Le vendredi 21 novembre 2008

QuébecPolitique

Le mythe de l’abstention qui envoie un message aux politiciens

Il n’est pas trop tard pour se débarrasser de Jean Charest

Campagne électorale québécoise 2008 ]

Par AmériQuébec

Comment peut-on espérer qu’un politicien comprenne un message alors qu’on est certain que de toute manière, ce message recevra une mention de non-réponse?

Vous avez sûrement déjà entendu la fameuse phrase « Moi aux élections, je m’abstiens de voter pour passer un message » ou encore « Je suggère à tout le monde de cocher toutes les cases sur le bulletin de vote ». Généralement, ce genre de commentaire provient des personnes qui sont particulièrement désillusionnées de la politique.

Ces mêmes gens croient qu’en s’abstenant de voter, ou bien en annulant son vote, cela aura pour effet, tôt ou tard, d’envoyer un message aux élites politiques. En même temps, si vous posez à ces gens la question « Croyez-vous que les politiciens écoutent la population? », ils seront bien entendu les premiers à affirmer que non!

Vous ne trouvez pas ça bizarre, vous, les personnes qui sont constamment en train de chialer qu’on ne les écoute pas, et qui continuent pourtant à essayer d’envoyer des messages? Comment peut-on espérer qu’un politicien comprenne un message alors qu’on est certain que de toute manière, ce message recevra une mention de non-réponse?

Pourquoi suis-je en train de vous parler de ça? Simplement parce que j’en ai marre de ceux qui croient qu’en n’allant pas voter, quelque chose va changer. Bien au contraire, la seule chose qui risque de se produire, c’est la réélection de Jean Charest et du Parti Libéral du Québec. Je m’adresse particulièrement aux péquistes et aux adéquistes mous, car d’après un sondage, ce sont eux qui sont enclins à moins aller voter le 8 décembre prochain.

Je m’adresse particulièrement à vous, gens qui ont perdu toute confiance en la politique, et aussi à ceux qui s’en sacrent royalement. Si vous continuez à nier votre devoir de citoyen, ne soyez pas surpris si pendant les quatres prochaines années, Jean Charest reprend le rythme qu’il avait alors qu’il était majoritaire à l’Assemblée Nationale.

Cessez de contribuer au mythe que vous pouvez envoyer un message aux politiciens en annulant votre vote ou en n’allant pas voter, de toute façon vous n’y croyez même pas vous-même! Dans bien des pays, certains donneraient leur vie pour avoir le droit de voter. Ce n’est surtout pas le moment de faire preuve de cynisme!

Le 8 décembre, on a réellement la possibilité de changer de gouvernement. On a la chance d’élire Pauline Marois, la première femme qui sera Première Ministre du Québec. Il ne suffit que tous ceux qui ont prévu de ne pas voter ou d’annuler leur vote décident de voter pour le Parti Québécois, le seul parti qui a une chance de tasser les libéraux de Jean Charest. Dans plusieurs comtés, il suffirait que ceux qui votent Québec Solidaire ou Parti Vert décident d’appuyer le Parti Québécois pour empêcher l’élection d’un candidat libéral!

On a souvent parlé de vote stratégique lors des dernières élections fédérales. En cette fin de 2008, donnez une chance au Québec et à la nation québécoise qui fête toujours ses 400 ans, et tournons la page sur presque 6 ans de cafouillage libéral.

Parti comme c’est là, le 8 décembre, on risque d’avoir un taux d’abstention record, ce qui n’augure rien de bon pour les Québécois qui se laissent de plus en plus endormir. Le meilleur moyen de changer quelque chose, c’est encore en allant voter.

7 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Élections Québec 2008 » Blog Archive » Le mythe de l’abstention qui envoie un message aux politiciens Le 21 novembre 2008 à 11h44

    […] Vous avez sûrement déjà entendu la fameuse phrase « Moi aux élections, je m’abstiens de voter pour passer un message » ou encore « Je suggère à tout le monde de cocher toutes les cases sur le bulletin de vote ». Généralement, ce genre de commentaire provient des personnes qui sont particulièrement désillusionnées de la politique. (suite) […]

  2. 2 Vincent Sremed Le 21 novembre 2008 à 13h12

    Je pourrais écrire un article intitulé :

    «Le mythe du vote qui envoie un message aux politiciens»

  3. 3 simont Le 21 novembre 2008 à 15h30

    bein oui, c,est ça …

    bonnet blanc, blanc bonnet.

    réveil c,est du pareil au même

  4. 4 Dave Le 21 novembre 2008 à 17h28

    @Vincent

    Il n’y a pas de message à envoyer à un politicien en votant. On vote pour élire quelqu’un, et non pour passer un message.

    Mais bon, libre à toi d’écrire un article sur ce sujet si tu veux

    @Simont

    Élabore STP.

  5. 5 Jean-Pierre Plourde Le 21 novembre 2008 à 20h12

    Message à Simont

    Ne crois-tu pas que si au lieu de ne pas aller voter, on avait 80 pourcent des gens qui votent PQ, Vert, ADQ ou tout autre parti que Libéral, il y aurait un message clair et les libéraux prendraient le bord. Là tu aurais un vrai message. On l’attend depuis 1976 ce message.

    Les libéraux sont en train de dériver les fonds de la caisse de dépot du Québec, ton fond de pension, vers des intérêts canadiens et pour des canadiens et non plus pour les seuls QUébécois.

    La fédération s’empare de ton compte de banque et de ton chèquier et tu ne t’en mêlera pas!

    Ne trouvez vous pas qu’il faut au contraire s’en mêler, à moins que, de ne pas avoir de pension à ta retraite, ne vous fait rien!!!

    Une vingtaine d’administrateurs majeurs de la caisse ont été soit licenciés ou ont démissionnés. Ça ne trompe pas ce signe là.

    Va voir qui signe en ton nom les négociations de l’approche commune, ce sont tous des fédéraux assis des deux côté de la table et qui négocie en ton nom. Si tu ne dis rien, alors tu consents…

    L’indifférence ne mène nul part.

    S’il vous plait allez voter et amène ta gang.

    Jean-Pierre Plourde;
    saglac@gmail.com

  6. 6 Vincent Sremed Le 22 novembre 2008 à 18h25

    @Dave :

    L’article est depuis longtemps écrit si l’on veut.

    Il n’y a pas non plus de message à envoyer à un politicien en ne votant pas.

    Je ne vote pas pour ne pas élire un député, pas pour passer un message.

  7. 7 denis beaulé Le 23 novembre 2008 à 0h40

    Voter stratégique ou ne pas voter – logique ?
    OU
    Lorsque NE PAS voter devient un « devoir » !

    Voter, un devoir (civique ou moral) ? Non, c’est ne pas voter qui s’avère aujourd’hui parfois un devoir tel. Il ne faut pas se tromper d’époque ou de situation.

    Jadis, en effet, lorsqu’il était difficile ou interdit de voter et que voter pouvait changer le cours des événements, bien sûr qu’alors c’était ce qu’il fallait faire – voter. Mais aujourd’hui, c’est tout au contraire ne pas voter, à la fois individuellement et collectivement, massivement, qui, en certains cas, peut amener choses ou gens à changer.

    Les élections déclenchées abusivement pour le 8 décembre prochain représentent une occasion en or d’agir rationnellement face à cette imposture évidente.

    S’il y avait une «alternative» (comprendre un PM en puissance prometteur assorti d’un parti-équipe avec programme d’égale valeur), le plus simple et le plus logique serait de tout bonnement aller voter en ce sens. Mais, là, la chose semble loin d’être évidente à cet égard (e.g. au départ une PM ne parlant pas convenablement anglais, dans un pays majoritairement anglais faisant partie d’un Monde anglicisé ou dont l’anglais est LA langue de communication par excellence, est-ce que «ça se peut»?).

    Voilà pourquoi LE Choix le plus logique et cohérent, le plus mature et conséquent, le 8 décembre prochain, semble être de s’abstenir de voter. Afin de faire savoir…

    D’aucuns, certes, arguent que ce “gambling” de petite politique ou de petit(s) politicien(s), si PM Charest ne l’eut fait, ce sont les partis d’opposition qui l’eussent fait quelques mois plus tard. Et pis? Est-ce à dire que jamais personne ne devrait s’aviser de faire mieux que ce que font les pires? Voyons donc! Le monde n’eût jamais évolué, s’il en était ainsi. Jamais Obama ne serait devenu président, si on devait toujours s’agripper ainsi au(x) plus médiocre(s).

    Un vrai PM ou un PM vrai, un PM homme d’État véritable, capable de la moindre transcendance et désireux de laisser un héritage ou un nom dans l’Histoire, n’y parviendra pas à s’adonnant à toutes les petites magouilles possibles de l’heure. Mais bien au contraire en s’élevant au-dessus de pareille bassesse, petitesse ou médiocrité. (Même au risque de défaite). Car ainsi et ainsi seulement peut-on dire a posteriori de tels décideurs qu’ils en [aur]ont été de Grands. Dépassant le commun des mortels. Sinon, ils sont ou font comme Charest vient d’être et de faire cette fois-ci encore : misérable(s) ou bien bien bien petit(s)…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 524 a été rédigé par AmériQuébec il y a 10 ans et 9 mois, le vendredi 21 novembre 2008.

Il y a 7 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique, Campagne électorale québécoise 2008.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Le Canada soutient inconditionnellement Israël John Baird, le ministre des Affaires étrangères du Canada, «a fait l'éloge du "miracle" d'un Israël sioniste ((Le Canada réitère son [...]

2010: Suivi de la pétition demandant la démission de Charest: 217 000 signataires! Un site internet, jeancharest.ca, permet de suivre graphiquement l'augmentation fulgurante du nombre de signataires demandant la démission du parrain ministre [...]

2010: Pétition et écoeurement: c’est le temps de sortir et de saper leur moral Comme vous le savez sûrement, le Parti Québécois présentera une motion de censure mercredi prochain. Rien n’est encore gagné. Dans [...]

2010: Votre horoscope du jour à saveur politique! Verseau - Vous êtes depuis plusieurs mois dans une phase de déni. Côté amoureux, vous ne vous retrouvez plus dans [...]

2010: Jean Charest: un politicien fini On a longtemps dit de Jean Charest qu’il avait une espèce de carapace en téflon sur laquelle les scandales se [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages