Le mercredi 18 mars 2009

InternationalSociété

Brutes Versus Brutalité Prise 2

Par Alek_47

Les policiers font leur job certes, mais ils se font aussi entraîner dans une confrontation inutile qui les donne perdants. En effet, ils sont maintenant vus comme des brutes qui ne sont plus au service de la population, alors qu’ils font partie de celle-ci. Demandez-vous pas pourquoi le très haut taux de suicide chez les effectifs policiers.

Hier, j’ai écris sur les manifestants qui fantasmaient sur la révolution et qui ont foutu le bordel lors de la manifestation contre la brutalité policière.

Aujourd’hui, j’aimerais bien parler des policiers et des instances de pouvoir qui guident nos gardiens de la paix.

J’aimerais commencer par cette observation. En 1994, quand le sommet du G-7 a eu lieu à Halifax, certaines images montraient les chefs d’État débarquer de leur limousine devant l’hôtel ou se tenait la réunion. Pas de clôture, pas de gardes armés comme Rambo ni d’hélicoptères de combats prêt à fondre sur tout « ennemi » potentiel. Les manifestants étaient remplacés par des citoyens ordinaires qui attendaient impatiemment leur leader préféré avec un petit drapeau. Les temps ont bien changés. Mais que s’est-il passé?

Premièrement les leaders mondiaux ont commencés à discuter économie afin d’imposer des changements profonds aux sociétés. Certains de ces changement sont nécessaires, d’autres moins. Cependant, les négociations et tractations se sont faites derrière des portes clauses, une ineptie en démocratie. La réaction était prévisible et les gens sont descendus dans la rue à Seattle. Depuis, c’est l’hécatombe : Québec, Gènes, etc. s’enfermant dans une logique de cachette et de secret de plus en plus exaspérante. La frustration de la population peut alors se comprendre et les moyens de celle-ci pour dénoncer la situation viennent de toutes ses tranches, des plus soft aux plus extrêmes.

Deuxièmement, il y a eu le 11 septembre qui a changé pour près d’une décennie le concept de sécurité à haut niveau. Je n’extrapolerai pas ici.

Finalement, cet amalgame de sécurité renforcée, de peur d’attaques terroristes et de culture du secret donne des munitions à ceux qui veulent dénoncer et qui sont marginalisés.

Si je peux expliquer la situation en quelques mots, l’économie mondiale est souvent vue comme un actionnariat dont les chefs d’états et de grandes entreprises croient avoir la pluralité des actions alors que le peuple doit subir comme les petits actionnaires (pour les États les plus puissants) ou pire comme les employés (pour les États plus faibles)

La sécurité dans tout ça? Les forces de police sont devenues avec la force des choses et la donne post 11 septembre des outils d’imposition de l’ordre qu’on veut. Étant tout de noir vêtus, arborant des armures et des armes dignes d’une petite armée, elles se sont écartées de leur mission première que de protéger et servir les citoyens pour défendre les intérêts de personnes élues ou non qui s’enferme dans des conditions de sécurités maximale pour jouer avec les destinées de nos nations. Ils font leur job certes, mais ils se font aussi entraîner dans une confrontation inutile qui les donne perdants. En effet, les policiers sont maintenant vus comme des brutes qui ne sont plus au service de la population (alors qu’ils font partie de celle-ci) mais qui vont subir aussi les effets de ces négociations. Demandez-vous pas pourquoi le très haut taux de suicide chez les effectifs policiers.

J’ai fait ce long préambule pour en venir au point des manifestants cagoulés ou masqués. C’est vrai que la majorité de ceux-ci le font pour ne pas être reconnus. So what? Les policiers n’arborent plus leur matricule, ils refusent de s’identifier lors des évènements et ils abusent de leur pouvoir comme la GRC sous Zacardeli. De plus, si j’ai le gout de manifester déguisé, c’est ma liberté d’expression. Va-t-on arrêter les manifestants déguisé en animaux qui protestent contre la fermeture d’un zoo?

Je crois que toute cette histoire pourrait se résoudre si les gouvernements n’avaient plus peur d’affronter leur population face aux choix qu’ils font pour eux, qu’ils laisse les citoyens participer comme acteur de premier plan et non comme spectateur de deuxième ordre. Que les personnes à la tête des services de police redéfinissent leur rôle, qu’ils s’intègrent comme un outil de développement et non comme un outil de répression et que les manifestants fassent le ménage dans leurs troupes.

En terminant, voici un petit vidéo du pourquoi je déteste les forces de l’ordre depuis le 11 septembre.


Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 20 articles

Profil: Politologue ayant étudié à l'Université Laval et à l'Université d'État des sciences humaines de la Russie à Moscou, je suis spécialiste dans les questions relevant de l'ex-URSS et de l'énergie.…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 661 a été rédigé par Aleksandre Lessard il y a 11 ans et 0 mois, le mercredi 18 mars 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, International.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Nostradamus: confitures et laxatif aux pétales de roses Nostradamus a écrit le  Traité des fardemens et confitures en 1555. Le titre original est Excellent et moult utile Opuscule [...]

2010: Au Québec, c’est déficit sur déficit Dans son rapport 2009-2010 déposé à l’Assemblée nationale le 17 février, le vérificateur général constate que le Québec continue à [...]

2010: Droits d’auteur: une victoire symbolique importante pour les créateurs québécois Les artistes et les créateurs québécois peuvent se réjouir d’une motion que le Bloc Québécois a réussi, au terme d’une [...]

2010: Pour un rapport d’impôts unique québécois Alors que des millions de Québécois et des milliers d’entreprises préparent ces jours-ci leurs rapports d’impôts québécois et fédéral, le [...]

2010: Logements au Nunavik Le député de Lac-Saint-Jean et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires intergouvernementales canadiennes et de relations avec les Premières [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages