Le lundi 11 janvier 2010

QuébecÉconomie

Shell ferme sa raffinerie située à Montréal

L’indépendance énergétique du Québec encore à l’ordre du jour

Par Parti Québécois

L’occasion est donnée aujourd’hui pour le gouvernement Charest de transformer la mauvaise nouvelle que représente la fermeture de la raffinerie de Shell à Montréal par une bonne nouvelle en incitant l’entreprise à investir dans les énergies renouvelables.

La fermeture de la raffinerie de Shell située dans l’Est de Montréal est une très mauvaise nouvelle pour les 500 travailleurs et leur famille et il faut exiger du gouvernement du Québec qu’il les aidera à traverser cette épreuve. Cette annonce est une véritable onde de choc pour l’économie de l’Est de Montréal, déjà secouée après la fermeture de Pétromont, Cari-All et PTT Poly. Le gouvernement Charest devra redoubler d’efforts pour minimiser les impacts.

C’est qu’il y aura inévitablement un impact à la hausse du prix de l’essence à la pompe. Avec cette fermeture, le Québec accroît sa dépendance au pétrole ; il risque d’être dorénavant un importateur de produits pétroliers raffinés. Ce sont les consommateurs qui paieront la note de cette perte de capacité de raffinage.

Le gouvernement doit encourager l’entreprise à investir dans les énergies renouvelables

Pour le Parti Québécois, il est urgent que le Québec réduise sa dépendance au pétrole. La vice-première ministre et ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, doit s’engager à s’asseoir avec l’entreprise afin d’envisager que les activités de la compagnie au Québec puissent se tourner davantage vers le développement des énergies renouvelables. Du coup, plus de personnes pourraient ainsi conserver leur lien d’emploi avec l’entreprise.

« L’occasion est donnée aujourd’hui pour le gouvernement Charest de transformer la mauvaise nouvelle que représente la fermeture de la raffinerie de Shell à Montréal par une bonne nouvelle en incitant l’entreprise à investir dans les énergies renouvelables. Elle le fait timidement ailleurs dans le monde mais rien ne l’empêche de multiplier ses efforts au Québec en ce sens, avec l’appui du gouvernement. C’est possible et réaliste: il ne manque que la volonté politique », affirme le député péquiste Sylvain Gaudreault.

Le Québec doit atteindre l’indépendance énergétique!

Ces tristes nouvelles de pertes d’emplois remettent chaque fois l’indépendance énergétique du Québec à l’ordre du jour. Nous affranchir de notre dépendance au pétrole et investir notre argent dans l’énergie renouvelable qui abonde sur notre territoire est une décision intelligente et responsable.

Pour que le Québec atteigne sont indépendance énergétique, informez-vous sur le sujet et signez la pétition réclament une commission parlementaire itinérante à independanceenergetique.org!

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Paul Tellier Le 8 février 2010 à 10h05

    La fermeture de la raffinerie Shell dans l’est de Montréal est un coup dur pour les 550 employés et les quelque 300 sous-traitants qui y travaillent, mais elle risque ironiquement de donner un important coup de pouce au gouvernement du Québec dans l’atteinte des ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre (GES).

    http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/energie-et-ressources/201002/05/01-946531-la-fermeture-de-shell-pourrait-bien-aider-quebec.php

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 347 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 2 mois, le lundi 11 janvier 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Fashion Jam: défilé de mode urbaine à Québec Avec une passerelle réinventée dans une ambiance digne des défilés des grandes capitales de la mode, le Fashion Jam sera [...]

2013: Semaine Mode Montréal automne-hiver 2013: du 4 au 7 février Une trentaine de designers, triés sur le volet, se sont inscrits à l’événement. Nous en connaissons déjà treize de ces créateurs de [...]

2013: Prahlad Jani et l’inédie Prahlad Jani,  aussi appelé Mataji, est, selon Wikipedia,  sâdhu indien né vers 1927. Cet homme «En 2010, il a eu une [...]

2012: Changer la politique Les 27, 28 et 29 janvier 2012, le Parti Québécois tiendra un conseil national portant sur la nouvelle politique. La [...]

2012: Nicolas Steno: Google lui rend hommage avec un Doodle Nicolas Steno est né le 11 janvier 1638 à Copenhague et mort le 26 novembre 1686. Il aurait donc 374 [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages