Le samedi 25 juin 2011

QuébecPolitique

Visite de William et Kate Middleton à Québec: le fou du roi aux commandes!

Le maire Régis "Red Bull" Labeaume remettra les clés de la ville au Prince William et Kate Middleton

Par RRQ

Régis Labeaume, toujours bassement prêt à se vendre pour une piastre, accueillera le 3 juillet prochain, en costume d’apparat SVP, le ô combien distingué petit couple du Prince William et Kate Middleton. L’ineffable fou du roi qui carbure au Red Bull remettra les clés de la ville à ses illustres visiteurs. Remettre les clés de la ville, rien de moins!

Ça y est, on en sait maintenant plus sur les détails de la visite des « parasites » à couronnes qui seront à Québec au début du mois de juillet. Et ceux qui s’attendaient à un programme provocateur seront bien servis. Le maire Régis “Red Bull” Labeaume, lui qui est toujours bassement prêt à se vendre pour une piastre, a décidé de faire de la politique avec cette visite-là. Alors attention mesdames et messieurs, c’est désormais le fou du roi qui est aux commandes. Et ça promet !

Dans la cour du roi, le fou était là pour faire rire, pour divertir. À regarder aller le grotesque maire Red Bull, tout imbu de lui-même et sans bénéficier de l’intelligence dont il aurait besoin pour atteindre ses plus hauts objectifs, le réflexe voudrait que l’on sourie, que l’on s’assoie bien confortablement pour rire des sparages grattoniens et des coups de gueule du bouffon à cravate. Mais ce serait une erreur. Car les bouffonneries du fou dissimulent des objectifs plutôt précis et très certainement néfastes. On a bien vu dans le dossier de l’amphithéâtre que le fou aspirait à une certaine dictature de la pensée: dès qu’il tente de se comporter comme le roi, le bouffon ne fait plus rire.

Et dans le dossier de la visite royale, le fou qui se croit vraiment roi parmi les rois ne fait plus rire du tout ; il enrage plutôt, et vertement si j’ose dire. Il accueillera le 3 juillet prochain, en costume d’apparat svp, question de se mettre au même niveau que certains autres, le ô combien distingué petit couple qui représente une institution vétuste carburant au népotisme royal, pratique écoeurante s’il en est une, dans l’enceinte de l’hôtel de ville de notre capitale historique et nationale. Ils y auront été tout d’abord conduits par une trâlée de soldats de plomb, aussi ridicules que provocateurs. Après tout, les faux rois de ce monde ne doivent leur pouvoir qu’à la coercition que leur permet le bras armé du système: dans tout cérémonial digne de ce nom, il faut cela aussi le symboliser d’une manière ou d’une autre.

Après les salutations d’usage et la réception à laquelle ils participeront tous, et à nos frais bien sûr, l’ineffable fou du roi qui carbure au Red Bull remettra les clés de la ville à ses illustres visiteurs. Remettre les clés de la ville, rien de moins! La charge symbolique est ici très forte!

Le fait de remettre les clés de la ville à un individu consiste à lui remettre les pouvoirs le temps que dureront les festivités. Cela signifie que William sera symboliquement maître de notre capitale nationale le temps où ils festoieront tous aux frais du peuple! Et le maire Red Bull, soucieux de bien narguer les Québécois, a bien choisi sa journée pour le faire! Il remettra nos clés à un représentant du pays conquérant, pays qui a écrasé la Nouvelle-France et soumit ses habitants durant des siècles, le jour anniversaire de la fondation de la ville de Québec par Samuel de Champlain. Rien de moins!

Le fait de remettre les clés de la ville au prince William et Kate Middleton signifie aussi que le fou du roi reconnaît officiellement tout le bien que la couronne d’Angleterre a apporté à notre capitale nationale. C’est ce que veut la pratique. Faudrait qu’on m’explique en quoi les massacres perpétrés au nom de la couronne d’Angleterre de par le monde et en Nouvelle-France et au Canada (qui deviendra le Québec) est un bienfait en soi pour la ville de Québec?

En 1759, l’Angleterre a tant bombardé la ville de Québec qu’elle fut réduite en cendres. En 1759, le pays fut brûlé par les Anglais, ses habitants rudoyés et massacrés; en 1837, la soldatesque anglaise sillonna le pays pour violer et piller et tuer; et plus récemment, c’est la reine d’Angleterre qui participa au rapatriement de la constitution canadienne sans l’accord du Québec, constitution qui réduisit nos pouvoirs et ceux de notre capitale nationale et que nos gouvernements, même les plus collabos, n’ont depuis jamais signée.

Et c’est à un représentant de tout ce système-là que le maire Red Bull remettra les clés de la ville! Même un bouffon comme Labeaume ne devrait jamais tomber si bas! Tout ce cérémonial digne de temps passés constitue un affront violent envers le Québec, ce qui prouve bien que ceux d’en face ne recherchent que l’affrontement. Hé bien, l’affrontement, le 3 juillet, ils auront!

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Paul Tellier Le 25 juin 2011 à 4h54

    C’est stupide de faire le gros cave,brasser de la marde pour quelques heures de la visite d’un beau petit couple d’amoureux,aucunement responsable de la colonisation du Québec par les britanniques,pas responsable de la constitution monarchique du Canada.

    http://s.plurielles.fr/mmdia/i/58/9/le-second-baiser-du-prince-william-et-de-la-princesse-catherine-10449589uaxbd_2041.jpg

    Tant qu’à manifester pour l’abolition de la royauté du Canada,vaut mieux installer un camping,tout l’été, sur la plaine gazonnée du parlement fédéral,co-propriété des contribuables.Il y aura des caméras pour la cause,pendant plusieurs jours.Un maudit beau party pour écoeurer l’Ontario orangiste,les fanatiques de l’assimilation des francophones à la langue anglaise.

  2. 2 Ouhgo Le 25 juin 2011 à 20h23

    Le geste est brave mais peu efficace et dangereux. Les médias l’ignoreront et l’escouade provoquera les manifestants pour pouvoir en assommer quelques-uns… comme à Toronto G8-G20.

  3. 3 Jean Paul Tellier Le 26 juin 2011 à 19h04

    Pour se débarrasser de la monarchie britannique,le Québec a une seule solution.Voter pour une majorité de canditats indépendantistes qui feront arriver le pays Québec,après les prochaines élections,au plus tard en 2013.

    Le RRQ nuira beaucoup à cet objectif s’il maintient son mot d’ordre de manifester à Québec le 3 juillet contre Kate et William.C’est la GRC qui s’occupera des manisfestants.Le RRQ aurait intérêt à pratiquer l’indifférence à cette visite de quelques heures,à consulter le P.I.,le PQ,le Bloc,QS,à canceler la location d’autobus régionaux.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Patrick Bourgeois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 740 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 8 ans et 0 mois, le samedi 25 juin 2011.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Le 161ème anniversaire d’Antoni Gaudí souligné par Google Après aujourd'hui, et ce, grâce à Google, plus personne, ou presque, ne devrait ignorer qui est Antoni Gaudí, cet architecte catalan de [...]

2011: Pour le bien de la cause, Pauline Marois doit s’éclipser Les événements des derniers jours ont confirmé bien des propos que j’avais tenus en 2008, lors de l’arrivée de Pauline [...]

2011: Plus de 45% de taux de chômage dans la bande de Gaza, selon l’ONU Le chômage dans la bande de Gaza vient de faire l’objet d’une nouvelle enquête de l’Agence de l’ONU pour les [...]

2011: Deux réacteurs nucléaires en alerte dans le Nebraska Deux réacteurs nucléaires dans le Nebraska, à proximité de la ville d'Omaha, ont été placés en alerte en raison des [...]

2011: Crise au PQ: le triomphe de Paul Desmarais La Presse publiait la semaine dernière une chronique d'Yves Boisvert intitulée « péquisteries terminales » dans laquelle on retrouve un [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages