Le vendredi 15 octobre 2010

Neuf policiers sanctionnés à la Ville de Québec

Les sanctions vont de trois à trente jours de suspension sans salaire

Autres actualités ]

Ameriquebec

La Ville de Québec sanctionne neuf policiers à la suite d’une enquête qui a démontré qu’ils utilisaient de façon inappropriée le matériel informatique mis à leur disposition pour le travail, contrevenant ainsi à la Politique d’utilisation des technologies de l’information et des télécommunications de la Ville.

La Ville de Québec sanctionne neuf policiers à la suite d’une enquête qui a démontré qu’ils utilisaient de façon inappropriée le matériel informatique mis à leur disposition pour le travail, contrevenant ainsi à la Politique d’utilisation des technologies de l’information et des télécommunications de la Ville.

Les sanctions vont de trois à trente jours de suspension sans salaire et font suite aux recommandations d’un comité formé de deux membres externes, d’un cadre supérieur de la Ville et d’un cadre du Service de police.

Les faits reprochés sont le visionnement et le partage de matériel ayant un caractère qualifié d’offensant et de fort mauvais goût dans certains cas. L’enquête n’a toutefois révélé aucun acte prohibé en vertu du Code criminel.

Les policiers ont également contrevenu à certaines dispositions du règlement municipal sur la discipline des membres du Service de police.

Conclusion de l’opération Window

Rappelons que les sanctions annoncées aujourd’hui font suite à une enquête débutée en 2007 et qui s’est échelonnée durant plusieurs mois. Quinze employés de divers services de la Ville qui utilisaient de façon inappropriée les technologies de l’information et des télécommunications ont d’abord été sanctionnés.

De plus, dans le cadre de la même enquête, quatorze policiers avaient reçu un avis d’enquête interne. Cinq de ceux-ci n’ont reçu aucune sanction.

Les délais supplémentaires dans le cas des policiers s’expliquent, entre autres, par les procédures administratives prévues à la convention collective et par les contestations de la Fraternité des policiers et policières de la Ville de Québec (FPPVQ). Ces contestations ont occasionné des délais et des coûts supplémentaires importants pour la Ville.

Les technologies de l’information et des télécommunications de la Ville sont mises à la disposition des utilisatrices ou utilisateurs uniquement aux fins de l’exercice de leurs fonctions.

C’est pourquoi la Ville s’est dotée d’une Politique d’utilisation des technologies de l’information et des télécommunications en juin 2005 et d’un guide des bonnes pratiques d’utilisation qui peuvent être consultés en tout temps dans son intranet.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Amériquébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 90 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 317 a été rédigé par AmériQuébec il y a 8 ans et 8 mois, le vendredi 15 octobre 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Autres actualités.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Commission Charbonneau: Pierre Bibeau et les allégations Lino Zambito a déclaré  ce matin à la Commission Charbonneau  avoir donné une enveloppe contenant 30 000 $ en comptant [...]

2011: Charest protège Tomassi, comme si on protégeait Jean-François Harrisson Vous vous souvenez de l'affaire Jean-François Harrisson? Ce "bon jack" qui était animateur à VrakTV et adoré des jeunes? Tout [...]

2010: Suivez le blogue du Saint Frère André! À la veille de la canonisation du frère André, le 17 octobre prochain à Rome, l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, la [...]

2010: Encore le bâillon pour nous imposer une loi assimilatrice Non, mais franchement, admettons-le, elle se porte drôlement bien la démocratie au Québec… Après les manœuvres répétées de Jean Charest [...]

2010: Charest bâillonne la langue française « En officialisant qu’il utilisera le bâillon afin de faire adopter un projet de loi sur un sujet aussi fondamental [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages