Le jeudi 5 février 2009

InternationalQuébec

Sarkozy en remet!

Pas étonnant venant du pantin du multimilliardaire Paul Desmarais

L'indépendance du QuébecFrance ]

Par RRQ

Le mépris extrême qu’affiche le petit bonhomme Sarkozy à l’égard des indépendantistes québécois démontre bien que s’il y a quelqu’un qui déteste l’Autre dans le présent dossier, c’est bien lui. Ce filou doit savoir que s’il ose remettre les pieds sur le territoire national du Québec, il sera traité au même titre qu’un monarque anglais.

Il n’y a plus de doute possible, le Québec français et libre a désormais un puissant ennemi qui siège à l’Élysée. Nicolas Sarkozy, pantin du multimilliardaire Paul Desmarais, en a remis ces jours-ci, lors de la remise d’une décoration à un autre pantin de Power Corp., Jean Charest celui-là, en enterrant définitivement la formule de « non-ingérence, non-indifférence ». Plus que jamais, nos ennemis fourbissent leurs armes et espèrent nous donner la mort. Mais notre fougue et notre intelligence nous permettront quand même, j’en suis sûr, de les vaincre.

Sarkozy avait fait un premier pas dans cette direction l’été dernier, à Québec. Le tollé soulevé avait convaincu les politiques français de commenter les propos du Président de la République en usant de beaucoup d’ambiguïté. Mais hier, en France cette fois, Sarkozy a clairement renié cette dernière stratégie. Il a cru bon tenir des mots très durs à l’égard des indépendantistes québécois, les qualifiant de sectaires et de gens furieux enfermés sur eux-mêmes! Il a également dit que nous détestions nos voisins.

Or, le mépris extrême qu’affiche le petit bonhomme Sarkozy à l’égard des indépendantistes québécois démontre bien que s’il y a quelqu’un qui déteste l’Autre dans le présent dossier, c’est bien lui. Et cela prouve également que ce petit personnage inculte ne comprend aucunement la situation québécoise. Il est clair que le nationalisme d’ici en est un de tolérance et d’ouverture sur le monde. Mais il n’est pas tellement surprenant de voir un tel politicien manipulable à souhait adopter pareil discours, puisque c’est l’anti-indépendantiste notoire qu’est Paul Desmarais, grand boss de La Presse propagandiste, qui lui met les mots dans la bouche. Pas très édifiant que de voir ainsi la fonction de Président de la République française servir les bas instincts d’un homme aussi peu respectable que Paul Desmarais.

Devant une telle situation, nous, les indépendantistes québécois, sommes quand même assez impuissants. Je ne vois pas comment nous pourrions extirper ce faible politicien des griffes du grand vizir Desmarais. Il nous faudra donc attendre qu’il quitte ses fonctions de président pour regarder à nouveau d’un oeil positif l’Élysée.

Mais d’ici là, Sarkozy ne doit pas croire que nous resterons les bras croisés. Ce filou doit savoir que s’il ose remettre les pieds sur le territoire national du Québec, il sera traité au même titre qu’un monarque anglais. Le comité que les indépendantistes ne manqueront pas de former pour l’y accueillir sera très en colère contre lui, cela, qu’il le rentre bien profondément dans sa petite tête et, surtout, qu’il s’en souvienne longtemps, car nous, qu’il le sache, nous n’oublierons pas.

Autre personne qui n’a certainement pas oublié certains événements, c’est la reine Élizabeth II. Celle-ci doit très certainement se souvenir encore de son passage à Québec en 1964, et ce, à cause des actions alors posées par les indépendantistes. Elle fut très vigoureusement dénoncée, son voyage étant ainsi transformé en véritable cauchemar. Sarkozy doit savoir qu’il gardera un souvenir similaire de son éventuel prochain voyage au Québec. Par conséquent, le mieux pour lui serait de ne jamais revenir ici. Qu’il fasse plutôt joujou avec ses petits amis canadiens, chez lui, et pas chez nous. Sans l’ombre d’un doute, cela sera mieux pour lui!

L’attitude affichée par Sarkozy à l’égard du rêve des indépendantistes doit également convaincre ceux-ci de cesser de mettre tous leurs oeufs dans le même panier en espérant une reconnaissance rapide par la France d’une déclaration d’indépendance du Québec. Contrairement à ce que prétend le président français, les indépendantistes québécois sont très ouverts sur le monde. Ils y ont plusieurs amis. Le temps serait plus que venu de transformer ces simples amis en alliés.

Il est clair que plus d’un pays pourraient envisager d’un oeil intéressé la rupture du bloc monolithique anglo-saxon nord-américain. Un Québec libre pourrait devenir pour ces pays une base d’opération très intéressante dans une région du monde jusqu’ici contrôlée complètement par l’anglophonie. Si cela ne pourrait que les intéresser, pourquoi ne nous aideraient-ils pas à ce que cela soit le plus rapidement possible? D’ailleurs, de telles démarches entreprises par le Parti Québécois, le seul qui ait l’autorité et la légitimité pour remplir une telle mission, constitueraient l’un des pires cauchemars de nos ennemis tapis dans les officines d’Ottawa.

En effet, dans un document obtenu par l’entremise de la Loi d’accès à l’information par l’équipe du Québécois, document intitulé Guide anti-insurrectionnel de la Défense nationale, il est clairement stipulé que les fédéraux craignent plus que tout que leurs adversaires (c’est-à-dire nous) prennent le chemin du monde, de façon à internationaliser leur cause et y chercher des alliés.

Si cela n’est pas souhaitable pour Ottawa, la nouvelle capitale amie de Sarkozy, ça ne peut qu’être bon pour Québec! Et tout ce qui est bon pour le Québec, nous en sommes! Alors, allons-y! Le monde nous attend!

6 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 andre Le 5 février 2009 à 17h56

    Charest est aussi imbécile que Sarkozy et à condamner car ils sont les deux dauphjns de Desmarais ce voleur international qui a fait sa fortune au Québec et sans investir dans ce dernier, bref lors de la prochaine visite au Pays du Québec par le Nazi Sarkozy nous les Québécois tirons-lui 2,900,000.00 paires de chaussures à cap d’acier ce trou du cul de minus. Je ne sais pas pourquoi les Français
    ont pu élire un tel imbécile à la Pésidence.

  2. 2 jean claude pomerleau Le 5 février 2009 à 20h52

    Nous ne sommes pas impuissant face a la manipalation de la mediacratie federaliste Gesca-La Presse: Si le 50% du lectorat de Gesca-La Presse qui est souverainiste sort de sa confusion stratégique et deplogue leur soutient financier a la bite, on sera mort de rire.

    très simple,;arrêtons de parler et agissons; Faire suivre ce lien:
    http://www.vigile.net/Arretons-de-nourrir-la-bete-Gesca
    jcpomerleau

  3. 3 David Le 6 février 2009 à 9h11

    Certaines réactions légitimisent les propos de Sarkozy!

    Qu’on le veuille ou non, Sarkozy est un démocrate et oui, il a le défaut de parler plus vite que son ombre!
    De là à le traiter de facho, de honte à la France, de judéo-hongrois, de pantin de Paul Desmarais etc., il y a une marge!
    Sarkozy est de loin le président le plus transparent que la France a connu au cours des dernières décennies. On peut ne pas être d’accord avec lui, il n’en demeure pas moins qu’il a le droit d’exprimer ses opinions sur la France, l’Europe et le Québec. Contrairement aux souverainistes du Québgec qui n’ont jamais eu la franchise d’appeler une séparation une séparation et qui ont multiplié les gaffes (la vérité sort de la bouche des hommes saouls!) sur leur vision d’un Québec tolérant!!!

  4. 4 Georges Le 7 février 2009 à 12h35

    À voir, cette parodie vidéo sur les propos de Sarkozy:

  5. 5 Michel Le 7 février 2009 à 19h10

    Sarkozy,pauvre homme? n est-ce pas le me^me monsieur qui se plaignait de ne pas avoir de l argent a Paul Desmarais.n est- ce pas ce dernier qui a consolé son pantin en lui disant ne rien craindre pour son avenir financier.quand on parle d ennemi du Québec ne cherché plus;Paul des marais.je me souviens.

  6. 6 Malin Milou Le 11 février 2009 à 23h04

    David, je suis tout à fait d’accord avec toi.

    Je ne puis pas me prononcer sur Sarko car je ne le connais que trop peu.

    Par contre, les souverainistes…
    – Un jour la souvenraineté totale
    – l’autre jour, un peu beaucoup
    – Puis plus du tout
    – Et hop à fond la caisse mais déguisée
    – Une petite question tordue pour un “OUI”
    – Un sentiment profond de persécution (duh?)
    – Une question qui divise posée par des divisés entre eux… euh…

    Et le coup de grâce de Pauline… Elle met de côté le projet souverainiste pour attirer des votes et elle interprète ensuite ces votes pour des votes en faveur de la souveraineté…

    De pognes en pognes…

    J’en ai raz le ponpon de me faire dire n’importe quoi – N’IMPORTE QUOI !

    Une chance qu’on est si bien chez nous !! Surtout quand on regarde ce qui se passe dans le monde…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Patrick Bourgeois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 791 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 11 ans et 8 mois, le jeudi 5 février 2009.

Il y a 6 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous International, Québec, France, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Mary Leakey Si on prend le temps de vous parler de Mary Leakey, c'est qu'elle est née le 6 février 1913, donc elle [...]

2011: Histoire d’architectes: le cas de Provencher, Roy et associés Il est parfois délicat de questionner les agissements de certains de nos concitoyens. On nous reproche parfois de tenir des [...]

2011: Vigile au bureau de Jean Charest ce samedi 5 février à Montréal Le présent message est une invitation chaleureuse à vous joindre à nous, pour faire une heure de vigile devant le [...]

2010: Production d’isotopes radioactifs à Gentilly 2? Le maire Richard de Bécancour devient le preux chevalier d’un projet de production d’isotopes médicaux à Gentilly-2, sans avoir pris [...]

2010: La francophonie dans les Émirats arabes unis Depuis l’invasion de l’Irak, les Émirats arabes unis (EAU) tentent de contrecarrer l’influence américaine dans la région en se tournant [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages