Le mardi 4 novembre 2008

PolitiqueQuébec

Signer un « contrat moral »? Une autre patente!

Le contrat d’intégration des immigrants de Yolande James est un leurre

Les accommodements raisonnablesCampagne électorale québécoise 2008 ]

Par Le Conseil de la souveraineté

La proposition d’un « contrat moral » c’est pour faire semblant. C’est pour leurrer. Le véritable enjeu de l’avenir du peuple québécois est sa structure politique autonome.

Mettre la table! Une subvention ici. Une annonce de politique là. Presser le pas pour déclencher les élections. C’est dans ce contexte que Madame Yolande James, ministre de l’immigration du Québec, a annoncé l’intention de son ministère de faire signer un contrat moral à celles et à ceux qui souhaiteraient immigrer chez nous, en guise de suite au rapport Bouchard-Taylor. La méthode est douteuse. Le contenu, suspect. Le résultat nul, prévisible. Par contre l’objectif est clair: leurrer.

Pendant un an le Québec s’est astreint à un débat de société d’une rare qualité démocratique. Le rapport qui en émergea fut nettement en deçà des attentes exprimées. Les contredisant même en déclinant habilement en territoire québécois la vision canadienne du multiculturalisme. Cependant, cela étant, le rapport méritait que les élus s’en emparassent. Nullement. À la veille d’une élection qu’il déclenchera lui-même le gouvernement libéral tente plutôt d’enterrer définitivement ce rapport par une proposition de « contrat moral » qui jette sur l’ensemble des candidats à l’immigration le soupçon que d’entrée de jeu, ils ne sont pas au diapason des valeurs et des pratiques du Québec. Et le Canada d’embrayer à nouveau pour dégobiller sur le Québec. « Voyez comme ils sont racistes »!

Partout dans le monde les nouveaux arrivants s’intègrent à des pays et non pas à des provinces. Le Québec n’est pas un pays. Pour favoriser l’intégration, bien que province, il fait des efforts. Parfois colossaux. Au chapitre de la langue notamment, avec la charte de la langue française. En dépit de cet investissement, force est de constater qu’il n’a pas encore réussi à franchir la barre des 50% dans l’intégration en français des personnes qui n’ont pas cette langue comme langue d’origine. Alors qu’au Canada ça se fait en anglais dans 99,7% des cas! Faut-il en dire plus?

La proposition d’un « contrat moral » c’est pour faire semblant. C’est pour leurrer. Le véritable enjeu de l’avenir du peuple québécois est sa structure politique autonome. C’est lorsque le Québec sera un pays que celles et ceux qui viendront le rejoindre sauront qu’il sera là pour toujours et qu’il vaut mieux s’y intégrer totalement.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean-Pierre Plourde Le 4 novembre 2008 à 3h09

    La confiance aveugle faite à Jean Charest par les Québécois est tout à fait contre nature et le résultat d’un lavage de cerveau médiatique. Voir mon enquête, avec preuves à l’appuis, sur le contrôle de l’information sur saglacweb.com.

    La disparition de notre culture et de la Qualité même du titre de province canadienne appelé Québec sont mis en danger imminent par le traité dit de l’approche commune promu par Jean Charest. C’est la deuxième déportation massive de ce pays, par expropriation au lieu de bateaux…

    C’est très subtil et dangereux.

    Ce pays, dit démocratique, est en train de se donner le droit d’intervenir militairement pour nous écraser en infraction avec les engagements qu’il a pris à l’ONU sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

    Les citoyens Québécois sont coupables de leur indifférence envers l’avenir de leurs descendants. 400 ans d’histoires écartées du revers de la main par ignorance contrôlée.

    Les gens de Montréal et de Québec en particulier n’en sont pas conscients. Ils en sont même désinformés, voir sur ce même site, à la rubrique économie, mon article intitulé:

    Montréal, le traité de l’approche commune va te faire mal.

    Vous avez raison à 100%, ce n’est rien d’autre que de la fumisterie.

    Il n’y a aucune viande sur cet os.

    Jean-Pierre Plourde.
    saglac@gmail.com
    saglacweb.com
    saglacweb.blogspot.com

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Gérald Larose

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 51 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 361 a été rédigé par Le Conseil de la souveraineté il y a 10 ans et 11 mois, le mardi 4 novembre 2008.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Campagne électorale québécoise 2008, Québec, Les accommodements raisonnables.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2015: Éruption solaire en Suède: chaos aérien En toute fin d'après-midi mercredi en Suède, une tempête solaire a fortement affecté le trafic aérien dans le sud du pays. À [...]

2011: Le RRQ occupe les bureaux de SNC-Lavalin, une firme “amie des libéraux” Nous clamons très fort aujourd’hui que nous ne faisons aucunement confiance à la « patente à gosse » mise en [...]

2011: Pauline Marois déterminée à poursuivre l’œuvre de René Lévesque À l’occasion de la commémoration du décès de René Lévesque, la chef du Parti Québécois, s’est engagée à poursuivre son [...]

2011: Le parti Option Nationale reconnu officiellement par le DGEQ Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) a officiellement reconnu Option nationale comme parti politique en date du 31 [...]

2009: Pandémie de grippe H1N1 au Canada: où en sommes-nous? Les gouvernements et les médias nous ont annoncé voilà environ deux semaines que la deuxième vague de la pandémie du [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages