Le samedi 6 septembre 2008

PolitiqueQuébec

Violation de la loi et mépris de la démocratie

Stephen Harper est prêt à tout pour obtenir une majorité

Campagne électorale fédérale 2008Canada ]

Par Bloc Québécois

Selon le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, le premier ministre Harper est prêt à tout dans le but d’obtenir une majorité, y compris à violer la loi et à mépriser la démocratie.

« Le premier ministre a annoncé qu’il déclencherait des élections hâtives dimanche. En provoquant des élections sous de faux prétextes, Stephen Harper fait exactement le contraire de ce qu’il promettait à son arrivée au pouvoir. Stephen Harper justifiait la nécessité d’une loi sur les élections à date fixe pour empêcher l’utilisation du calendrier électoral à des fins partisanes. C’est pourtant exactement ce que fait Stephen Harper en s’apprêtant à violer sa propre loi : il veut se donner un avantage partisan », a déclaré le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, qui lançait aujourd’hui la campagne électorale de son parti.

Le chef du Bloc Québécois a souligné que c’est également pour des motifs partisans, et au mépris de la démocratie, que le chef conservateur a annulé les élections partielles qu’il avait lui-même annoncées. « Stephen Harper savait que les électeurs du Québec, comme ici dans Saint-Lambert, allaient rejeter sa vision et qu’il allait perdre ces élections. Or, l’annulation des partielles, c’est un déni de démocratie. Stephen Harper qui se moque des efforts de tous ces bénévoles, des candidats et des citoyens qui ont déjà voté ».

«L’annulation des partielles, c’est aussi le gaspillage de 3,5 millions de dollars. Pour quelqu’un comme Stephen Harper qui prétendait gérer avec intégrité les fonds publics, c’est lamentable », a poursuivi Gilles Duceppe.

Le 25 juillet dernier, Stephen Harper déclenchait des élections partielles dans les circonscriptions de Saint-Lambert, Westmount—Ville-Marie et Guelph. Après 44 jours de campagne, dont la tenue du vote par anticipation, Stephen Harper annulera tout ça en se rendant demain chez la gouverneure générale pour demander de dissoudre la Chambre.

Gilles Duceppe croit que c’est aussi pour empêcher que la lumière soit faite sur les scandales qui entachent son gouvernement que Stephen Harper précipite les élections. Là encore, le chef conservateur agit au mépris de la démocratie. Stephen Harper prétendait qu’il allait offrir un gouvernement propre et transparent et c’est tout le contraire qui s’est produit. Surtout quand on considère la situation très grave soulevée par le Directeur général des élections, qui accuse le parti conservateur d’avoir enfreint la loi sur les dépenses électorales lors de la dernière campagne.

L’objectif caché de Stephen Harper : une majorité

Stephen Harper veut déclencher des élections maintenant, car son objectif caché, c’est d’imposer, sans limite aucune, l’agenda de son parti. C’est en effet dans l’espoir d’obtenir une majorité que le chef conservateur déclenche des élections.

Il ne faut pas se leurrer, lorsque Stephen Harper affirme qu’une majorité est hors de portée, c’est parce qu’il sait que l’idéologie de son parti inquiète bien des gens. Il faut regarder la réalité en face : la possibilité que les conservateurs remportent une majorité est bien réelle. Et au Québec, il y a un seul parti qui est capable de contrer les conservateurs et d’empêcher Stephen Harper d’obtenir une majorité : c’est le Bloc Québécois.

Le Bloc Québécois est prêt

Du côté du Bloc Québécois, on affirme que tout est en marche pour mener bataille durant les élections. « Les Québécoises et les Québécois pourront compter sur l’équipe du Bloc Québécois. Je peux vous assurer que notre machine électorale est bien huilée et fonctionne déjà à plein régime. Notre affichage est en cours, nous avons inauguré notre permanence de campagne, et nos autobus ont déjà pris le chemin du Québec. Nous ne ménageons aucun effort pour réaliser le meilleur scénario possible pour le Québec, soit l’élection d’un grand nombre de députés du Bloc Québécois à Ottawa », a conclu Gilles Duceppe.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Louis-Philippe Lafontaine Le 7 septembre 2008 à 8h20

    Pour déclencher une élection, il faut prouver que le parlement ne fonctionne pas. Mais puisque le PC ne va nulle part, n’a pas de plan cohérent, ça risque d’être difficile pour Harper.

  2. 2 Dave Le 7 septembre 2008 à 12h48

    Le problème c’est qu’Harper va justifier son manque de plan par le fait qu’il avait été élu au départ comme minoritaire, et que ses promesses étaient celles d’un gouvernement minoritaire.

    Des fois je me dis que si nous, les Québécois, on a l’impression de manquer de choix, au moins on a le Bloc Québécois.. Au Canada, y’ont rien!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 574 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 12 ans et 1 mois, le samedi 6 septembre 2008.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Campagne électorale fédérale 2008, Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Les planètes sont bien plus alignées que le PQ Récemment, Pauline Marois a déclaré : « Il doit y avoir un changement de stratégie. On ne peut plus se [...]

2011: Indonésie : un séisme puissant secoue le nord de Sumatra Un puissant séisme a été enregistré aujourd’hui dans la partie septentrionale de l’île indonésienne de Sumatra. L’institut américain de géophysique (USGS) [...]

2006: Voir les archives des journaux sur le Québec jusqu’à 1759! Google innove une fois de plus! Vous connaissez peut-être Google Actualités? C'est une fonction de Google qui existe déjà depuis quelques [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages