Le mercredi 18 février 2009

QuébecÉconomie

Le Parti Québécois demande un gel des tarifs pendant la crise économique

Par Parti Québécois

Depuis quelques semaines, le gouvernement Charest joue avec les nerfs des Québécois en ne parlant pas franchement de la situation économique, en cachant des données et en annonçant par la porte d’en arrière des augmentations de tarifs.

À l’occasion de sa tournée en Montérégie, la chef de l’opposition officielle, Pauline Marois, a dénoncé les propos de Jean Charest à l’égard des hausses de tarifs. « En période de crise économique, à défaut d’avoir des mesures structurantes pour soutenir notre économie et nos travailleurs, il faut, à tout le moins, ne pas accabler la classe moyenne et les plus démunis en augmentant les tarifs. Nous demandons que le gouvernement du Québec décrète temporairement un gel des tarifs afin d’aider les Québécois », a indiqué Pauline Marois.

Lors de la session extraordinaire des 13, 14 et 15 janvier dernier, le Parti Québécois avait déjà demandé au gouvernement Charest ce qu’il entendait faire pour épargner la population touchée par les effets de la crise économique en lui demandant de geler les tarifs. « Avec toutes les informations qu’il avait en main, Jean Charest aurait pu avoir le courage d’indiquer aux Québécois ce qui les attendait. Fidèle à son habitude, Jean Charest s’est réfugié derrière ses ministres pour ne pas donner l’heure juste », a affirmé la chef de l’opposition officielle.

« Pour le Parti Québécois, s’il y a des augmentations de tarifs à la SAAQ, à la Régie des rentes, à la CSST, ce sera le résultat net de l’orientation donnée par Jean Charest à la Caisse de dépôt et placement du Québec qui lui a ordonné de viser le rendement à court terme. Les Québécois paieront pour l’imprudence du gouvernement Charest », a fait savoir Pauline Marois.

« Le gouvernement et au premier chef le premier ministre ont un devoir de franchise envers les Québécois. Depuis quelques semaines, le gouvernement Charest joue avec les nerfs des Québécois en ne parlant pas franchement de la situation économique, en cachant des données et en annonçant par la porte d’en arrière des augmentations de tarifs. Cette façon insidieuse mine la confiance de la population, un élément pourtant essentiel pour un gouvernement afin de traverser une crise économique », a conclu Pauline Marois.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Pascal Monette

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 327 a été rédigé par Parti Québécois il y a 11 ans et 1 mois, le mercredi 18 février 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Nicolas Copernic : anniversaire de Nicolas Copernic Nicolas Copernic, d'origines polonaises, est né le 18 février 1473 et mort le 24 mai 1543. Il a, entre autres choses, [...]

2013: Haleine d’ail ? Boire du lait ! Que c'est bon des crevettes à l'ail, du pesto, du pain à l'ail gratiné au fromage, des gousses d'ail marinées, [...]

2013: Saint Fiacre, hémorroïdes & croyances Saviez-vous que près de 30 % de la population a des hémorroïdes à un moment ou à un autre ? Et oui, [...]

2012: Pauline Marois écrit au premier ministre Stephen Harper Monsieur le Premier Ministre, Comme vous le savez, c’est à la suite du drame de Polytechnique en décembre 1989 que la [...]

2012: Contre la hausse des frais de scolarité: pétition Le député de Nicolet-Yamaska et chef d’Option nationale, Jean-Martin Aussant, a fait mettre en ligne une pétition électronique à l’Assemblée [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages