Le samedi 20 février 2010

Québec

Les Jeux Olympiques de Vancouver et la place du français

La SSJB joint sa voix à tous ceux qui dénoncent le mépris du Québec et de la langue française aux Jeux Olympiques

L'état de la langue françaiseCanadaNouvelles brèves ]

Par SSJB

Le bilinguisme de ces Jeux Olympiques n’est qu’une mascarade où on traite les Québécois et les francophones du Canada comme des citoyens de seconde zone. Ce ne sont pas nos Jeux Olympiques, mais leurs Jeux.

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal se joint à nombre de journalistes, politiciens et commentateurs pour dénoncer le mépris du Québec et de la langue française affiché par les organisateurs des Jeux Olympiques de Vancouver.

« Lors de la cérémonie d’ouverture, il n’y a eu qu’une seule chanson en français, à la toute fin. Le Canada aime se targuer d’être bilingue quand vient le temps de défendre les privilèges des anglophones du Québec, mais le bilinguisme ne semble fonctionner qu’à sens unique dans ce pays » affirme Mario Beaulieu, président de la SSJB.

Le français est à la fois la langue officielle des Jeux Olympiques et du Canada, et pourtant, cela ne suffit pas à inspirer aux organisateurs davantage de respect pour cette langue. Aucune place ne fut accordée à Gaétan Boucher ou Marc Gagnon, les deux athlètes québécois ayant réussi les meilleures performances sportives dans l’histoire canadienne des Jeux Olympiques d’hiver.

« Même Clara Hughes, la porteuse du drapeau canadien, a affirmé s’être sentie mal de constater qu’on ignorait Gaétan Boucher, une de ses inspirations. Le bilinguisme de ces Jeux Olympiques n’est qu’une mascarade où on traite les Québécois et les francophones du Canada comme des citoyens de seconde zone. Ce ne sont pas nos Jeux Olympiques, mais leurs Jeux. Cet affront ne fait qu’ajouter à la longue tradition de discrimination canadienne à l’égard des athlètes québécois » soutient M. Beaulieu.

« De plus en plus de Québécois doivent se rendre compte que nous n’avons rien à faire dans ce pays. Cette bouffonnerie a assez duré. Il y a un peuple de trop dans ce pays » explique Mario Beaulieu.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 grandmaman tendresse Le 5 mars 2010 à 19h11

    FÉVRIER 2010

    “Jeux olympiques de Vancouver: le Canada a méprisé les francophones” ou ‘nié ses langues officielles français/english’ et/ou ‘anglais/french’ de la Confédération Canadienne de 1867.

    Souvenons-nous que ni ‘Charlottown et ni Meech’ ont conclu un changement dans notre Charte Canadienne des Droits et Libertés’ car toutes les provinces doivent faire concensus’ et non par vote démocratique.

    Les Loyalistes (mécontent des Lois USA) de l’Ouest-Canadien (doivent assimiler qu’une opinion n’est pas une Loi) ont aucun pouvoir décisionnel sur ce changement dans notre Constitution canadienne de 1867, passée, présente et future. Comme tous nouveaux arrivants, ils doivent s’adapter à notre Charte de 1867.

    L’Entrée des quatres (4) Fondateurs et Fondatrices dans notre ‘Confédération Canadienne française et anglaise’ dans l’ordre alphabétique et numérique :

    1. NOUVELLE-ÉCOSSE
    Premier juillet 1867
    Capitale, Halifax
    Épigée rampante

    2. NOUVEAU-BRUNSWICK
    Premier juillet 1867
    Capitale, Frédériction
    Violette des prés

    3. QUÉBEC
    Premier juillet 1867
    Capitale, Québec
    Lis blanc

    4. ONTARIO
    Premier juillet 1867
    Capitale, Toronto
    Trille blanc

    Nos membres, porte-paroles fédéraux du gouvernement Canadien (ou du Commonwhealth Britannique), formé des représentants élus de la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, le Québec et l’Ontario, accueillaient graduellement comme nouvelles provinces (retardataires) dans notre Confédération :

    5. MANITOBA
    Quinze juillet 1870
    Capitale, Winnipeg
    Anémone pulsatille

    6. TERRITOIRES DU NORD-OUEST
    Established : 1870
    Capitale, Yellownife
    Dryade à feuille entière

    7. COLOMBIE CANADIENNE
    Vingt juillet 1871
    Capitale, Victoria
    Cornouiller du Pacifique

    8. ILE-DU-PRINCE-ÉDOUARD
    Premier juillet 1873
    Capitale, Charlottetown
    Cypripède royale

    9. YUKON
    Established : 1898
    Capitale, Whitehorse
    Epilope

    10. ALBERTA
    Premier septembre 1905
    Capitale, Edmonton
    Rose aciculaire

    11. SASKATCHEWAN
    Premier septembre 1905
    Capitale, Regina
    Lis orangé

    12. TERRE-NEUVE
    Trente-et-un mars 1949
    Capitale, St-John
    Sarracénie pourpre

    Renseignez-moi de ST-PIERRE DE MIQUELON (1604-1985) FRANCE…

    Renseignez-moi de GREENLAND – LE GROëNLAND (…) Inouit arrived from North America 4,000 years ago. DENMARK…

    LES FEUX DE LA ST-JEAN
    De toutes nos coutumes, celle qui semble remonter le plus loin dans l’Histoire et avoir subi le plus de transformations dans son voyage à travers le temps est sans contredit la célébration des “feux de la Saint-Jean”.
    (…)
    Beaucoup plus tard, les populations du Nord de la France continuaient toujours à danser et à chanter le 24 juin, à la “Fête des Feux”.

    Vive le plus meilleurs pays du monde, Canada, nos langues officielles, nos croyances et nos traditions officielles!

    Pourtant, les paroles s’envolent et les écris demeurent. Le problème serait-il dans la ‘Chambres des communes’ ou encore dans la chambre à coucher.

    Dites-moi donc qui gouverne et gère notre pays aujourd’hui et existe-t-il vraiment…

    Mon opinion personnelle est qu’il est autant difficile pour un ‘francophone de lire, écrire, comprendre et s’affirmer en anglais’ que pour un ‘anglophone de lire, écrire, comprendre et s’affirmer en français’ c’est bien évident!

    Conséquences de l’apprentissage académique?
    Combien coûte nos systèmes scolaires aux contribuables au Canada et qu’elles sont les statistiques de réussite des étudiants et des étudiantes?

    Les parents perdent leurs droits d’éducaquer leurs enfants dans leur propre famille. (Une famille qui prit est une famille unie.) C’est un juge de l’enfance ou de la jeunesse qui décide. C’est de la menace quotidienne, notre monde est à l’envers le constatez-vous?

    Que la paix soit avec vous!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Société Saint-Jean-Baptiste

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 31 articles

Profil: Fondée en 1834 sous le vocable « Aide-toi et le ciel t’aidera », la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal œuvre à la protection et à la promotion de la langue française,…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 267 a été rédigé par Société Saint-Jean-Baptiste il y a 7 ans et 8 mois, le samedi 20 février 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Nouvelles brèves, L'état de la langue française, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Tartoufle: de la mousse de tartoufle? À lire aussi: Line Beauchamp ou les Malheurs du vice ? Si dans les débuts on disait "tartoufle", aujourd'hui on dit [...]

2012: Grève contre la hausse des frais de scolarité: où est l’argent? Le mouvement étudiant vient d’entreprendre son mouvement de grève, lequel devrait s’accroître dans les prochains jours et les prochaines semaines [...]

2012: Le congrès de fondation d’Option Nationale se déroulera à “guichets fermés” La tournée des régions d'Option nationale, nouveau parti politique indépendantiste fondé par le député Jean-Martin Aussant, va bon train. Vendredi [...]

2012: Pauline Marois présente les membres du Comité sur la souveraineté La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, est fière de présenter les membres du Comité sur la souveraineté. « La collaboration [...]

2011: Le Parti Vert du Canada veut obtenir des gains au Québec La chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, et son chef adjoint, Georges Laraque, sont à Montréal en fin [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages