Le mercredi 16 juin 2010

QuébecPolitique

Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale 2010-2015

Le dernier budget du gouvernement Charest, un facteur de création de la pauvreté des Québécois

Par Parti Québécois

Le gouvernement libéral, dans le dernier budget, a véritablement pigé de toutes les façons possibles dans la poche des Québécois. Il a réussi l’exploit de créer plusieurs mesures qui n’existaient pas avant et qui deviennent des facteurs d’augmentation de la pauvreté.

La députée de Marguerite-D’Youville et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’emploi et de solidarité sociale, Monique Richard, constate que le gouvernement libéral a finalement réussi à mettre fin temporairement, le temps d’une annonce, à son état de paralysie décisionnelle pour permettre la publication du deuxième Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale 2010-2015 : Le Québec mobilisé contre la pauvreté.

La députée tient à rappeler au gouvernement libéral que le dernier budget présenté il y a moins de deux mois par le ministre des Finances, Raymond Bachand reste encore dur à digérer pour l’ensemble des Québécois, particulièrement pour les personnes seules et les jeunes familles qui vivaient déjà dans un contexte de pauvreté avant sa publication. « Le gouvernement libéral, dans le dernier budget, a véritablement pigé de toutes les façons possibles dans la poche des Québécois. Il a réussi l’exploit de créer plusieurs mesures qui n’existaient pas avant et qui deviennent des facteurs d’augmentation de la pauvreté », a ajouté la députée du Parti Québécois.

« Il faut bien se rendre compte qu’il s’agit du même gouvernement qui annonce aujourd’hui, la main sur le cœur, son Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale 2010‑2015 et qui a mis sur la table à dessin dans le dernier budget l’instauration d’un ticket modérateur qui se traduit carrément par une taxe à la maladie. À l’évidence, la seule démonstration de transparence du gouvernement libéral existe à travers ces contradictions. On ne peut pas proposer un ticket modérateur et présenter un mois plus tard un plan pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale », a ajouté la porte-parole de l’opposition officielle en matière d’emploi et de solidarité sociale, Monique Richard.

Force est de constater également que le gouvernement libéral s’inscrit dans une dynamique davantage centrée sur les relations publiques que sur l’obligation de résultats en matière de lutte efficace à la pauvreté et à la promotion de la solidarité sociale. Comment expliquer que des groupes qui devaient se partager l’enveloppe de 14 millions de dollars annoncée il y a six mois en matière d’itinérance doivent écrire des lettres ouvertes pour lancer un cri du cœur et rappeler à la ministre déléguée aux Services sociaux, Lise Thériault, que la situation est alarmante et que ces derniers attendent toujours après les versements qui ont pourtant été annoncés ? », a questionné la députée.

Monique Richard dénonce le peu d’effet du crédit d’impôt Solidarité présenté par le gouvernement libéral supposément censé atténuer les hausses de tarifs généralisées. « Les annexes au budget sont très enrichissantes : on peut y lire noir sur blanc que l’impact net du crédit Solidarité par rapport à l’augmentation des tarifs n’apporte rien », a affirmé Mme Richard. C’est consternant, surtout après ce qu’on a voulu nous faire croire », a-t-elle poursuivi.

En effet, l’impact net de ce crédit d’impôt atteindra, à terme, soit en 2013, pour les personnes seules sans revenu à peine 55¢ par jour. Pour les personnes seules avec un revenu de moins de 20 000 dollars, le résultat net serait de seulement 41¢ par jour. « Est-ce que les hausses de tarifs s’appliquent aux plus démunis? Oui. Est-ce que le crédit d’impôt Solidarité annule les effets pervers de la hausse des tarifs? Non », a ajouté la porte-parole.

« Les Québécois sont indiscutablement plus pauvres depuis le dernier budget Bachand. Le gouvernement libéral, avec son spectacle d’aujourd’hui, veut laisser croire qu’il est tout d’un coup devenu un gouvernement d’action, mais les Québécois ont bien compris que le gouvernement libéral est paralysé depuis des mois et que cette annonce en catastrophe laisse encore l’étrange impression de déjà-vu dans le roman libéral des diversions », a conclu la députée du Parti Québécois, Monique Richard.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Mathieu Leclerc

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 615 a été rédigé par Parti Québécois il y a 11 ans et 5 mois, le mercredi 16 juin 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Congédiement abusif de Jean-François Jacob : Desjardins inondé de messages sur Facebook Commençons par rappeler que Jean-François Jacob a été récemment licencié par le Mouvement Desjardins, licenciement qui serait en lien avec [...]

2013: Fête des pères 2013 et l’asperge du Québec Mais si je l'avais oubliée la Fête des pères, c'est-à-dire que si je n'étais pas tombé sur un article faisant [...]

2011: Libye: dix membres du Congrès intentent un procès contre Barack Obama Un groupe bipartite du Congrès des Etats-Unis a décidé d’intenter un procès contre le président Barack Obama, pour avoir entrepris [...]

2011: Publication du rapport sur le Sommet du G8 « Le rapport du vérificateur général est accablant pour le gouvernement conservateur et vient alourdir son piètre bilant en matière [...]

2011: Raffinerie Shell : les libéraux reviennent sur leur parole Huit mois après avoir obtenu la tenue d’un mandat d’initiative sur la sécurité des approvisionnements en produits pétroliers, la députée [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages