Le mercredi 2 mai 2012

QuébecPolitique

Mafia libérale: Domenico Arcuri aurait financé Line Beauchamp

La ministre de l'Éducation doit être "pantoite"

Par Sylvain

Hier, en commentant la contre-offre de la FECQ et la FEUQ, Line Beauchamp a déclaré être “pantoite”, un mot qui n’existe pas. En fait, pour le PLQ, les allégations de corruption et de collusion, ainsi que celles voulant que la mafia soit très proche du Parti libéral du Québec, ça n’existerait pas plus. Ouais, sauf une fois au chalet…

Le Québec n’est pas une république bananière ni une dictature, pas plus qu’il est un État fasciste ou encore qu’il est contrôlé par la mafia. Bien sûr que non. Le problème, c’est qu’il est un peu de tout ça, à différents degrés. C’est peut-être pire, car avec le gouvernement Charest, on a l’impression de toujours demeurer près de la clôture. Pour eux, il suffit de dire “on m’a cité hors contexte”, “on s’en souvient plus”, “laissons la police s’en occuper”, etc.

La FECQ et la FEUQ hier ont présenté une contre-offre dans laquelle on suggère un gel des droits de scolarité sans que les contribuables n’aient à débourser un sous. De fait, les étudiants ont suggéré au gouvernement de mieux gérer l’État du Québec.

Évidemment, ça ne doit pas plaire au gouvernement Charest de se fait dire comment mieux gérer les finances publiques, donc quoi de mieux que d’inventer un nouveau mot pour exprimer sa surprise: PANTOITE!

Fort probablement, Line Beauchamp voulait utiliser le mot “pantoise”. Par contre, “pantoite” pourrait devenir le féminin de “pantin”. On sait que Line Beauchamp aurait bien aimé lâcher du lest quant au conflit étudiant, mais la pression au-dessus d’elle dans le caucus libéral ne le lui a pas permis. Bref, une belle gang de guignols ces libéraux.

Puis, ce matin, on apprend par l’entremise du journaliste André Noël1, La Presse, qu’à au moins une reprise un membre de la mafia, Domenico Arcuri, aurait financé Line Beauchamp et le PLQ.

On sait depuis 2005, selon les dires à l’Assemblée nationale, que Domenico Arcuri serait un mafieux. Depuis 2005, ce monsieur a donné beaucoup d’argent au PLQ2:

Arcuri Dominico Mafia - Line Beauchamp

Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me laisse légèrement pantois. Pas trop, car on s’en doute que la mafia soit proche du PLQ.

  1. Un invité embarrassant []
  2. Source de l’image: DGEQ []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 296 a été rédigé par Sylvain il y a 8 ans et 7 mois, le mercredi 2 mai 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Printemps érable: c’est le temps des sacres C'est le temps des sacres et de la glace qui craque. D'une ostie de marche nocturne à une tabarnak de grosse [...]

2012: Grève étudiante: l’indépendance du juge en chef François Rolland remise en question Avec la collaboration de François-Samuel Fortin Le Juge en chef de la Cour supérieure du Québec, François Rolland, vient de faire [...]

2011: Élections fédérales canadiennes: votons en Bloc, pour le Bloc Québécois! Le 2 Mai, s’achèvera une autre joute électorale. Le peuple québécois doit donner encore au Bloc Québécois un appui solide [...]

2010: Pour mieux comprendre la Marée Noire qui frappe la Louisiane et le delta du Mississipi… Pour comprendre la marée noire qui frappe la Louisiane, il faut penser aux tremblements de terre, les uns [...]

2010: Diviser le vote souverainiste? On compte 17 partis autorisés par le DGEQ, dont les "s'affichant-ouvertement-souverainistes" du PI et du PQ, excluant QS et l'ADQ, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages