le français reprend du poil de la bête en Europe

L'état de la langue françaiseNouvelles brèves ]

Par Québec Info

Le Laboratoire européen d’anticipation politique – Europe 2020 s’intéresse à l’évolution linguistique dans l’Union européenne. Il a identifié cinq tendances lourdes susceptibles de modifier les équilibres linguistiques d’ici une génération.

Depuis plus d’une décennie, le Laboratoire européen d’anticipation politique – Europe 2020 s’intéresse à l’évolution linguistique dans l’Union européenne. Il a identifié cinq tendances lourdes susceptibles de modifier les équilibres linguistiques d’ici une génération.

Le grand retour de la langue allemande qui, après une éclipse de plusieurs décennies, revient en force avec l’appui de 100 millions de locuteurs.

La revitalisation de la langue française qui bénéficie notamment de la forte croissance démographique de la France, mais aussi des pays francophones à l’origine d’une importante immigration en Europe. Avec près de 80 millions de « natifs » francophones, le français est devenu la deuxième langue maternelle dans l’Union européenne.

La fin de l’anglo-américain comme langue hégémonique de la modernité à cause de l’affaiblissement de cette langue sur ses terres d’origine.

L’émergence de la langue russe comme langue véhiculaire slave dans la partie orientale de l’Union européenne.

La montée en puissance de la langue espagnole à l’internationale sans que celle-ci puisse toutefois se prévaloir du statut de langue transeuropéenne à cause de son faible poids démographique en Europe.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 cr0vax Le 23 mars 2009 à 6h08

    Ce sont des conclusions étonnantes …
    D’abord sur l’allemand, il fallait être français ou anglais pour le croire en retrait. L’intégralité des pays d’europe centrale et de l’est parlent l’allemand et/ou le russe comme langue commerciale. Et cela depuis longtemps.

    Pour le français, peut-être je ne sais pas. J’ai quand même l’impression qu’il est en retrait même en France dans la vie de tout les jours. Ne parlons même pas des affaires : un français parlera plus volontiers anglais à un allemand qui parle français

    Pour l’espagnol, effectivement, personne ne la parle en Europe. Les français la comprennent mais ne peuvent la parler (même ceux qui l’ont apprise à l’école), les italiens pourraient la comprendre mais la méprisent.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 120 articles

Profil: Québec Info s'adresse avant tout à une clientèle internationale: amis du Québec dans le monde, spécialistes des études québécoises, anciens étudiants et stagiaires étrangers, Québécois vivant ou séjournant à l'étranger,…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 171 a été rédigé par Québec Info il y a 11 ans et 6 mois, le lundi 23 mars 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous L'état de la langue française, Société, International, Nouvelles brèves.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Philippe Couillard : à peine élu, sa page Facebook est détrônée Suite à l'élection de Philippe Couillard à la chefferie du PLQ, une page Facebook intitulée « Québécois contre Philippe Couillard » a [...]

2011: Guerre “humanitaire” en Libye: aurait-on pu “pré-prévenir”? La guerre « humanitaire » qui a débuté la semaine dernière en Libye deviendra-t-elle un autre « Iraq »? En 2003, la France avait refusé [...]

2010: Les bonis des dirigeants de la SAAQ sont indécents! Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Stéphane Bergeron, dénonce avec virulence les importants [...]

2010: Adoption du projet de loi 57 pour un nouveau régime forestier « Ce projet de loi est majeur pour l’avenir forestier du Québec. Si nous sommes en faveur des grandes orientations [...]

2010: L’empreinte écologique d’un taco: 100 000 kilomètres Récemment, l’Institut économique de Montréal (IEDM) s’est penché sur l’étude de la consommation responsable, en particulier sur le débat entourant [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages