Le samedi 31 octobre 2009

QuébecPolitique

Création d’un crédit d’impôt remboursable pour perte de revenu de retraite

Le gouvernement conservateur vote contre les intérêts des retraités

Canada ]

Par Bloc Québécois

Le projet de loi du député de Richmond–Arthabaska, André Bellavance, qui vise à octroyer un crédit d’impôt remboursable pour les pensionnés lésés par un employeur n’ayant pas versé ses cotisations normales au fonds de pension, a franchi l’étape de la deuxième lecture à la Chambre des communes aujourd’hui, malgré l’opposition des députés conservateurs. « S’il […]

Le projet de loi du député de Richmond–Arthabaska, André Bellavance, qui vise à octroyer un crédit d’impôt remboursable pour les pensionnés lésés par un employeur n’ayant pas versé ses cotisations normales au fonds de pension, a franchi l’étape de la deuxième lecture à la Chambre des communes aujourd’hui, malgré l’opposition des députés conservateurs.

« S’il s’agit d’un gain pour les retraités et pour le Bloc Québécois, c’est également l’occasion de constater, une fois de plus, l’entêtement des conservateurs à tourner le dos aux personnes injustement privées de leurs revenus de retraite », a-t-il déclaré.

« De nombreux retraités voient leurs revenus de retraite amputés parce que leur fonds de pension était déficitaire au moment où la compagnie a cessé ses opérations. C’est notamment le cas des retraités des Aciers Inoxydables Atlas, propriété de l’ontarienne Slater Steel, ou encore de la Mine Jeffrey d’Asbestos, et c’est pour soulager les victimes d’une telle situation que nous proposons de créer un crédit d’impôt remboursable pour perte de revenu de retraite. Malheureusement, les conservateurs font preuve de fermeture en refusant de leur venir en aide », a poursuivi André Bellavance.

Équivalent à 22% des revenus perdus, ce crédit d’impôt remboursable pourrait être transféré au conjoint survivant et il s’appliquerait tant au régime à cotisation déterminée qu’au régime à prestation déterminée. Ainsi, un retraité dont la rente passerait de 30 000$ à 22 000$, recevrait 22% du 8000$ de perte, soit 1760$ non imposables.

« Il est triste de constater que le gouvernement Harper ne manifeste aucune intention d’opérer des changements aux lois canadiennes sur les faillites, bien que les retraités de Nortel et d’autres compagnies soient montés sur la colline Parlementaire pour le réclamer la semaine dernière. Au Bloc Québécois, en plus de notre projet de loi, nous croyons que plusieurs gestes peuvent être posés pour répondre aux demandes des retraités. Nous sommes notamment favorables à la prise en tutelle des régimes de pension de compagnies en faillite par le gouvernement fédéral, lorsque c’est sa juridiction. On doit également s’assurer qu’une entreprise comme Nortel ne soit pas vendue à rabais et, pour ce faire, le gouvernement fédéral doit revenir sur sa décision de modifier le seuil d’examen automatique des acquisitions étrangères », a ajouté le député de Rivière-des-Mille-Îles et porte-parole du Bloc Québécois en matière de travail, Luc Desnoyers.

« L’adoption de notre projet de loi permettra à tous les pensionnés lésés par un employeur n’ayant pas versé ses cotisations normales au fonds de pension de récupérer une partie des sommes perdues. Ce sera un premier pas vers plus de justice et de dignité pour les retraités qui vivent une telle situation. Les conservateurs devraient démontrer davantage d’ouverture et de solidarité et s’engager à mettre en œuvre les mesures proposées par le Bloc Québécois », a conclu Luc Desnoyers.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 460 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 9 ans et 11 mois, le samedi 31 octobre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Joyeux Halloween ! Nous profitons de ce 31 octobre pour vous souhaiter un joyeux Halloween, mais surtout, de faire preuve de la prudence [...]

2010: Fête d’Halloween violente à Notre-Dame-de-Grâce À la veille de l'Halloween, un homme âgé de 22 ans a été la cible d'un projectile d’arme à feu [...]

2010: Sursis pour les motoneiges et les motoquadistes La loi interdisant la circulation des motoneiges et des quads sur les sentiers entre minuit et 6h du matin n'entrera [...]

2010: Hiver 2010: L’Europe recule d’une heure Cette nuit, les pays européens ont reculé d'une heure leurs montres. Ce matin, à 3 h, il était donc 2 [...]

2010: Les Inuits font appel contre l’embargo européen sur le phoque Les Inuits du Canada ont annoncé qu'ils porteront en appel la décision de la Cour de justice de l'Union européenne [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages