Le mardi 3 février 2009

AmériquePolitiqueQuébec

The Battle of Plains of Abraham (en français)

Canada ]

Par Alek_47

La Bataille des Plaines d’Abraham avait comme objectif l’appropriation des richesses coloniales au travers le monde, pas une bataille entre Québécois et canadiens anglais pour le contrôle de l’un ou l’autre.

Plus tôt aujourd’hui j’ai parlé de l’idiotie qu’est la Bataille des plaines d’Abraham. Je veux me justifier. Je voulais parler de l’idiotie qu’est la chicane sur la reconstitution de cette bataille.

Premièrement, le PQ, qui a ouvert un autre chapitre de la guéguerre de clocher entre Ottawa et Québec. Je ne comprend pas qu’un parti, qui a eu un tel succès lors des dernières élections, avec une cheffe qui a de fortes chances de devenir première ministre doive se rabattre sur une telle controverse pour mousser l’option souverainiste. La crise économique et ses nombreux défi devrait être LE motivateur pour pousser le programme du PQ. Sérieusement, on n’a pas besoin de ça

Habituellement, j’aime bien critiquer les Torries, quand ceux-ci y prêtent flanc. Cette fois-ci je n’y trouve rien, laissez moi vous expliquer pourquoi.

La Bataille des Plaines d’Abraham (BPA) s’est déroulée dans le cadre plus global de la Guerre de 7 ans. Une guerre pour le contrôle colonial entre la France et l’Angleterre. En ce sens, la BPA est une bataille entre français et anglais se déroulant en périphérie de l’espace de combat naturel qu’est l’Europe. Elle avait comme objectif l’appropriation des richesses coloniales au travers le monde, pas une bataille entre Québécois et canadiens anglais pour le contrôle de l’un ou l’autre.

Les forces en présences démontrent bien cet état d’esprit. Wolfe est un aristocrate vaniteux, cruel envers ses troupes et peu respecté par celles-ci. Il dispose d’une puissante flotte qui assiège Québec depuis le début de l’été. Lors de l’attaque initiale, il dispose d’un nombre de troupe similaire à celui des français. Montcalm est lui aussi un aristocrate. Considéré peu compétant, il est envoyé pour diriger un corps expéditionnaire français loin de chez lui afin de défendre la colonie contre les anglais. En nombre, ses troupes ressemblent à celles de Wolfe, cependant, elles sont composées aussi d’amérindiens et de canadiens français.

Pour être bref, les français ont perdus à cause de leur éparpillement dans la ville et les faubourgs et un Montcalm impatient d’en découdre avec l’ennemi, ce qui a entraîné une confrontation directe de 2 contre 1 lors de la bataille des plaines. Rajoutez que Montcalm a décidé d’affronter les anglais en bataille rangée alors qu’il avait des colons et des amérindiens plus porté à la guérilla que les batailles européennes classiques et vous avez le fiasco de Québec.

Aussi, je m’interroge sur la pertinence de cette bataille. La BPA ne fût pas décisive dans la conclusion de la Guerre de 7 ans en ce sens que l’issue de la guerre s’est jouée ailleurs et que les anglais n’avaient pas l’attaque de la Nouvelle-France comme enjeux stratégique majeur. L’objectif des anglais n’était pas d’éradiquer la culture française en Amérique du Nord mais d’attaquer la France et ses colonies. Nous étions des dommages collatéraux de la même manière que les colons anglais des futurs États-Unis l’étaient quand les français attaquaient le nord de la nouvelle Angleterre depuis le futur Québec.

Finalement, cette reconstitution historique n’est que celle d’une bataille entre 2 puissances coloniales qui ont décidés qu’ils faisaient leur guéguerre chez nous. Les Dixies ne se formalise pas trop des reconstitutions de la Bataille de Gettysburg et eux, il l’ont vraiment perdu.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 20 articles

Profil: Politologue ayant étudié à l'Université Laval et à l'Université d'État des sciences humaines de la Russie à Moscou, je suis spécialiste dans les questions relevant de l'ex-URSS et de l'énergie.…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 528 a été rédigé par Aleksandre Lessard il y a 11 ans et 1 mois, le mardi 3 février 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Québec, Politique, Amérique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2014: Snag, Yukon 1947: Record du jour le plus froid au Canada, −63 °C Google présente un logo très hivernal aux canadiens en ce 3 février 2014. Celui-ci est dédié à la ville de [...]

2013: 49ers « forty-niners » : ruée vers l’or Il faut retourner vers le milieu du 19 ième siècle dans le sud des États-Unis pour chercher la réponse. Dans [...]

2013: Monarchie britannique: le Canada approuvera les changements aux règles de succession royale Londres a annoncé son intention de modifier les règles de succession royale afin que les garçons ne soient plus privilégiés. [...]

2012: Affaire Michael Sabia au domaine le Sagard de Desmarais L'AQRP ((Communiqué de presse de l'AQRP)) qui est la principale association indépendante de retraités de l'État au Québec, déclare dans [...]

2012: Domaine Sagard de Desmarais: Michael Sabia et sa famille en visite Selon un article de Canoe.ca ((La famille de Michael Sabia chez les Desmarais)), Michael Sabia, patron de la Caisse de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages