Le dimanche 1 mai 2011

QuébecPolitique

L’exposition universelle et l’indépendance du Québec

Rappelez-vous le "Vive le Québec libre" de Charles de Gaulle

L'indépendance du Québec ]

Par AmériQuébec

Google souligne aujourd’hui l’Exposition Universelle avec un logo. Quelle fantastique occasion de se souvenir que l’Expo 67 de Montréal fût un véritable tremplin pour l’idée de l’indépendance du Québec, et que ce combat n’est toujours pas terminé. D’ailleurs, à cette veille d’élections, AmériQuébec vous invite à voter pour le Bloc Québécois.

On vous disait plus tôt aujourd’hui que Google soulignait le 160ème anniversaire de la première Exposition Universelle de Londres avec un logo doodle. Pour l’occasion, Google nous a concocté un logo interactif et animé tout à la fois.

Puis, on vous a aussi rafraichi la mémoire au sujet de l’Exposition universelle. On vous a expliqué que cette exposition était l’occasion pour les nations de l’époque, et aussi d’aujourd’hui, de faire compétition (dans le bon sens du terme) afin de dévoiler au grand jour l’évolution technologique de chaque pays participant. Au départ, ceci se passait dans l’ère de la Révolution industrielle, et aujourd’hui, on se doute que l’exposition universelle a pris une tendance résolument technologique.

Dans un autre article, on vous expliquait que le Québec a lui aussi déjà été l’hôte d’une exposition universelle. Cette exposition universelle n’était ni plus ni moins que l’Expo 67 qui a eu lieu à Montréal. Mais quelles sont les retombées économiques et sociales de cette exposition sur le Québec?

L’expo 67 ayant duré 6 mois, c’est sans contredit un des événements les plus marquants au Québec, puisqu’encore aujourd’hui, un certain nombre de structures construite pour l’Exposition universelle sont toujours présentes, que ce soit le pavillon des États-Unis désormais converti en biosphère ou le pavillon de la France converti en casino.

Mais aussi, il faut se rappeler qu’à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1967, la superficie de l’Île Sainte-Hélène a été doublée, et aujourd’hui, c’est La Ronde qui profite de cet agrandissement. Il y a aussi l’Île Notre-Dame, qui a été entièrement construite artificiellement, et qui héberge entre autres aujourd’hui le Casino de Montréal. Cette île accueille aussi le Grand Prix de Formule 1.

Grâce à l’Expo 67, le Québec ainsi que le Canada auront profité d’un très grand bassin de touriste, qui a été estimé à plus de 50 millions durant toute la durée de l’événement. Ceci est sans compter presqu’un demi-milliard de retombées économiques en dollars de 1967.

Mais du côté de l’héritage social et culturel, on ne peut pas parler de l’Expo 67 sans l’importance que l’événement aura eu sur les moeurs québécois. En fait, c’est précisément à cette année que l’idée de l’indépendance au Québec a traversé les frontières, et ce grâce à Charles de Gaulle et son “Vive le Québec libre”. Alors que le Québec était en pleine révolution tranquille, ces mots provoquèrent un scandale politique dans le Canada, puisque l’Expo 67 soulignait aussi le centième anniversaire de la fausse confédération canadienne.

Dans quelques années, le Québec aura encore rendez-vous avec l’histoire et devra sans doute se positionner une fois de plus sur la question de l’indépendance du Québec. Le logo que nous offre Google aujourd’hui est une excellente raison de prendre quelques minutes de son temps afin de réfléchir à liberté. D’ailleurs, puisque des élections fédérales auront aussi lieu demain, c’est le temps de réfléchir au fait que toutes nos actions comptent et ont une répercussion dans le temps.

En conséquence, si l’idée du pays du Québec et le progrès de la nation québécoise vous tient à coeur, AmériQuébec se positionne officiellement, à cette veille de l’élection, et vous invite à voter pour le Bloc Québécois.

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Une Canadienne-Francaise Le 1 mai 2011 à 17h27

    Cher Ameriquebec,

    J’apprécie vraiment la reconnaissance de tel un évenement, et effectivement, c’était aux Quebec le moment le plus grattifiant de son histoire. Mais pour ce qui est des désire de séparation, cette encouragement que vous sentez le besoins de partager envers tout ceux qui lient votre article est, ma foi, déplacé. Les élections de demain et ce évenement internationnal qui fut au Québec qu’une seule fois et qui malgrés sont grands succès, ne se reproduiras pas au Québec encore pour un long moment. Donc le bon economique du Quebec est maintenant bien longtemp terminée et le Quebec, aussi beau qu’il est, ne pourrait soutenir un tel changement ayant payer beaucoup d’argent pour le reboursement des dettes du Canada, ainsi que la publicité de masses du Parti Québecois.

    Je vous écris non pas pour contredire vos vision du futur pour le Québec qui est tout à fait dans vos droit. Mais plutôt de mélanger la politique, lorsque vous commémorez le souvenir du expositions. Votre opinion politique n’a aucun lien avc la célébration d’un événement à différents endroits plusieur fois, ni la date électorale d’un pays parmis tant d’autre.

    Je suis née aux québec mais maintenant vit en Ontario, que vais-je faire pour rendre visite à mes 2 soeurs et mon père à Montréal, si vous devenez indépendant, passer les douanes?! Pendant que mon pays reste sous le gouvernement d’un homme qui ne prononce jamais Canada ou Canadien.

    Tout cela me semble beaucoup plus de problème pour la majorté des familles aux Québec, et leur familles éparpillées. Enfin qui sait ce que demain nous apporteras.

    En espérant que vous reconnaitrez votre devoir professionnel et mon besoin de partager ce commentaire,

    Une Canadienne-Fraicaise.

  2. 2 Dave Le 1 mai 2011 à 23h04

    Ne vous inquiétez pas Madame, non seulement vous serez la bienvenue au Québec, mais en plus de ça, vous hériterez aussi de la citoyenneté. Et pour ce qui est des douanes, rien n’empêche de faire comme en Europe et permettre la libre circulation des personnes.

    Le Québec ne se fermera jamais aux autres nations. Il ne reste qu’au Canada à demeurer ouvert au Québec.

  3. 3 Paul Latreille Le 2 mai 2011 à 8h31

    De quoi j’me mêle ? Le Bloc Québécois est un parti qui n’a aucun poids politique car il sera toujours minoritaire à Ottawa par rapport au reste du Canada. Il est donc inutile à la cause souverainiste.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 518 a été rédigé par AmériQuébec il y a 8 ans et 1 mois, le dimanche 1 mai 2011.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2015: Qu’est-ce qu’un Penny Black ? Comme à son habitude, Google nous propose un nouveau logo sur sa page d'accueil. Aujourd'hui en guise de doodle, on [...]

2011: Oussama Ben Laden est mort, annonce Barack Obama Le président Barack Obama a annoncé que le terroriste le plus recherché au monde, le leader d’Al-Qaïda Oussama Ben Laden, [...]

2010: Un projet éducatif d’avenir Parmi tous les champs du savoir, il en existe un qui détient le rôle dominant: le sens de la réalité. [...]

2010: Îles Aléoutiennes: une crise sismique réactive le volcanisme dans l’Archipel du Rat Les îles Rat, tanangis Qaxum en Aléoute, sont un groupe d'iles volcaniques dans les Aléoutiennes au Sud-Ouest de l'Alaska entre [...]

2008: Des petits caprices? Dans l'article du Devoir qui fait état de la question des cours d'anglais offerts aux immigrants francophones, il y a [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages